Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

Thomas Dinesen

Thomas Dinesen

Thomas Dinesen naît à Rungsted, au Danemark, le 9 août 1892. Durant la Première Guerre mondiale, il tente sans succès de s'enrôler dans l’armée française, l’armée britannique et l’armée américaine. Finalement, par l’intermédiaire des responsables canadiens du recrutement à New York, Dinesen réussit à s’enrôler dans le Royal Highlanders of Canada.
Il sert en France au sein du 42e Bataillon d’infanterie du Corps expéditionnaire canadien.

Le Soldat Dinesen a mérité la Croix de Victoria à la suite de ses faits d’armes du 12 août 1918, dans les premiers jours de l’offensive alliée connue sous le nom de « bataille d’Amiens ». Ce jour-là, ses efforts soutenus pendant 10 heures conduisent à la capture de plus de 1,5 kilomètre de tranchées allemandes âprement défendues à Parvillers. En plus de se livrer à des combats corps à corps, Dinesen s’élance seul à cinq reprises afin de réduire des mitrailleuses au silence et tue ainsi 12 combattants ennemis. En reconnaissance des faits d’armes du Soldat Dinesen, le gouvernement français décerne la Croix de Guerre à celui-ci, qui devient officier en novembre 1918.

Le Soldat Dinesen s'éteint à Leerbaek, au Danemark, le 10 mars 1979.

Citation

Pour la bravoure exceptionnelle et constante dont il a fait preuve pendant les 10 heures de combats corps à corps qui ont conduit à la capture de plus d’un mille de tranchées ennemies fortement protégées et âprement défendues.

À 5 reprises, il s’élance seul et réduit au silence les mitrailleuses de l’adversaire, tuant 12 ennemis avec des grenades et des baïonnettes. Sa vaillance infatigable et son esprit d’initiative ont inspiré ses camarades à un stade critique des combats et il a été un exemple pour tous.

(London Gazette, no 30975, le 26 octobre 1918)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]