Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE PRINCE EDWARD ISLAND REGIMENT (RCAC)

INSIGNE DE THE PRINCE EDWARD ISLAND REGIMENT (RCAC)

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

D'azur aux chiffres romains « XVII » d'or sommés et soutenus d'une burèle du même, accompagnés en chef d'une branchette à trois feuilles d'érable d'automne issante et, en pointe, d'un chêne accompagné à dextre de trois chêneaux soutenus d'un îlot herbeux le tout au naturel, l'ensemble bordé d'un anneau d'or liséré de sable, inscrit THE PRINCE EDWARD ISLAND REGIMENT en lettres du même, sommé de la couronne royale au naturel et posé sur un listel d'or doublé d'azur, liséré de sable et inscrit PARVA SUB INGENTI en lettres du même.

Symbolisme

Les feuilles d'érable représentent le service rendu au Canada et, la couronne, le service rendu au souverain. Les trois chêneaux représentent les trois comtés de l'Île-du-Prince-Édouard, tandis que le chêne plus grand représente le Canada. Les trois points sur l'anneau représentent les escadrons A, B et C du régiment, tel qu'il existait en 1946. Les chiffres romains « XVII » représentent le 17th Reconnaissance Regiment. « THE PRINCE EDWARD ISLAND REGIMENT » est une variante du nom du régiment, et « PARVA SUB INGENTI » est la devise du régiment et de la Province.

Haut de la page

DEVISE

PARVA SUB INGENTI (Les petits sous la protection du grand)

Haut de la page

MARCHE

Old Solomon Levi

Haut de la page

ALLIANCES

Armée britannique

The 9th/12th Royal Lancers (Prince of Wales's); et The Black Watch (Royal Highland Regiment)

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1900.

Première Guerre mondiale

ARRAS, 1917, 1918; YPRES, 1917; AMIENS; LIGNE HINDENBURG; POURSUITE VERS MONS.

Seconde Guerre mondiale

NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 25 juin 1875 et regroupe les régiments et la compagnie du génie suivants.

Le « The Prince Edward Island Regiment (RCAC) » vit le jour à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 25 juin 1875, lorsque le « Queen's County Provisional Battalion of Infantry » fut autorisé.1 Le 30 juin 1876, il se fusionna avec le « Charlottetown Provisional Battalion of Infantry » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « Queen's County Battalion of Infantry ».2 Il fut rebaptisé : « 82nd Queen's County, Battalion of Infantry » le 4 octobre 1878;3 « 82nd Queen's County Regiment » le 8 mai 1900;4 « 82nd "Abegweit Light Infantry" Regiment » le 5 juin 1906;5 « The Prince Edward Island Regiment » le 29 mars 1920;6 « The Prince Edward Island Highlanders » le 15 juin 1927;7 « 2nd (Reserve) Battalion, The Prince Edward Island Highlanders » le 1er janvier 1941;8 et « The Prince Edward Island Highlanders » le 1er juin 1945.9 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « 17th (Reserve) Armoured Regiment (Prince Edward Island Light Horse), RCAC » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 17th (Prince Edward Island) Reconnaissance Regiment ».10 Il fut rebaptisé « The Prince Edward Island Regiment (17th Reconnaissance Regiment) » le 4 février 1949.11 Le 28 février 1955, il se fusionna avec le « 28th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA » (voir ci-dessous), conservant la même désignation.12 Il fut rebaptisé « The Prince Edward Regiment (RCAC) » le 19 mai 1958.13

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Prince Edward Island Regiment », le 29 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (105th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Prince Edward Island Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 mai 1921 et réorganisé la même journée (GO 180/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « Charlottetown Provisional Battalion of Infantry » vit le jour à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 2 juillet 1875, lorsque le « Charlottetown Provisional Battalion of Infantry » fut autorisé.14 Le 30 juin 1876, il se fusionna avec le « Queen's County Provisional Battalion of Infantry », tel que décrit au paragraphe précédent

Le « 17th (Reserve) Armoured Regiment (Prince Edward Island Light Horse) » vit le jour à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 16 février 1914, lorsque le « (Prince Edward Island Light Horse » fut autorisé.15 Il fut rebaptisé : « 36th Prince Edward Island Light Horse » le 1er avril 1914;16 « The Prince Edward Island Light Horse » le 15 mars 1920;17 « 2nd (Reserve) Regiment, The Prince Edward Island Light Horse » le 27 février 1941;18 et « 17th (Reserve) Armoured Regiment, (Prince Edward Island Light Horse) » le 1er avril 1941.19 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « Prince Edward Island Highlanders », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Le 1er novembre 1920, le « The Prince Edward Island Light Horse » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20).

