Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

14TH CANADIAN HUSSARS

Insigne du 14th Canadian Hussars

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

Un cheval cabré d'or soutenu d'un listel d'argent liséré d'or inscrit FREE and FEARLESS en lettres de sable, le tout soutenu d'un listel semblable inscrit 14TH CANADIAN HUSSARS.

Symbolisme

Le cheval est un symbole de la région d'élevage de bétail dans lequel le régiment a été établi. « 14TH CANADIAN HUSSARS » est le nom du régiment et « FREE and FEARLESS » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

FREE AND FEARLESS (Libre et intrépide)

MARCHES

Bonnie Dundee

HONNEURS DE BATAILLE

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; FESTUBERT, 1915; ARRAS, 1917, '18; CÔTE 70; AMIENS; LIGNE HINDENBURG; POURSUITE VERS MONS.

Seconde Guerre mondiale

CAEN, FALAISE; Route de Falaise; Clair Tizon; La Laison; La Seine, 1944; Canal d'Anvers-Turnhout; L'ESCAUT; Woensdrecht; Beveland-Sud; LA RHÉNANIE; Canal Twente; Groningue; Oldenbourg; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944- 1945.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour en Saskatchewan, le 1er avril 1910, lorsque le « 27th Light Horse » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 14th Canadian Light Horse » le 15 mars 1920;2 « 14th Canadian Hussars » le 1er août 1940;3 « 2nd (Reserve) Regiment, 14th Canadian Hussars » le 11 février 1941;4 « 8th (Reserve) Reconnaissance Battalion, (14th Canadian Hussars) » le 1er avril 1941;5 « 8th (Reserve) Reconnaissance Regiment, (14th Canadian Hussars), CAC » le 8 juin 1942;6 « 8th (Reserve) Reconnaissance Regiment, (14th Canadian Hussars), RCAC » le 2 août 1945;7 « 8th Armoured Car Regiment (14th Canadian Hussars) » le 19 juin 1947;8 « 14th Canadian Hussars (8th Armoured Car Regiment) » le 4 février 1949;9 « 14th Canadian Hussars (8th Armoured Regiment) » le 31 juillet 1954;10 et « 14th Canadian Hussars » le 19 mai 1958.11 Il fut réduit à des effectifs nuls et transféré à l'Ordre de bataille supplémentaire le 31 mars 1968.12

Notes :

Le 1er novembre 1920, le « 14th Canadian Light Horse » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 14th Canadian Light Horse » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 avril 1921 et réorganisé la même journée (GO 175/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 janvier 1930, le 1er Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (209th Battalion, CEF) (GO 11/30). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Haut de la page

Perpétuation

« 209th "Overseas" Battalion, CEF »

Site du Quartier général

Swift Current, Saskatchewan

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 27th Light Horse » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.13

Le « 209th Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 209th "Overseas" Battalion, CEF »,14 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 1er novembre 1916.15 Son personnel passa au « 9th Reserve Battalion, CEF » le 5 décembre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.16 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.17

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « 14th (Active) Canadian Hussars, CASF » pour le service actif le 26 janvier 1941.18 Il fut converti au blindé et rebaptisé : « 8th Reconnaissance Battalion (14th Canadian Hussars), CASF » le 11 février 1941;19 « 8th Reconnaissance Regiment (14th Canadian Hussars), CAC, CASF » le 8 juin 1942;20 et « 8th Reconnaissance Regiment (14th Canadian Hussars), RCAC, CASF » le 2 août 1945.21 Le bataillon fut formé à partir du personnel de la 2e division d'infanterie canadienne et des renforts du Canada.22 Il débarqua en France le 7 juillet 1944 en tant qu'élément de la 2e division, où il combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.23 Le régiment outre-mer fut dissous le 15 décembre 1945.24

Haut de la page

GUIDON

Aucun guidon autorisé.

DRAPEAU DE CAMP

Aucun drapeau de camp autorisé.


1. GO 38/10. Formed from two newly authorized squadrons: 'A Squadron' at Maple Creek; and 'B Squadron' at Swift Current. The regimental headquarters was established at Moose Jaw in 1913 / Formé de deux escadrons nouvellement autorisés : « A Squadron » à Maple Creek; et « B Squadron » à Swift Current. Le quartier général du régiment fut établi à Moose Jaw en 1913.

2. GO 26/20.

3. GO 194/40.

4. GO 79/41.

5. GO 236/41.

6. GO 451/42.

7. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » en ce jour.

8. CAO 76-3, Supp Issue No. 43/47.

9. CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49.

10. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No 427/55.

11. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

12. CFOO 68/5.

13. GO 142/14.

14. GO 69/16.

15. CEF Sailing List, vol. X.

16. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 209th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 13, Folder/chemise 209.

17. GO 63/17.

18. GO 40/41; and/et GO 41/41.

19. GO 79/41.

20. GO 455/42.

21. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

22. John Marteinson and Michael R. McNorgan, The Royal Canadian Armoured Corps, (Toronto, 2000), pp. 142 and/et 103.

23. Charles P. Stacey, Official History of the Canadian Army. The Victory Campaign, (Ottawa, 1966), passim.

24. GO 85/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.