Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE GOVERNOR GENERAL'S HORSE GUARDS

INSIGNE DE THE GOVERNOR GENERAL'S HORSE GUARDS

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


Colonel-en-chef : Colonel-en-chef : Sa Majesté la Reine

INSIGNE

Description

De gueules à une licorne saillante d'argent, armée, crinée, onglée et colletée d'une couronne rehaussée de croix pattées et de fleurs de lis, munie d'une chaîne passant entre les pattes de devant de la licorne et pardessus son dos, le tout d'or, entouré de la Jarretière portant la devise HONI SOIT QUI MAL Y PENSE sommée de la couronne royale, le tout au naturel soutenu d'un listel d'azur liséré d'or et inscrit NULLI SECUNDUS en lettres du même.

Symbolisme

La couronne représente le service rendu au souverain. La jarretière est celle qui se trouve sur l'insigne de la garde du corps du Gouverneur général. La licorne, la couronne et la chaîne sont celles qui ornent l'insigne du Mississauga Horse et qui, à l'origine, provenaient du soutien en forme de licorne des armoiries royales.

Haut de la page

DEVISE

NULLI SECUNDUS (Toujours premier, jamais second)

Haut de la page

MARCHE

Men of Harlech

Haut de la page

ALLIANCE

Armée britannique

« The Blues and Royals (Royal Horse Guards and 1st Dragoons) »;et le « 1st The Queen's Dragoon Guards ».

Affiliation

The Royal Canadian Dragoons

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Rébellion du Nord-Ouest

CANADA DU NORD-OUEST, 1885.

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1900.

Première Guerre mondiale

MONT-SORREL; SOMME, 1916; Flers-Courcelette; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; YPRES, 1917; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; VALENCIENNES; SAMBRE; FRANCE ET FLANDRES, 1915 18.

Seconde Guerre mondiale

VALLÉE DU LIRI; Traversée de la Melfa; LIGNE GOTHIQUE; PASSAGE DU LAMONE; Crête de Misano; Fosso Munio; ITALIE, 1944-1945; Ijsselmeer; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 17 mai 1889 et regroupe les régiments suivants.

Le « The Governor General's Horse Guards » vit le jour à Toronto, en Ontario, le 17 mai 1889, lorsque le « The Governor General's Body Guard for Ontario » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé « The Governor General's Body Guard » le 13 juillet 1895.2 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Mississauga Horse » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The Governor General's Horse Guards ».3 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Regiment, The Governor General's Horse Guards » le 11 février 1941;4 « 3rd (Reserve) Armoured Regiment, (The Governor General's Horse Guard) » le 1er avril 1941;5 « The Governor General's Horse Guards (3rd Armoured Regiment) » le 4 février 1949;6 et « The Governor General's Horse Guards » le 19 mai 1958.7

Notes :

Le 1er novembre 1920, le « The Governor General's Body Guard » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20).

Le 16 avril 1935, le 1er Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (4th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) (GO 47/35). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Governor General's Body Guard » fut dissous en vue de la réorganisation du 3 janvier 1921 et réorganisé la même journée (GO 60/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Governor General's Body Guard » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 199/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « Mississauga Horse » vit le jour à Toronto, en Ontario, le 1er avril 1903, lorsque le « Toronto Light Horse » fut autorisé.8 Il fut rebaptisé : « 9th Toronto Light Horse » le 22 décembre 1903;10 « 9th Mississauga Horse » le 1er mai 1907;10 « The Ontario Mounted Rifles » le 15 mars 1920;11 et « The Mississauga Horse » le 1er avril 1924.12 Il se fusionna avec le « The Governor General's Body Guard » le 15 décembre 1936, tel décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Ontario Mounted Rifles », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant qu'unité à trois régiments. Le 1er (Mississauga) Régiment (4th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que les 2e Régiment (7th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) et 3e Régiment (8th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le « The Ontario Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er avril 1921 et réorganisé la même journée (GO 129/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Mississauga Horse » le 1er avril 1924 (voir ci-dessus), le 1er (Mississauga) Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (4th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) (GO 46/24).

Le 15 novembre 1926, le 2e Régiment fut rebaptisé 2e Régiment (7th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) et le 3e Régiment (8th Regiment Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) fut rebaptisé 3e Régiment (aucune désignation CEF) (GO 74/26).

Le 15 juillet 1929, le 3e Régiment fut rebaptisé 3e Régiment (216th Bataillon, CEF) (GO 95/296). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Mississauga Horse » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 199/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Haut de la page

Perpetuation

« 4th Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF »; « 7th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »; et « 216th "Overseas" Battalion, CEF ».

