Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

John George Pattison

John George Pattison

John George Pattison naît à Woolwich, en Angleterre, le 8 septembre 1875. Il immigre au Canada en 1906. En mars 1916, à l’âge de 40 ans, il s’enrôle dans le Corps expéditionnaire canadien et sert dans le 50e Bataillon d’infanterie.

Le 10 avril 1917, le Soldat Pattison mérite la Croix de Victoria à la crête de Vimy, en France, au lendemain de l’attaque et de la capture de cette position par le Corps canadien. Après avoir survécu au terrible bombardement d’artillerie et à l’attaque de la veille, plusieurs unités allemandes se regroupent en vue d’arrêter toute avance des Canadiens. Lors de l’avance du 50e Bataillon, ce dernier est arrêté par une mitrailleuse ennemie. Le Soldat Pattison bondit d’un trou d'obus à un autre jusqu’à ce qu’il se trouve à 30 mètres de la position allemande. Malgré un tir intense, il lance des grenades dans la position, tuant et blessant quelques soldats ennemis. Avant que les cinq derniers défenseurs puissent se réorganiser, le Soldat Pattison attaque la position et réussit à les vaincre.

Environ sept semaines plus tard, le 3 juin 1917, le Soldat Pattison est tué lors d’une attaque contre une centrale électrique tenue par les Allemands, près de Lens, en France. Le pont Pattison, situé à Calgary, en Alberta, et un pic des Rocheuses dans le parc national de Jasper (également en Alberta) ont été nommés en son honneur.

Citation

Pour un acte de bravoure remarquable pendant l'assaut.

Quand l'avance des troupes canadiennes est arrêtée par une rafale de mitrailleuses, laquelle entraîne de nombreuses pertes, le Soldat Pattison, sans se préoccuper de sa sécurité, saute d'un trou d'obus à un autre pour se rendre à moins de 30 verges de la mitrailleuse ennemie.

Se trouvant à bonne distance, il lance des bombes sur le poste de mitrailleuse et réussit à tuer des servants et à en blesser d'autres. Puis, il donne l'assaut à la baïonnette aux cinq servants qui restent.

Il ne fait aucun doute que la bravoure et l'esprit d'initiative du Soldat Pattison ont permis aux Canadiens de maîtriser la situation et de continuer l'avance.

(London Gazette, no 30215, le 2 août 1917)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]