Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE ONTARIO REGIMENT (RCAC)

INSIGNE DE THE ONTARIO REGIMENT (RCAC)

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

De gueules au chat arrêté hérissonné d'or, la tête de front, soutenu d'une burèle du même; le tout entouré d'un anneau de gueules liséré d'or inscrit de la devise FIDELIS ET PARATUS en lettres du même chargé en pointe d'un besant aussi d'or, liséré de sable, surchargé d'un filet en sautoir du même, son quartier inférieur enlevé; le tout environné en chef de neuf feuilles d'érable en coloris d'automne, celle posée au centre du chef coiffée de la couronne royal au naturel, et soutenu en pointe d'un listel d'or inscrit ONTARIO REGIMENT en lettres de sable.

Symbolisme

L'insigne est composé en partie du chat du cimier du clan MacGillivray, duquel un membre fut à la tête du régiment au début des années 1900. Après la Première Guerre mondiale, le chat fut redessiné pour adopter une attitude fière et combative, faisant ainsi écho aux expériences vécues par les membres du régiment à la guerre. Les feuilles d'érable, au nombre de neuf, font référence aux neuf provinces ayant fourni des soldats aux bataillons de la Première Guerre, que le régiment perpétue. Les trois quartiers du disque à la base de l'insigne représentent l'ancien numéro régimentaire « 34 ». « ONTARIO REGIMENT » est une variante du nom du régiment et « FIDELIS PARATUS » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

FIDELIS ET PARATUS (Fidèle et prêt)

Haut de la page

MARCHE

John Peel

Haut de la page

ALLIANCE

Armée britannique

The Royal Regiment of Wales (24th/41st Foot)

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Première Guerre mondiale

SOMME, 1916; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; YPRES, 1917; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; VALENCIENNES; FRANCE ET FLANDRES, 1916-18.

Seconde Guerre mondiale

Poursuite à Messine; SICILE, 1943; Colle d'Anchise; Le Ravin; Casa Berardi; Ortona; Point 59; CASSINO II; Gustav Line; Sant'Angelo in Teodice; VALLÉE DU LIRI; Aquino; LIGNE TRASIMÈNE; Sanfatucchio; AREZZO; AVANCE VERS FLORENCE; ITALIE, 1943-1945; Arnhem, 1945; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à Whitby, en Ontario, le 14 septembre 1866, lorsque le « 34th "Ontario Battalion of Infantry" » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 34th Ontario Regiment » le 8 mai 1900;2 « The Ontario Regiment » le 1er mai 1920;3 « The Ontario Regiment (Tank) » le 15 décembre 1936;4 et « 2nd Regiment, The Ontario Regiment (Tank) » le 13 août 1940.5 Il fut converti au blindé et rebaptisé : « 11th (Reserve) Army Tank Battalion, (The Ontario Regiment (Tank)) » le 1er avril 1941;6 « 11th (Reserve) Army Tank Regiment, (Ontario Regiment (Tank)) » le 15 août 1942;7 « 11th Armoured Regiment (Ontario Regiment), RCAC » le 1er avril 1946;8 « The Ontario Regiment (11th Armoured Regiment) » le 4 février 1949;9 et « The Ontario Regiment (RCAC) » le 19 mai 1958.10

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Ontario Regiment », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (116th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (182nd Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Ontario Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er novembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 80/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Ontario Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 188/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Haut de la page

Perpetuation

« 116th », et « 182nd "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Oshawa, Ontario

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

Le « 116th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 116th "Overseas" Battalion, CEF »,11 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 24 juillet 1916.12 D'octobre à décembre 1916, il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne, et il débarqua en France le 11 février 1917.13 Il combattit en tant que composante de la 9e brigade d'infanterie, de la 3e division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.14 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.15

Le « 182nd Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 182nd "Overseas" Battalion, CEF »,16 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 3 mai 1917.17 Son personnel passa au « 18th Reserve Battalion, CEF » le 16 mai 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.18 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.19

