Croix de Victoria - Première Guerre mondiale, 1914-1918

Charles Smith Rutherford

Charles Smith Rutherford

Charles Smith Rutherford naît à Colborner, en Ontario, le 9 janvier 1892. Il mérite la Médaille militaire à Passchendaele, en Belgique, en 1917, puis la Croix militaire, à Arvillers, en France, en 1918. Le 26 août 1918, il mérite la Croix de Victoria alors qu’il commande un détachement d’assaut du 5e Bataillon, Canadian Mounted Rifles, à Monchy-le-Preux, en France. Ayant devancé de beaucoup ses hommes, il remarque un détachement ennemi debout près d’une casemate devant lui. Révolver à la main, le Lieutenant Rutherford leur fait signe de le rejoindre et les combattants ennemis, de leur côté, en font autant. Il leur obéit et, grâce à un bluff magistral, il les informe qu’ils sont encerclés. Le détachement ennemi au complet, 45 hommes y compris 2 officiers, se rendent au Lieutenant Rutherford. Il persuade alors l'un des officiers de faire arrêter le tir d’une mitrailleuse ennemie se trouvant à proximité, ce qui permet à ses propres hommes d’avancer rapidement et de lui venir en aide. Le Lieutenant Rutherford prend alors une autre casemate et fait 35 autres prisonniers, puis s’empare d’une mitrailleuse.

Le Lieutenant Rutherford s’éteint à Ottawa, en Ontario, le 11 juin 1989.

Citation

Pour un acte de bravoure remarquable, pour son sens de l’initiative et pour son zèle. Alors qu’il commande un détachement d’assaut, le Lt Rutherford se trouve à une distance considérable de ses hommes et remarque alors un détachement ennemi armé, debout, près d’une casemate devant lui. Revolver à la main, il leur fait signe de s’approcher de lui, et les combattants ennemis, de leur côté, lui font également signe de les rejoindre. Il leur obéit audacieusement et leur annonce qu’ils sont faits prisonniers. Un officier ennemi conteste cette annonce et invite le Lt Rutherford à entrer dans la casemate, invitation qu’il décline gentiment. Grâce à un bluff magistral, toutefois, il persuade l’ennemi qu’il est entouré et le détachement au complet, en tout 45 hommes incluant 2 officiers et 3 mitrailleuses, se rend.

Par la suite, il persuade l’un des officiers de faire arrêter le tir d’une mitrailleuse ennemie qui se trouve à proximité, et la cessation du tir permet à ses propres hommes d’avancer rapidement et de lui venir en aide.

Le Lt Rutherford observe ensuite que son groupe d’assaillants, à droite, est retenu par les tirs intenses d’une mitrailleuse installée dans une autre casemate. Signalant un objectif au reste de son groupe, il attaque la casemate avec une section de mitrailleuses Lewis et fait 35 autres prisonniers, puis s’empare des mitrailleuses, ce qui permet au groupe de poursuivre sa progression.

Le geste audacieux et courageux de cet officier a contribué très concrètement à la saisie de l’objectif principal et il a fortement inspiré des militaires de tous grades à pousser l’attaque sur un emplacement très fortifié.

(London Gazette, no 31012, le 15 novembre 1918)

 

[ Galerie des Croix de Victoria ] [ Brochure - La Croix de Victoria canadienne ]