Le 1er régiment fut rebaptisé « 1st Regiment (105th Battalion, CEF) le 15 juin 1926 (GO 56/26). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Prince Edward Island Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 mai 1921 et réorganisé la même journée (GO 180/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 28th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA » vit le jour à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 31 mars 1882, lorsque la « Prince Edward Island Provisional Brigade of Garrison Artillery » fut autorisée.20 Elle fut rebaptisée : « Prince Edward Island Battalion of Garrison Artillery » le 1er janvier 1893;21 « 4th Prince Edward Island Battalion of Garrison Artillery » 1er janvier 1895;22 et « 4th Prince Edward Island Regiment of Garrison Artillery » le 28 décembre 1895.23 Le 1er janvier 1904, il se fusionna avec la « Charlottetown Field Company » (voir ci-dessous), conservant la même désignation.24 Il fut rebaptisé : « 4th Prince Edward Island Regiment (Heavy Brigade) » le 1er avril 1908;25 « 4th "Prince Edward Island" Heavy Brigade, CGA » le 2 mai 1910;26 « "Prince Edward Island" Heavy Brigade, CGA » le 1er juin 1912;27 « 1st (Prince Edward Island) Heavy Brigade » le 2 février 1920;28 « 1st (Prince Edward Island) Heavy Brigade » le 15 mars 1920;29 « 1st (Prince Edward Island) Medium Brigade, CA » le 1er juillet 1925;30 « 1st (Prince Edward Island) Medium Brigade, RCA » le 3 juin 1935;31 et « 28th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA » le 1er avril 1946.32 Le 28 février 1955, il se fusionna avec le « Prince Edward Island Regiment (17th Reconnaissance Regiment) », tel que décrit dans la paragraphe précédent.

Notes :
La « 1st (Prince Edward Island) Heavy Brigade » fut dissoute en vue de la réorganisation du 15 avril 1921 et réorganisée la même journée (GO 177/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La « 1st (Prince Edward Island) Heavy Brigade » fit partie de l'ordre de bataille de la Réserve à compter du 1er novembre 1920 (GO 186/20). Elle fut rebaptisée « 1st Reserve (Prince Edward Island) Medium Brigade, CA » le 1er juillet 1925 (GO 82/25). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

La « Charlottetown Field Company » vit le jour à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 16 août 1878, lorsque la « Charlottetown Engineer Company » fut autorisée.33 Elle fut rebaptisée « Charlottetown Field Company » le 1 août 1899.34 Le 1er janvier 1904 elle se fusionna avec le « 4th Prince Edward Island Regiment of Garrison Artillery », tel que décrit au paragraphe précédent

Haut de la page

Perpetuations

« 1st Brigade, CGA, CEF »; « 2nd », et « 8th Siege Batteries, CEF »; et « 105th "Overseas" Battalion, CEF »

Site du Quartier général

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Guerre d'Afrique du Sud

Le « 82nd Queen's County Regiment » fournit des volontaires pour les contingents canadiens en campagne.35

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 82nd "Abegweit Light Infantry" Regiment » fut mobilisé pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.36

La « 1st Brigade, Canadian Garrison Artillery » fut mobilisée en Angleterre, sous l'appellation de « Canadian Brigade Siege Artillery, CEF », le 1er janvier 1916.37 Elle fut rebaptisée : « 1st Canadian Heavy Artillery Group, CEF » le 24 novembre 1916;38 et « 1st Brigade, Canadian Garrison Artillery, CEF » le 12 janvier 1918.39 De janvier à décembre 1917, elle a coordonné l'entraînement du support d'artillerie de siège, et le 31 décembre 1917 elle débarqua en France, où elle fournit un appui d'artillerie de siège en tant que composante des troupes de corps d'armée en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.41 La brigade fut dissoute le 23 octobre 1920.42

La « No. 2 Canadian Siege Battery, CEF » fut autorisée le 20 avril 1915, sous l'appellation de « No. 2 Heavy Battery Depot, CEF».43 Elle fut rebaptisée : « 2nd "Overseas" Battery Canadian Siege Artillery, CEF » le 29 septembre 1915;44 « 98th (Canadian) Siege Battery, CEF » le 24 février 1916;45 et « No. 2 Canadian Siege Battery, CEF » le 24 janvier 1917.46 Elle s'embarque pour la Grande-Bretagne le 27 novembre 1915.47 La batterie débarqua en France le 1er juin 1916, fournit du support d'artillerie de siège en tant que composante de la « 2nd Brigade, CGA, CEF » en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.48 La batterie fut dissoute le 23 octobre 1920.49

