Artistes sélectionnés en 2012-2013 dans cadre du PAFC

Amato, Joseph and Payne Alicia



Amato, Joseph



Forme d’art : Photographie

Joseph Amato est établi à Toronto. Il poursuit une carrière diversifiée en tant que saxophoniste, mentor et musicologue. Actuellement chargé des partenariats stratégiques à la Merriam School of Music, à Oakville, il favorise la visibilité de la Merriam dans la collectivité. Comme saxophoniste de jazz, il a joué un peu partout en Amérique du Nord et du Sud. C’est également un directeur musical, un chanteur, un compositeur, un arrangeur et un orchestrateur accompli, en plus d’être un professeur privé chevronné de théorie. Joseph Amato, qui détient déjà une maîtrise en composition de l’Université York, à Toronto, est aspirant au doctorat en composition. Ses études antérieures comprennent une formation en musique créative au Humber College et en prestation au saxophone classique à l’Université
Western Ontario.

Payne, Alicia



Forme d’art : Écrivaine/Librettiste

Alicia Payne est née à Londres, en Angleterre, et elle vit à Toronto. Elle est interprète, écrivaine et artiste-éducatrice. Elle est membre de diverses associations professionnelles, notamment l’Alliance of Canadian Cinema, Television and Radio Artists (ACTRA), la Canadian Actors Equity Association (CAEA) et la Playwrights Guild of Canada, dont elle a récemment été élue vice-présidente. Alicia est une ancienne étudiante du Composer-Librettist Laboratory de la Tapestry Opera et elle se sert du théâtre et de l’opéra comme moyen d’aider les jeunes à écrire des histoires au sujet de leurs collectivités. Alicia est cofondatrice des Arbez Drama Projects.

http://aliciapayne.workbooklive.com

www.aliciapayne.ca

Haut de la page


Dupuis, Sophie

Forme d’art : Vidéo

Sophie Dupuis, de Val-d’Or, au Québec, est réalisatrice de films et scénariste. Elle est l’une des principales figures de la nouvelle génération de cinéastes québécois qui a émergé après l’an 2000. Elle a réalisé plusieurs courts films de fiction, notamment L’hiver et la violence, Faillir et J’viendrai t’chercher, qui ont remporté des prix à divers festivals tant au Québec qu’ailleurs. Quiet Forces constitue la première incursion de Sophie Dupuis dans le genre documentaire. Lorsqu’elle n’est pas occupée à réaliser des films, Sophie encadre de jeunes acteurs et coordonne les activités du site de nouvelles érotiques de langue française dont elle est la cofondatrice (jesuisvenu.com). Dupuis écrit présentement le scénario de deux longs métrages de fiction.

Haut de la page


Hossack, Leslie

Forme d’art : photographie

Leslie Hossack est une photographe établie à Ottawa dont les œuvres ont été exposées un peu partout au Canada et présentées dans diverses publications. En 2013, elle a été affectée au Kosovo dans le cadre du Programme d’arts des Forces canadiennes, s’inscrivant dans une longue tradition d’artistes de guerre canadiens.

Hossack a effectué des études approfondies de l’architecture iconique à Vancouver (2008-2013), à Paris (2009), à Berlin (2010), à Jérusalem (2011) et à Moscou (2012). À Ottawa, son exposition intitulée FALLOUT a été présentée au Diefenbunker, Musée canadien de la guerre froide.

En 2013, la série de photos de Hossack intitulée Stalin’s Architectural Legacy a remporté le 3e prix dans la catégorie d’architecture historique des International Photography Awards. Ses œuvres font partie de collections publiques et d’entreprises au Canada ainsi que de collections privées, au pays et à l’étranger.

Damaged Building West of Pristina, KosovoNational Martyrs’ Memorial in Marina, Skenderaj, Kosovo

www.lesliehossack.com

Haut de la page


Kavanagh, Mary

Forme d’art : vidéo, photographie, installation

Mary Kavanagh est artiste spécialisée en arts visuels et professeure au Département des arts de l’Université de Lethbridge (Alberta).

Dans le cadre de son œuvre en cours axée sur la guerre froide et les programmes d’essais nucléaires, Mary Kavanagh a fait des recherches en vue de mettre en évidence les activités et vestiges à plusieurs emplacements historiques d’intérêt, notamment : la base aérienne Wendover (Utah), base d’entraînement pour les missions de largage de la bombe atomique au cours de la Seconde Guerre mondiale; Trinity (Nouveau-Mexique), lieu du premier essai de la bombe atomique ; Hiroshima (Japon), lieu du premier bombardement atomique en temps de guerre; et le Diefenbunker (Carp, Ontario), abri canadien officiel contre les bombardements. En tant qu’artiste participant au Programme d’arts des Forces canadiennes, elle a pris part à l’exercice Vigilant Eagle 2013, une simulation, en vol réel, de détournement d’avion par des terroristes qu’ont organisée le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et la Force aérienne de la Fédération de Russie et qu’ont menée conjointement les États-Unis, le Canada et la Russie à partir d’Anchorage (Alaska) et d’Anydyr (Russie). Mary s’est également rendue à RDDC Ottawa, où elle a filmé le groupe de Défense et analyse radiologique (DAR) tandis qu’il suivait la formation en détection des radiations et des agents chimiques