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « The Ontario Regiment (Tank), CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.20 Il fut rebaptisé « The Ontario Regiment (Tank), CASF » le 13 août 1940.21 Il fut converti au blindé le 23 Novembre 1940,22 et en bataillon de char 11 février 1941, sous l'appellation de « 11th Army Tank Battalion (The Ontario Regiment (Tank)), CAC, CASF ».23 Il fut rebaptisé : « 11th Army Tank Regiment (The Ontario Regiment (Tank)), CAC, CASF » le 15 mai 1942;24 « 11th Armoured Regiment (The Ontario Regiment), CAC, CASF » le 26 août 1943;25 et « 11th Armoured Regiment (The Ontario Regiment), RCAC, CASF » le 2 août 1945.26 Le 21 juin 1941, il s'embarqua pour la Grande-Bretagne.27 Le régiment débarqua en Sicile le 13 juillet 1943, en tant qu'élément de la 1re brigade blindée canadienne, et en Italie le 3 septembre 1943 en tant qu'élément de la 17e brigade, de la 5e division britannique.28 Le 8 mars 1945, le régiment alla au Nord-Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.29 Le régiment outre-mer fut dissous le 15 décembre 1945.30

Haut de la page

GUIDON

The Ontario Regiment (RCAC)

DRAPEAU DE CAMP

The Ontario Regiment (RCAC)


1. MGO 3/66. Formed from nine independent rifle and infantry companies authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (The Volunteer Highland Rifle Company of Whitby, 31 March 1858); 'No. 2 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Oshawa, 28 November 1862); 'No. 3 Company' (Volunteer Militia Company of Rifles at Oshawa, 28 November 1862); 'No. 4 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Whitby, 26 December 1862); 'No. 5 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Prince Albert, 2 January 1863); 'No. 6 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Greenwood, 9 January 1863); 'No. 7 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Uxbridge, 6 February 1863); 'No. 8 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Columbus, 6 February 1863); and 'No. 9 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Brooklin, 6 February 1863) / Formé de neuf compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeur autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (The Volunteer Highland Rifle Company of Whitby, 31 mars 1858); « No. 2 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Oshawa, 28 novembre 1862); « No. 3 Company » (Volunteer Militia Company of Rifles à Oshawa, 28 novembre 1862); « No. 4 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Whitby, 26 décembre 1862); « No. 5 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Prince Albert, 2 janvier 1863); « No. 6 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Greenwood, 9 janvier 1863); « No. 7 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Uxbridge, 6 février 1863); « No. 8 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Columbus, 6 février 1863); et « No. 9 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry à Brooklin, 6 février 1863).

2. MO 105/1900.

3. GO 66/20.

4. GO 188/36.

5. GO 253/40.

6. GO 236/41.

7. GO 351/42.

8. GO 115/46.

9. CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49.

10. GO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

11. GO 151/15.

12. CEF Sailing List, vol. VI.

13. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 116th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 116.

14. Ibid; and/et G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919 (Ottawa, 1962), passim.

15. GO 149/20.

16. GO 69/16.

17. CEF Sailing List, vol. IX.

18. War Diary, 3rd Reserve Battalion, 16 May 1917/16 mai 1917, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4950, File/dossier 475.

19. GO 82/18.

20. GO 135/39.

21. GO 250/40; and/et 253/40.

22. GO 88/41.

23. GO 73/41; and/et GO 79/41.

24. GO 302/42.

25. GO 88/44.

26. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

27. Document Collection/Collection de documents 92/252, folder/chemise 40, file/dossier 2.

28. John Marteinson and Michael R. McNorgan, The Royal Canadian Armoured Corps, (Toronto, 2000), pp. 147 and/et 155.

29. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume II. The Canadians in Italy, 1943-1945 (Ottawa, 1957), p. 663.

30. GO 85/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.