Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

Robert Hanna

Robert Hanna

Robert Hanna naît à Kilkeel, en Irlande, le 6 août 1886 et immigre au Canada en 1905. Durant la Première Guerre mondiale, il s'enrôle dans le Corps expéditionnaire canadien et, à l’été 1917, il est sergent-major de compagnie (SMC) au sein du 29e Bataillon d’infanterie.

Le 21 août 1917, la compagnie du SMC Hanna tente de maîtriser un emplacement fortifié allemand sur la côte 70, près de Lens, en France. Au cours de trois assauts contre la position ennemie, la compagnie subit de lourdes pertes, parmi lesquelles se trouvent tous ses officiers. Alors que l’ennemi continue à infliger des pertes à sa compagnie au moyen d'un intense tir de mitrailleuse depuis la fortification, le SMC Hanna rassemble calmement un groupe de soldats avec lesquels il lance une quatrième attaque, fonçant contre les épais barbelés qui protègent la position. Lorsqu’il atteint l'emplacement fortifié, le SMC Hanna passe trois ennemis à la baïonnette et en assomme un quatrième avec la crosse de son fusil, s'emparant ainsi de la position et de la mitrailleuse.

Le SMC Hanna reçoit la Croix de Victoria pour la bravoure et le leadership dont il a fait preuve au cours de cette action. Il s'éteint à Mount Lehman, en Colombie-Britannique, le 15 juin 1967.

Citation

Pour un acte de bravoure remarquable pendant une attaque, alors que sa compagnie se heurte à une très forte résistance de l’ennemi et que la compagnie subit la perte de tous ses officiers. Un emplacement fortifié, très bien protégé par des barbelés et couvert par une mitrailleuse, a repoussé les trois assauts de la compagnie et lui a infligé de lourdes pertes. Sous les feux de la mitrailleuse et des fusils, cet adjudant rassemble calmement un groupe de soldats et le conduit vers cette fortification, fonçant contre les barbelés; il passe personnellement trois ennemis à la baïonnette et assomme le quatrième, capturant du même coup la position et la mitrailleuse.

C’est à ce geste très courageux, ainsi qu’à la vaillance et au courage personnel déployés au moment le plus critique de l’attaque qu’il faut attribuer la capture de ce très important point tactique, qui, n’eût été de ce geste audacieux, accompli avec détermination dans une situation désespérée, aurait échoué.

La bravoure exceptionnelle, le courage personnel et la détermination du SMC Hanna, à la tête de sa compagnie, méritent la plus haute récompense.

(London Gazette, no 30372, le 8 novembre 1917)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]