Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE BRITISH COLUMBIA DRAGOONS

INSIGNE DE THE BRITISH COLUMBIA DRAGOONS

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

D'azur chargé d'une feuille d'érable dans ses teintes automnales au naturel, à la bordure de sinople lisérée d'or, inscrite THE BRITISH COLUMBIA DRAGOONS en lettres du même, enfilée en pointe d'un listel de sinople liséré d'argent inscrit QUANSEM ILEP en lettres du même, le tout sommé de la couronne royale au naturel et accosté de feuilles d'érable dans leurs teintes automnales au naturel.

Symbolisme

La feuille d'érable représente le service rendu au Canada et commémore le 2nd Canadian Mounted Rifles Battalion et le 11th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF. La couronne représente le service rendu au souverain. « THE BRITISH COLUMBIA DRAGOONS » est le nom du régiment, et « QUANSEM ILEP » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

QUANSEM ILEP (Toujours premier)

Haut de la page

MARCHES

Fare Ye Well Inniskilling (5th Royal Inniskilling Dragoon Guards)

Marche supplémentaire pour les corps de cornemuses

Scotland the Brave

Haut de la page

ALLIANCE

Armée britannique

The Royal Dragoon Guards

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Première Guerre mondiale

MONT-SORREL; SOMME, 1916; Flers-Courcelette; Crête d'Ancre; ARRAS,1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; YPRES, 1917; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

VALLÉE DU LIRI; Traversée de la Melfa; LIGNE GOTHIQUE; Crête de Pozzo Alto; PASSAGE DU LAMONE; Canal Naviglio; Fosso Munio; Conventello-Comacchio; ITALIE, 1944 1945; Ijsselmeer; Poche de Delfzijl; NORD OUEST DE L'EUROPE, 1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à Vernon, en Colombie-Britannique, le 1er avril 1911, lorsque deux régiments de quatre escadrons baptisés le « British Columbia Horse » furent autorisés.1 Il fut rebaptisé : « 1st Regiment, "British Columbia Horse" » le 1er décembre 1911;2 « 30th Regiment, British Columbia Horse » le 15 avril 1912;3 « The British Columbia Mounted Rifles » le 15 mars 1920;4 « The British Columbia Dragoons » le 15 mars 1929;5 « 2nd (Reserve) Regiment, The British Columbia Dragoons » le 11 février 1941;6« 9th (Reserve) Armoured Regiment, (The British Columbia Dragoons) » le 1er avril 1941;7 « 9th Reconnaissance Regiment (The British Columbia Dragoons), RCAC » le 1er avril 1946;8 « The British Columbia Dragoons (9th Reconnaissance Regiment) » le 4 février 1949;9 et « The British Columbia Dragoons » le 19 mai 1958.10

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The British Columbia Mounted Rifles », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment (2nd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l?ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment (11th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l?ordre de bataille de la Réserve.

Le « 1st Regiment, British Columbia Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 octobre 1920 et réorganisé la même journée (GO 251/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 novembre 1926 le 2e Régiment fut rebaptisé 2e Régiment (11th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) (GO 74/26). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37)

Haut de la page

Perpetuations

« 2nd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF »; et « 11th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »

Site du Quartier général

Kelowna, Colombie-Britannique

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

Le « 30th Regiment, British Columbia Horse » fut mis en service actif le 6 août 1914, pour assurer la protection locale.11

Le « 2nd Canadian Mounted Rifles Battalion » fut autorisé le 7 novembre 1914, sous l'appellation de « 2nd Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »,12 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 12 juin 1915.13 Il débarqua en France le 22 septembre 1915 en tant que composante de la 1er brigade de fusiliers montés canadienne.14 Le 1er janvier 1916, il fut converti à l'infanterie, se fusionna avec le « B Squadron » et le quartier-général du « 3rd Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF » et fut rebaptisé « 2nd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF ».15 Il combattit en France et dans les Flandres jusqu?à la fin de la guerre, en tant que composante de la 8e brigade d'infanterie, de la 3e division canadienne.16 Le bataillon fut dissous le 6 novembre 1920.17

Le « 11th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF » fut autorisé le 7 novembre 1914.18 Le régiment fut converti à l'infanterie et rebaptisé « 11th "Overseas" Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF » le 23 avril 1916.19 Il s'embarque pour la Grande-Bretagne le 8 juillet 1916.20 Son personnel passa au « 24th Reserve Battalion, CEF » le 18 mai 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.21 Le régiment fut dissous le 27 juillet 1918.22