Site du Quartier général

Toronto, Ontario

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Rébellion du Nord-Ouest

Le « The Governor General's Body Guard for Ontario » fut mobilisé pour le service actif le 10 avril 1885.13 Il servit en tant que composante de la colonne d'Alberta du corps expéditionnaire du Nord-Ouest.14 L'unité fut retirée du service actif le 24 juillet 1885.15

Guerre d'Afrique du Sud

Le « The Governor General's Body Guard » fournit des volontaires pour les contingents canadiens en campagne.16

Première Guerre mondiale

Le « 4th Battalion, Canadian Mounted Rifles », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 4th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »,17 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 18 juillet 1915.18 Il débarqua en France le 24 octobre 1915,19 où il servit en tant que composante de la 2e brigade canadienne de fusiliers montés jusqu'au 31 décembre 1915, date où il fut converti à l'infanterie et alloué à la 8e brigade d'infanterie, de la 3e division canadienne.20 Le régiment fut rebaptisé « 4th Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF » le 1er janvier 1916.21 Le bataillon fut dissous le 6 novembre 1920.22

Le « 7th Regiment, Canadian Mounted Rifles », fut autorisé le 7 novembre 1914, sous l'appellation de « 7th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF ».23 Le régiment dissous au Canada, fournit des renforts à la « 2nd Canadian Divisional Cavalry Squadron » (voir la charte du 1st Hussars) et deux escadrons formèrent le « Canadian Mounted Rifles Depot » en Angleterre.24 Le régiment fut dissous le 11 avril 1918.25

Le « 216th Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 216th "Overseas" Battalion, CEF »,26 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 18 avril 1917.27 Son personnel passa au « 3rd Reserve Battalion, CEF » le 5 mai 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.28 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.29

Seconde Guerre mondiale

Des détachements du régiment furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Governor General's Horse Guards, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.30 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.31 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 2nd Canadian Motorcycle Regiment, CASF (GGHG) » pour le service actif le 24 mai 1940.32 Il fut converti au blindé et rebaptisé : « The Governor General's Horse Guards, CASF » le 9 février 1941;33 « 3rd Armoured Regiment (The Governor General's Horse Guards), CASF » le 11 février 1941;34 « 3rd Armoured Reconnaissance Regiment (The Governor General's Horse Guards), CAC, CASF » le 1er janvier 1943;35 et « 3rd Armoured Reconnaissance Regiment (The Governor General's Horse Guards), RCAC, CASF » le 2 août 1945.36 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 9 octobre 1941.37 Le régiment débarqua en Italie le 19 décembre 1943 en tant qu'élément de la 5e brigade blindée, de la 5e division blindée canadienne.38 Le 20 février 1945, le régiment se retrouva dans le Nord-Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.39 Le régiment outre-mer fut dissous le 31 janvier 1946.40

Haut de la page

ÉTENDARD

The Govenor General's Horse Guards

DRAPEAU DE CAMP

The Govenor General's Horse Guards


1. MGO 9/89. On 27 December 1855 two independent cavalry troops, designated the "1st" and "2nd Troop of Volunteer Militia Cavalry of the County of York', were authorized to be formed (MGO 27 Dec 55). The 1st Troop was redesignated 'The Governor General's Body Guard for Upper Canada' on 27 April 1866 (MGO 27 Apr 66); and 'The Governor General's Body Guard for Ontario' on 1 July 1867 (MGO 31 Jul 68). It was reorganized as a two troop squadron on 22 April 1876 (MGO 7/76). On 30 March 1866 the 2nd Troop, Volunteer Militia Cavalry of the County of York was redesignated '1st Troop' of the '1st Squadron Volunteer Light Cavalry of the County of York' (MGO 30 Mar 66). It was redesignated 'No. 2 Troop' of a district regiment of cavalry (Military District No. 2) designated the '2nd Regiment of Cavalry' on 10 May 1872 (MGO 12/72). On 17 July 1856 an independent cavalry troop designated 'The Markham Troop of Volunteer Militia Cavalry' was authorized to be formed (MGO 17 Jul 56). It was redesignated: '2nd Troop' of the '1st Squadron Volunteer Light Cavalry of the County of York' on 30 March 1866 (MGO 30 Mar 66); and 'No. 3 Troop' of the ' 2nd Regiment of Cavalry' on 10 May 1872 (MGO 12/72). On 3 May 1889, No. 2 and No. 3 Troop, 2nd Regiment of Cavalry were redesignated 'C Troop' and 'D Troop' and attached to the Governor General's Body Guard for Ontario (MGO 7/88). The 'Governor General's Body Guard for Ontario' was reorganized as a regiment on 17 May 1889 / Le 27 décembre 1855, deux troupes de cavalerie indépendantes, baptisées la « 1st » et la « 2nd Troop of Volunteer Militia Cavalry of the County of York », furent autorisées (MGO 27 déc 55). La « 1st Troop » fut rebaptisée : « The Governor General's Body Guard for Upper Canada » le 27 avril 1866 (MGO 27 avril 66); et « The Governor General's Body Guard for Ontario » le 1er juillet 1867 (MGO 31 jul 68). Le 22e avril 1876, elle fut organisée en tant qu'unité à deux escadrons (MGO 7/76). Le 30 mars 1866, la « 2nd Troop, Volunteer Militia Cavalry of the County of York » fut rebaptisée « 1st Troop » de la « 1st Squadron Volunteer Light Cavalry of the County of York » (MGO 30 mars 66). Elle fut rebaptisée « No. 2 Troop » en tant que composante d'un régiment de cavalerie du District militaire No. 2, baptisé « 2nd Regiment of Cavalry » le 10 mai 1872 (MGO 12/72). Le 17 juillet 1856, une troupe de cavalerie indépendante baptisée « The Markham Troop of Volunteer Militia Cavalry » fut autorisée (MGO 17 Jul 56). Elle fut rebaptisée : « 2nd Troop » de la « 1st Squadron Volunteer Light Cavalry of the County of York » le 30 mars 1866 (MGO 30 mars 66); et « No. 3 Troop » du « 2nd Regiment of Cavalry » le 10 mai 1872 (MGO 12/72). Le 3 mai 1889, la « No. 2 » et la « No. 3 Troop, 2nd Regiment of Cavalry » furent rebaptisées la « C Troop » et la « D Troop », faire partie du Governor General's Body Guard for Ontario (MGO 7/88). Le 17 mai 1889, le Governor General's Body Guard for Ontario fut réorganisé en tant qu'un seul régiment.