La « No. 8 Canadian Siege Battery, CEF » fut autorisée le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « No. 5 "Overseas" Battery Siege Artillery, CEF».50 Elle fut rebaptisée : « 272nd (Canadian) Siege Battery, CEF » le 15 octobre 1916;51 et « No. 8 Canadian Siege Battery, CEF » le 24 janvier 1917.52 Elle s'embarque pour la Grande-Bretagne le 26 septembre 1916.53 La batterie débarqua en France le 1er avril 1917, fournit du support d'artillerie de siège en tant que composante de la « 3rd Brigade, CGA, CEF » en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.54 La batterie fut dissoute le 23 octobre 1920.55

Le « 105th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 105th "Overseas" Battalion, CEF »,56embarqua pour la Grande-Bretagne le 16 juillet 1916.57 Le bataillon fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 24 janvier 1917, lorsqu'il se fusionna avec le « 104th "Overseas" Battalion, CEF », sous cette dernière désignation.58 Le bataillon fut dissous le 12 octobre 1917.59

Seconde Guerre mondiale

Des détachements du « The Prince Edward Island Highlanders » furent mobilisés pour le service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Prince Edward Island Highlanders, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.60 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.61 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 1st Battalion, The Prince Edward Island Highlanders, CASF » pour le service actif le 1er janvier 1941.62 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la région de l'Atlantique.63 Le 10 janvier 1945, il s'embarqua pour la Grande Bretagne,64 où il fut dissous le 18 janvier 1945, fournissant des renforts à l'armée canadienne en campagne.65

Le « The Prince Edward Island Light Horse » mobilisa le « 1st Canadian Armoured Brigade Headquarters Squadron (The Prince Edward Island Light Horse), CASF » pour le service actif le 27 février 1941.66 L'escadron s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 9 octobre 1941.67 Il fut converti à l'infanterie puis rebaptisé la « 2nd Corps Defence Company (The Prince Edward Island Light Horse), CIC, CASF » le 1er novembre 1943.68 La compagnie débarqua en France le 6 juillet 1944, en tant qu'élément du 2e corps canadien, où elle servit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.69 La compagnie outre-mer fut dissoute le 15 février 1946.70

Haut de la page

GUIDON

The Prince Edward Island Regiment (RCAC)

DRAPEAU DE CAMP

The Prince Edward Island Regiment (RCAC)


1 MGO 17/75. Formed from three newly authorized infantry companies, as follows: 'No. 1 Company' at Strathalbyn; 'No. 2 Company' at Wheatley River; and 'No. 3 Company' at Crapaud / Formé de trois compagnies d'infanterie nouvellement autorisées, soit : « No. 1 Company » à Strathalbyn; « No. 2 Company » à Wheatley River; et « No. 3 Company » à Crapaud.

2. MGO 13/76.

3. MGO 22/78.

4 GO 105/1900.

5 GO 106/06.

6 MO 97/20.

7 GO 49/27.

8 GO 42/41.

9 GO 264/45.

10 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 489/56. This order supersedes/Cet ordre annule les GO 113/46, GO 114/46, CAO 78-3, Supp Issue No. 26/47, and/et CAO 110-3, Supp Issue No. 26/47.

11 CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49.

12 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 424/55; and/et CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 463/55.

13 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

14 MGO 18/75. Formed from three newly authorized infantry companies, as follows: 'No. 1 Company' at Charlottetown Royalty; 'No. 2 Company' at Southport; and 'No. 3 Company' at Charlottetown / Formé de trois compagnies d'infanterie nouvellement autorisées, soit : « No. 1 Company » à Charlottetown Royalty; « No. 2 Company » à Southport; et « No. 3 Company » à Charlottetown.

15 GO 23/14. On 1 June 1901, '"L" Squadron, Prince Edward Island Mounted Rifles' was formed as an independent squadron (GO 73/01). It was redesignated '"L" Squadron, Canadian Mounted Rifles' on 1 October 1901 (GO 124/01) and the 'Prince Edward Island Light Horse' on 1 April 1903 (GO 60/03). Under the latter designation it became a two squadron regiment / Le 1er juin 1901, le « L Squadron, Prince Edward Island Mounted Rifles » fut autorisé en tant qu'escadron indépendant (GO 73/01). Il fut rebaptisé « L Squadron, Canadian Mounted Rifles » le 1er octobre 1901 (GO 124/01) et le « Prince Edward Island Light Horse » le 1er avril 1903 (GO 60/03). Sous cette dernière désignation, elle fut organisée en tant que régiment à deux escadrons.

