Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

Hugh McKenzie

Hugh McKenzie

Hugh McKenzie naît à Liverpool, en Angleterre, le 5 décembre 1885 et immigre au Canada en 1911. En août 1914, il s’enrôle dans le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (PPCLI) en qualité de soldat. McKenzie est promu sergent-major de compagnie et, en janvier 1917, est commissionné au grade de sous-lieutenant. Il reçoit la Médaille de conduite distinguée et la Croix de guerre du gouvernement français avant de passer du PPCLI au Corps canadien de mitrailleurs.

Le 30 octobre 1917, près de Passchendaele, en Belgique, le Lieutenant McKenzie sert dans la 7e Compagnie canadienne de mitrailleuses, où il commande une section de quatre mitrailleuses à l'appui du PPCLI. Constatant que l’une des compagnies du PPCLI hésite à avancer contre un nid de mitrailleuses allemandes en position favorable, il transmet le commandement de sa section à un sous-officier et rallie les hommes de son ancien régiment. Le Lieutenant McKenzie organise une attaque et s’empare de la position ennemie. Il réalise cependant très tôt que cette position est sous le feu d’une mitrailleuse embusquée dans une casemate allemande occupant une position dominante à proximité. Face à ce défi, le Lieutenant McKenzie organise des détachements afin de s'emparer de la casemate en attaquant ses flancs ainsi que son centre. Il est tué alors qu’il commande l’attaque frontale.

La Croix de Victoria a été décernée à titre posthume au Lieutenant McKenzie pour sa conduite à cette occasion.

Citation

Pour un acte de bravoure remarquable et pour ses qualités de chef alors qu'il était responsable d'une section de quatre mitrailleuses accompagnant l'infanterie à l'attaque.

Constatant que tous les officiers et la plupart des sous-officiers sont hors de combat et que les hommes hésitent devant un nid de mitrailleuses ennemies qui, par sa situation en terrain dominant, cause beaucoup de pertes à nos troupes, il confie le commandement de ses mitrailleuses à un sous‑officier, rallie l'infanterie, organise l'attaque et capture la poche de résistance.

Constatant ensuite que la position est balayée par des tirs de mitrailleuse provenant d'une casemate qui domine tout le secteur où l'infanterie avance, le Lieutenant McKenzie part en reconnaissance et organise une attaque de front et sur les flancs, laquelle permet de prendre la casemate. Le Lieutenant est tué alors qu’il dirige l'attaque frontale.

Le courage et les qualités de chef de ce brave officier ont permis de vaincre ces poches de résistance, de sauver la vie de nombreux hommes et d'atteindre les objectifs fixés.

(London Gazette, no 30523, le 13 février 1918)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]