2. MGO 36/95.

3. GO 199/36.

4. GO 79/41.

5. GO 236/41.

6. CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49; and/et CAO Supp Issue No. 117/49, Errata.

7. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

8. GO 59/03. Formed from three newly authorized squadrons and the amalgamation of "J" and "K" Squadrons, Canadian Mounted Rifles (authorized on 1 April 1901 as the 'Toronto Mounted Rifles' (GO 34/01)) / Formé de trois troupes indépendantes de cavalerie et l'amalgamation des escadrons « J » et « K » du « Canadian Mounted Rifles » (autorisé le 1er avril 1901, lorsque le « The Toronto Mounted Rifles » fut autorisé (GO 34/01)).

9. GO 201/03. No authority for a change of designation of this unit is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1903 and is the first reference to its numeric designation / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation de cette unité. La date correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1903 mentionnées précédemment.

10. GO 92/07.

11. GO 26/20.

12. GO 46/24.

13. MGO 8/85.

14. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

15. MGO 16/85.

16. GO 60/33.

17. GO 36/15.

18. War Diary, 4th Battalion, Canadian Mounted Rifles, 3 July to 8 October 1915, Volume 1 Summary, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4947, File/dossier 467.

19. Ibid, 24 October 1915/24 octobre 1915.

20. Ibid, 31 December 1915/31 décembre 1915.

21. Ibid; and/et War Diary, 5th Battalion, Canadian Mounted Rifles, 1 January 1916 / 1er janvier 1916, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4949, File/dossier 473.

22. GO 207/20.

23. GO 36/15.

24. Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1, (Ottawa, 1938), p. 450; and vol.1 - Appendices, p. 446. "A" Squadron, which was reorganized in Canada as the '2nd Canadian Divisional Cavalry Squadron' (subsequently 'B Squadron, Canadian Light Horse') sailed on 9 June 1915, "B Squadron sailed on 29 June 1915 and "C" Squadron sailed in advance on 23 February 1915 (CEF Sailing List, vol. XII) / Le « A Squadron », qui fut réorganisé au Canada en tant que le « 2nd Canadian Divisional Cavalry Squadron » (plus tard le « B Squadron, Canadian Light Horse ») prit la mer le 9 juin 1915, le « B Squadron » quitta le 29 juin 1915 et le « C Squadron » partit le premier le 23 février 1915.

25. GO 82/18.

26. GO 69/16.

27. CEF Sailing List, vol. X.

28. War Diary, 3rd Reserve Battalion, 5 May 1917/5 mai 1917, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4950, File/dossier 475. On 14 May 1917 an additional 90 officers and men from the battalion, who arrived late from Canada due to reasons of quarantine, were absorbed by the reserve battalion / Le 14 mai 1917, un groupe supplémentaire composé de 90 officiers et soldats provenant du bataillon, qui arrivèrent du Canada plus tard pour des raisons de quarantaine, fut intégré au bataillon de réserve.

29. GO 82/18.

30. GO 124/39; and GO 135/39.

31. GO 44/41.

32. GO 184/40; and/et GO 50/41.

33. GO 88/41.

34. GO 79/41.

35. GO 223/43.

36. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

37. John Marteinson, The Governor General's Horse Guards, (Toronto, 2002), p. 163.

38. Ibid, pp. 185 and/et 188. The advance party (the headquarters and Headquarters Squadron) landed in Naples, Italy on 1 December 1943 / Le groupe précurseur (le quartier-général et l'escadron de commandement) débarqua à Naples, en Italie le 1er décembre 1943.

39. Ibid, p. 241.

40. GO 111/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.