16 GO 62/14.

17 GO 26/20.

18 GO 129/41.

19 GO 236/41.

20 MGO 6/82. Formed from three independent artillery batteries authorized on the following dates: 'No. 1 Battery' (No. 2 Charlottetown Battery of Garrison Artillery, 2 July 1875); 'No. 2 Battery' (No. 1 Charlottetown Battery of Garrison Artillery, 25 June 1875); and 'No. 3 Battery' (Georgetown Battery of Garrison Artillery, 25 June 1875) / Formé de trois batteries indépendantes d'artillerie selon les dates suivantes : « No. 1 Battery » (No. 2 Charlottetown Battery of Garrison Artillery, 2 juillet 1875); « No. 2 Battery » (No. 1 Charlottetown Battery of Garrison Artillery, 25 juin 1875); et « No. 3 Battery » (Georgetown Battery of Garrison Artillery, 25 juin 1875).

21 No authority for a change of designation of artillery brigades in 1892 is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date of 1 January 1893 is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1893 and the Department of Militia and Defence, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893 (MGO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94) / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation des brigades d'artillerie en 1892. La date du 1er janvier 1893 correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1893 mentionnées précédemment ainsi que par le Ministère de la Milice et de la défense, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (MGO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94).

22 No authority for a change of designation of artillery battalions in 1895 is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date of 1 January 1895 is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1895, the Department of Militia and Defence, The Militia List of the Dominion of Canada, 1895 (MGO 43/95 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1895-96) and MGO 32/95 / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation des bataillons d'artillerie en 1895. La date du 1er janvier 1895 correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1895 mentionnées précédemment ainsi que par le Ministère de la Milice et de la défense, The Militia List of the Dominion of Canada, 1895. (MGO 43/95 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1895-96), et MGO 32/95.

23 MGO 58/95.

24 GO 7/04.

25 GO 67/08.

26 GO 57/10.

27 GO 102/12.

28 GO 13/20.

29 GO 25/20.

30 GO 82/25.

31 GO 58/35.

32 GO 115/46.

33 MGO 19/78.

34 Regimental Establishments of the Active Militia Including the Permanent Force for the Financial Year 1899-1990, pp. 10 and 11, Issued with GO 83/99.

35 GO 60/33.

36 GO 163/14.

37 War Diary, 1st Brigade, Canadian Garrison Artillery, January 1916/janvier 1916, p. 5, NAC/AN, RG/GE 9, Series 111-D-3, Vol. 4974, File/dossier 562.

38 Ibid, 24 November 1916/24 novembre 1916.

40 Ibid, 31 December 1917/31 décembre 1917.

41 G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim.

42 GO 191/20. Although this formation is not specifically listed, this is considered the official date of disbandment as it is the General Order in which the batteries of the brigade were disbanded / Bien que cette formation ne soit pas spécifiquement listée, ceci est considéré la date officielle de dissolution puisque c'est l'Ordre Général selon lequel toutes les batteries de la brigade furent dissoutes.

43 GO 103a/15.

44 G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), p. 402.

45 Ibid; and/et Official History of the CEF 1914-1919, Formations and Units Ledger, Document Collection/Collection de documents, 87/252 LG.

46 CRO 334/17.

47 CEF Sailing List, vol. XII.

48 Official History of the CEF 1914-1919, Formations and Units Ledger, Document Collection/Collection de documents, 87/252 LG; and/et G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim.

49 GO 191/20.

50 GO 69/16.

51 G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), p. 403.>

52 CRO 334/17.

53 CEF Sailing List, vol. XII. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 17 February 1917 / L'unité envoya aussi un contingent de renfort outre-mer le 17 février 1917.

54 War Diary, 8th Canadian Siege Battery, 1 April 1917/1er avril 1917, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4977, File/dossier 475; and/et G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim.

55 GO 191/20.

56 GO 151/15.

57 CEF Sailing List, vol. VI.

58 CRO 297/17.

59 GO 82/18.

60 GO 135/39.

61 GO 44/41.

62 GO 44/41; and/et GO 42/41.

63 Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 536.

64 War Diary, 1st Battalion, The Prince Edward Island Highlanders, 10 January 1945/10 janvier 1945, NAC/AN, RG24/GE 24, Series C-3, Vol. 15149.

65 Ibid; and/et GO 114/45.

66 GO 260/41; and/et GO 129/41.

67 War Diary, 2nd Canadian Corps Defence Company (PEILH), 9 October 1941/9 octobre 1941, NAC/AN, RG24/GE 24, Series C-3, Vol. 15311.

68 GO 486/43; and/et GO 60/44. No lineal connection with the '2nd Corps Defence Company' of 14 January 1943 (GO 281/43) to 18 October 1943 (GO 488/43) / Aucun lien de lignée avec le « 2nd Corps Defence Company » du 14 janvier 1943 (GO 281/43) au 18 octobre 1943 (GO 488/43).

69 War Diary, 2nd Canadian Corps Defence Company, passim, NAC/AN, RG24/GE 24, Series C-3, Vol. 15311.

70 GO 111/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.