Mary a reçu de nombreuses bourses et récompenses et ses œuvres ont été abondamment présentées dans le cadre d’expositions en solo et de groupe, la plus récente étant Future Station: 2015 Alberta Biennial of Contemporary Art. ’

The Expulsion (in white)The Expulsion (in green)

www.marykavanagh.ca

Haut de la page


Kneubühler, Thomas

Forme d’art : Vidéo, Film

Né à Solothurn (Suisse), Thomas Kneubühler vit à Montréal depuis l’an 2000. En 2003, il a obtenu une maîtrise en arts plastiques à l’Université Concordia (Montréal). Ses œuvres ont souvent pour thèmes les questions sociales et la façon dont la technologie touche la vie des gens. Il a présenté des œuvres dans de nombreuses expositions, tant en Europe qu’en Amérique du Nord, dont les plus récentes se sont tenues lors de la Triennale québécoise au Musée d’art contemporain de Montréal (2011), au Centre culturel canadien, à Paris (2012) et à l’Ausstellungsraum Klingental, à Bâle (2013). En 2011, il a reçu le prix Pratt & Whitney Canada du Conseil des arts de Montréal.

« Que ce soit en montrant les frontières ambiguës entre l’espace public et l’espace privé, le spectre omniprésent de la surveillance de sécurité ou même la beauté radieuse, bien que déshumanisante, des paysages urbains, les œuvres de Kneubühler cernent avec éloquence les insécurités, les incertitudes et les plaisirs subtils qui coexistent dans les structures de la vie moderne. » (Bryne McLaughlin, Canadian Art)

AntennasTerrain #2

www.thomaskneubuhler.com

Haut de la page


Mahovsky, Trevor

Forme d’art : photographie, sculpture

Rhonda Weppler (née à Winnipeg) et Trevor Mahovsky (né à Calgary) collaborent depuis 2004. Les deux artistes détiennent des maîtrises en beaux-arts de l’Université de la Colombie-Britannique, où ils se sont rencontrés en 1996. Ils ont exposé leurs oeuvres notamment aux endroits suivants : Musée des beaux-arts du Canada, Flux Night (Atlanta), Alter Space (San Francisco), Vancouver Art Gallery, Dlectricity (Detroit), LABoral (Gijón), Dos de Mayo (Madrid), Power Plant (Toronto), Tokyo Wonder Site et loop-raum (Berlin). Ils ont récemment terminé une commande permanente pour la Main Street Skytrain Station, à Vancouver. Ils se sont vu décerner le prix Glenfiddich 2014 et certaines de leurs oeuvres font partie de collections publiques, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal et au Musée des beaux-arts du Canada.

Line, (detail)Resting Place, (detail)

Haut de la page


McKay, Sharon

Forme d'art : Photographie, Vidéo, Musique

Sharon a aussi été sélectionné pour participer au PAFC en 2008-2009. Une notice biographique de M. stankievech se trouve sous ce groupe d'artistes.

Haut de la page


Reid, Leslie

Forme d’art : Peinture, Vidéo

Dans ses œuvres, Leslie Reid examine depuis longtemps les sensations au niveau de la perception et de la psychologie qu’évoque l’expérience d’un endroit particulier. Ses peintures combinent les effets sensoriels de la lumière et de l’espace au vécu historique de l’endroit, souvent au moyen d’allusions à la famille, et abordent les sentiments de danger, de sécurité et de survie qui y résident.  

Dernièrement, elle a présenté des œuvres dans le cadre de l’exposition appelée Les bâtisseurs : La biennale canadienne 2012 au Musée des beaux-arts du Canada. En 2011, une exposition rétrospective intitulée Leslie Reid: A Darkening Vision s’est tenue à la Carleton University Art Gallery. Cette exposition, organisée par l’ancienne directrice, Diana Nemiroff, mettait en vedette diverses peintures exécutées de 1975 à aujourd’hui, ainsi que de nouvelles réalisations vidéo.

Leslie Reid s’est récemment rendue au Yukon, aux T.N.-O. et au Nunavut dans le cadre de l’Op Nanook des FC, en tant que participante au Programme d’arts des Forces canadiennes.

Leslie Reid est professeure émérite au Département des arts visuels de l’Université d’Ottawa.

Llewellyn II 59°04’N; 134°05’WKaskawulsh III 60°44’N; 138°04’W

www.lesliereid.ca

Haut de la page


Weppler, Rhonda

Forme d’art : photographie, sculpture

Rhonda Weppler (née à Winnipeg) et Trevor Mahovsky (né à Calgary) collaborent depuis 2004. Les deux artistes détiennent des maîtrises en beaux-arts de l’Université de la Colombie-Britannique, où ils se sont rencontrés en 1996. Ils ont exposé leurs oeuvres notamment aux endroits suivants : Musée des beaux-arts du Canada, Flux Night (Atlanta), Alter Space (San Francisco), Vancouver Art Gallery, Dlectricity (Detroit), LABoral (Gijón), Dos de Mayo (Madrid), Power Plant (Toronto), Tokyo Wonder Site et loop-raum (Berlin). Ils ont récemment terminé une commande permanente pour la Main Street Skytrain Station, à Vancouver. Ils se sont vu décerner le prix Glenfiddich 2014 et certaines de leurs oeuvres font partie de collections publiques, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal et au Musée des beaux-arts du Canada.

Line, (detail)Resting Place, (detail)

Haut de la page