Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

James Peter Robertson

James Peter Robertson

James Peter Robertson naît à Pictou County, en Nouvelle-Écosse, le 26 octobre 1883. Enfant, Robertson déménage avec sa famille à Springhill, en Nouvelle-Écosse, puis à Medicine Hat, en Alberta. Il s'enrôle dans le Corps expéditionnaire canadien en 1915.

Le 6 novembre 1917, le Soldat Peter Robertson mérite la Croix de Victoria durant l’assaut final contre Passchendaele, en Belgique, avec le 27e Bataillon d’infanterie. Son peloton étant retenu par des barbelés et une mitrailleuse allemande, il réussit à se rendre jusqu’à une ouverture sur le flanc de la position ennemie. Il prend la mitrailleuse d’assaut. Au terme d’un combat désespéré, le Soldat Robertson tue quatre des combattants, puis retourne la mitrailleuse contre l’ennemi. Cette action permet au peloton d’avancer vers son objectif pendant que le Soldat Robertson continue de faire feu avec la mitrailleuse contre l’ennemi en retraite. Plus tard, quand deux de ses propres tireurs d’élite sont blessés devant la tranchée, il sort à découvert et transporte l’un d’eux sous un feu intense. Quand il revient avec le deuxième homme, il est tué par un éclat d’obus à fragmentation.

Citation

Pour un acte de bravoure remarquable et pour son sens du devoir exceptionnel au cours de l’assaut. Quand son peloton est retenu par les barbelés et par une mitrailleuse qui causent de nombreuses pertes, le Sdt Robertson se précipite jusqu’à une ouverture sur le flanc de la position ennemie et prend la mitrailleuse d’assaut. Au terme d’un combat désespéré avec l’ennemi, il tue quatre des combattants, puis retourne la mitrailleuse contre les autres qui, dépassés par la véhémence de l’assaut, se replient vers leurs propres lignes. Cette courageuse action permet au peloton d’avancer. Le Sdt Robertson inflige de nombreuses autres pertes dans les rangs ennemis et, transportant ensuite la mitrailleuse capturée, il conduit son peloton vers l’objectif final. À cet endroit, il choisit une excellente position et met la mitrailleuse en marche, faisant feu sur l’ennemi en retraite, qui est alors très démoralisé par les tirs qu’il essuie.

Au cours de la consolidation, le Sdt Robertson fait preuve d’une grande détermination dans l’utilisation de la mitrailleuse et réduit au silence les tireurs embusqués ennemis; son courage et son sang-froid encouragent ses camarades et sont pour eux une source d’inspiration.

Plus tard, au moment où deux de nos tireurs d’élite sont gravement blessés devant notre tranchée, il sort à découvert et transporte l’un d’eux sous un feu intense.

Il est tué alors qu’il revient avec le deuxième homme.

(London Gazette, no 30471, le 11 janvier 1918)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]