Seconde Guerre mondiale

Des détachements du régiment furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The British Columbia Dragoons, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.23 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.24 Le régiment mobilisa le « 5th Canadian Motorcycle Regiment, CASF (BCD) » pour le service actif le 24 mai 1940.25 Il fut converti au blindé et rebaptisé : « The British Columbia Dragoons, CASF » le 9 février 1941;26 « 9th Armoured Regiment (The British Columbia Dragoons), CASF » le 11 février 1941;27 « 9th Armoured Regiment (The British Columbia Dragoons) CAC » le 15 octobre 1943;28 et « 9th Armoured Regiment (The British Columbia Dragoons) CAC » le 2 août 1945.29 Il s'embarqua pour la Grande Bretagne le 13 novembre 1941.30 Le régiment débarqua en Italie le 19 décembre 1943, en tant que composante de la 5e brigade blindée, de la 5e division blindée canadienne.31 Le 20 février 1945, le régiment se dirigea vers le Nord-Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.32 Le régiment outre-mer fut dissous le 31 janvier 1946.33

Haut de la page

GUIDON

The British Columbia Dragoons

DRAPEAU DE CAMP

The British Columbia Dragoons


1. GO 52/11. Formed from two existing independent cavalry squadrons and two newly organized squadrons authorized on the following dates: 'A Squadron' at Lumley (1 April 1911), 'B Squadron' at Vernon (B Independent Squadron, The Canadian Mounted Rifles, 1 April 1908), 'C Squadron' at Armstrong (C Independent Squadron, The Canadian Mounted Rifles, 1 April 1910), and 'D Squadron' at Kelowna (1 April 1910) / Formé de deux escadrons de cavalerie indépendants et de deux escadrons nouvellement organisés, autorisés selon les dates suivantes : « A Squadron » à Lumley (1er avril 1911), « B Squadron » à Vernon (B Independent Squadron, The Canadian Mounted Rifles, 1er avril 1908), « C Squadron » à Armstrong (C Independent Squadron, The Canadian Mounted Rifles, 1er avril 1910), et « D Squadron » à Kelowna (1er avril 1911).

2. GO 199/11.

3. GO 74/12.

4. GO 26/20. This General Order also amalgamated the 'Victoria Independent Squadron (British Columbia Horse)' [authorized as the 'Victoria Independent Squadron' on 15 July 1914 (GO 122/14)] with the regiment / Cet Ordre général amalgama également le « Victoria Independent Squadron (British Columbia Horse) » [autorisé en tant que le « Victoria Independent Squadron »] le 15 juillet 1914 (GO 122/14), avec le régiment.

5. GO 34/29.

6. GO 79/41.

7. GO 236/41.

8. GO 115/46.

9. CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49.

10. CAO 76-3. Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

11. GO 130/14.

12. GO 36/15.

13. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 2nd Reg't C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

14. War Diary, 2nd Battalion, Canadian Mounted Rifles, 22 September 1915/22 septembre 1915, NAC/AN, RG/GE 9, Series 111-D-3, Vol. 4947, File/dossier 465.

15. Ibid, 31 December 1915/31 décembre 1915; and/et War Diary, 3rd Regiment, Canadian Mounted Rifles, 31 December 1915/31 décembre 1915, NAC/AN, RG/GE 9, Series 111-D-3, Vol. 4946, File 463.

16. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919, (Ottawa, 1962), passim.

17. GO 207/20.

18. GO 36/15.

19. Telegram/télégramme Adjutant General to/à Inspector General for Western Canada, 23 April 1916/23 avril 1916, NAC/AN, RG/GE 24, vol. 1532, file/dossier 683-96-2; and/et Telegram/télégramme General Officer Commanding Military District No. 13 to/à Secretary Militia Council, 22 May 1916/ 22 mai 1916. NAC/AN, RG/GE 24, vol. 1516, file/dossier 683-30-2.

20. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 11th Regiment C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

21. Ibid.

22. GO 101/18. GO 207/20 also details the disbandment of the regiment but at a later date of 6 November 1920 / Le GO 207/20 donne également les détails sur le démembrement du régiment mais à la date ultérieure du 6 novembre 1920.

23. GO 124/39; and/et GO 135/39.

24. GO 44/41.

25. GO 184/40; and/et GO 50/41.

26. GO 88/41.

27. GO 79/41.

28. GO 476/43.

29. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

30. R. H. Roy, Sinews of Steel, The History of the British Columbia Dragoons, (Toronto, 1965), passim.

31. Ibid.

32. Ibid.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.