Thomas Kneubühler - PAFC

Antennas

Technique : Épreuve chromogène
Dimensions : 88 cm x 118 cm
Date : 2014

Cette photographie fait partie d’une série de huit images intitulée Days in Night qui a été créée par le photographe Thomas Kneubühler à la Station des Forces canadiennes, au Nunavut, en février 2013. La SFC Alert est l’endroit habité en permanence le plus au nord dans le monde. En effet, elle n’est située qu’à 817 kilomètres du pôle Nord géographique. De nombreuses personnes y habitent temporairement puisque la station héberge des installations de réception radio de renseignement électromagnétique militaire, une station météorologique d’Environnement Canada, un laboratoire de surveillance de la Veille de l’atmosphère du globe et un aéroport. La station est soumise à la nuit polaire du milieu d’octobre à la fin de février. Photographier l’obscurité illuminée fascine Kneubühler, qui a précédemment créé des images de tours de bureaux et de tunnels de mine très faiblement éclairés. Ici, une vive lumière rouge est au centre d’une toile de tours de communication et de fils éclairés en bleu. Le degré d’éclairage est tel que les étoiles sont à peine visibles. Cette image indique une telle diversité d’activité humaine qu’elle remet en question toute description présentant Alert comme un endroit isolé.



Terrain #2

Technique : Épreuve chromogène
Dimensions : 88 cm x 118 cm
Date : 2014

Le sol demeure gelé pendant près de 10 mois à la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert, au Nunavut. La glace et le pergélisol créent une fusion terre-mer et le brouillard enveloppe souvent la région. La SFC Alert est considérée comme un poste aux conditions difficiles, ce qui signifie que la durée du séjour va de trois à six mois et qu’aucun membre de la famille n’est autorisé à venir en visite. Il faisait moins 45 degrés Celsius le jour où Thomas Kneubühler est arrivé. Comme il souhaitait photographier la nuit polaire, Kneubühler a capté la gamme diversifiée de lumières qu’il a découverte à Alert : lumière des étoiles, clair de lune, lumière électrique et, brièvement, lumière du soleil. Ici, un affleurement de glace accroche les rayons du soleil. L’extraordinaire beauté de cette étincelante scène arctique masque l’inhospitalité de la région. En effet, sans la technologie moderne qu’on trouve à la SFC Alert, l’être humain ne peut survivre à cet endroit.