Foire aux questions (FAQ)

Veuillez choisir une catégorie :

Traditions et patrimoine

  1. Comment est-ce que le drapeau canadien doit être plié pour une cérémonie funèbre ?
  2. Est-ce qu'une personne ne faisant pas partie de la chaîne de commandement militaire peut recevoir un salut au canon ?
  3. Est-ce que je peux porter les médailles d’un proche parent ?
  4. Est-ce que le drapeau canadien peut être incliné pendant une parade ?
  5. Est-ce que le drapeau de l’ONU peut recouvrir un cercueil et est-ce qu’un béret de l’ONU peut être placé sur un cercueil ?
  6. Est-ce que ma section, ma direction du QGDN, etc., a un insigne autorisé ?
  7. Est-il nécessaire que mes médailles soient en montage de cour ?
  8. J'ai reçu une distinction étrangère. Est-ce que je peux la porter sur mon uniforme ?
  9. J'ai servi dans la guerre du Golfe et du Koweït. Est-ce que je peux porter la médaille qui m’a été décernée par l'Arabie saoudite ainsi que ma médaille canadienne ?
  10. Où puis-je obtenir une copie d’une attestation de passation de commandement ?
  11. Quelles sont les origines du dîner particulière à Noël ?
  12. Qui peut recevoir des honneurs de guerre et peut-on les obtenir à l’extérieur d’une zone de guerre ?

Question

Qui peut recevoir des honneurs de guerre et peut-on les obtenir à l’extérieur d’une zone de guerre ?

Réponse

Les honneurs de bataille sont décernés afin de reconnaître publiquement les unités combattantes qui ont participé à un combat contre un ennemi formé, armé et déclaré aux termes de la définition du gouvernement du Canada. À cette fin, les unités combattantes sont définies comme les navires canadiens de Sa Majesté, les composantes de l'artillerie et du génie militaire dans leur ensemble, les régiments de blindés et les régiments d'infanterie, ainsi que les escadrilles de vol opérationnel, c'est-à-dire les unités qui ont pour fonction d'établir le contact avec l'ennemi et de le conquérir, le neutraliser ou le détruire comme force de combat effective. Toutes les unités peuvent, à la suite d'un concours de circonstances, se trouver engagées dans un combat. Quand c'est nécessaire, tous les militaires reçoivent des armes pour se défendre et sont tenus de se battre, s'ils en reçoivent l'ordre. Les unités non combattantes et les sous-unités qui fonctionnent de façon indépendante, qui fonctionnent au sein d'une formation ou qui sont rattachées ou servent d'appui à une unité combattante ne peuvent obtenir des honneurs de bataille pour elles-mêmes ou pour leur unité d'appartenance.