Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE ROYAL CANADIAN HUSSARS (MONTREAL)

INSIGNE DE THE ROYAL CANADIAN HUSSARS (MONTREAL)

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

Une rose d'argent, pointée de sinople, boutonnée d'or, soutenue d'un listel d'azur doublé d'argent, liséré d'or et inscrit ROYAL CANADIAN HUSSARS en lettres du même, le tout sommé de deux épées d'argent garnies d'or passées en sautoir, à une aigle de sable armée et languée de gueules, partie et jointe à un senestrochère vêtu d'argent la main de carnation tenant un poignard d'argent garni d'or en pal, le tout brochant.

Symbolisme

L'aigle, le bras dans une manche tenant une dague et les deux sabres de cavalerie croisés proviennent de l'insigne du régiment 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars, dont l'aigle et le bras avait initialement été repris des armoiries de la province irlandaise de Connaught, et où les épées représentaient le rôle de cavalerie joué par l'unité. La rose blanche provient de l'insigne du régiment 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars. Il s'agissait à l'origine de l'insigne de la maison royale d'York. « ROYAL CANADIAN HUSSARS » est une variante du nom du régiment.

Haut de la page

DEVISE

NON NOBIS SED PATRIAE (Pas pour nous-mêmes, mais pour la patrie)

Haut de la page

MARCHES

St. Patrick's Day et Men of Harlech

Haut de la page

ALLIANCES

Armée britannique

« The Queen's Royal Hussars »;et« The Light Dragoons ».

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Guerre de 1812

DÉFENSE DU CANADA – 1812-1815 – DEFENCE OF CANADA

Distinction honorifique

Distinction honorifique non blasonnable DÉFENSE DU CANADA – 1812-1815 – DEFENCE OF CANADA

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1900.

Première Guerre mondiale

MONT-SORREL; SOMME, 1916, '18; Flers-Courcelette; Thiepval; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; YPRES, 1917; Passchendaele; Baupaume, 1918; Rosières; Avre; AMIENS; Scarpe, 1918; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; VALENCIENNES; SAMBRE; FRANCE ET FLANDRES, 1915 18.

Seconde Guerre mondiale

CAEN; FALAISE; La Laison; L'ESCAUT; Poche de Breskens; LA RHÉNANIE; LE RHIN; Emmerich-Hoch Elten; Zutphen; Deventer; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944 1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 30 novembre 1877 et regroupe les régiments suivants.

Le « The Royal Canadian Hussars (Montreal) » vit le jour à Cookshire, au Québec, le 30 novembre 1877, lorsque le « 5th Provisional Regiment of Cavalry » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 5th Regiment of Cavalry » le 21 mai 1886;2 et « 5th Dragoons » le 1er janvier 1893.3 Le 1er juin 1901, il se fusionna avec le « 6th "Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars" (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars ».4 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « 1st Armoured Car Regiment » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars (Armoured Car) ».5 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Regiment, 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars (Armoured Car) » le 27 février 1941;6 « 15th (Reserve) Armoured Regiment, (6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars) » le 1er avril 1941;7 « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars (15th Armoured Regiment) » le 4 février 1949;8 et « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars » le 19 mai 1958.9 Le 16 septembre 1958, il se fusionna avec le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The Royal Canadian Hussars (Montreal) ».10

Notes :

Le 1er novembre 1920, le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 203/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du bataillon.

Le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 septembre 1958 et réorganisé le lendemain (CAO 78-3, Part 'B', Supp Issue No. 626/58). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 6th "Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars" » vit le jour à Montréal, au Québec, le 14 novembre 1879, lorsque le « 6th Provisional Regiment of Cavalry » fut autorisé.11 Il fut rebaptisé : « 6th Regiment of Cavalry » le 18 septembre 1885;12 « 6th Regiment of Cavalry "Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars" » le 20 juin 1890;13 et « 6th "Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars" » le 1er janvier 1893.14 Le 1er juin 1901, il se fusionna avec le « 5th Dragoons », tel que décrit au paragraphe précédent.

Le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » vit le jour à Montréal, au Québec, le 1er mars 1907, lorsque le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » fut autorisé.15 Il fut rebaptisé : « The 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars "Argenteuil Rangers" » le 15 juillet 1912;16 « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » le 15 mars 1920;17 « 2nd (Reserve) Regiment, 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » le 11 février 1941;18 « 7th (Reserve) Reconnaissance Battalion, (17th Duke of York's Royal Canadian Hussars) » le 1er avril 1941;19 « 7th (Reserve) Reconnaissance Regiment (17th Duke of York's Royal Canadian Hussars), CAC » le 8 juin 1942;20 « 7th (Reserve) Reconnaissance Regiment (17th Duke of York's Royal Canadian Hussars), RCAC » le 2 août 1945;21 « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars (7th Reconnaissance Regiment) » le 4 février 1949;22 et « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » le 19 mai 1958.23 Le 16 septembre 1958, il se fusionna avec le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Le 1er novembre 1920, le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 octobre 1920 et réorganisé la même journée (GO 40/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 février 1936, le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » fut autorisé à perpétuer la « No. 1 Troop, Montreal Cavalry » (GO 24/36).

Le « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 septembre 1958 et réorganisé le lendemain (CAO 78-3, Part 'B', Supp Issue No. 626/58). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 1st Armoured Car Regiment » vit le jour à Montréal, au Québec, le 1er juin 1919, lorsque la « 1st Motor Machine Gun Brigade, CMGC » fut autorisé.24 Elle fut rebaptisée « 1st Armoured Car Regiment » le 1er octobre 1936.25 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

La « 1st Motor Machine Gun Brigade, CMGC » fit partie de l'ordre de bataille de la Réserve à compter du 1er juin 1920 (GO 104/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le 15 novembre 1926, la brigade fut autorisée afin de perpétuer le « 1st Canadian Motor Machine Gun Brigade, CEF » (GO 77/26).

La « 1st Motor Machine Gun Brigade, CMGC » fut dissoute en vue de la réorganisation du 30 septembre 1935 et réorganisé le 1er octobre 1936 (GO 15/36, GO 95/36, GO 96/36, GO 113/36, et GO 114/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée de la brigade.

Le « 1st Armoured Car Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 203/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Haut de la page

Perpetuations

« Canadian Light Dragoons », « Compagnie des Guides », « Royal Montreal Troop of Volunteer Cavalry », « Division d’Argenteuil (1812-1815) », « Division de Vaudreuil (1812 1815) », « No. 1 Troop, Montreal Cavalry (1855) »; et « 1st Canadian Motor Machine Gun Brigade, CEF ».

Site du Quartier général

Montréal, au Québec

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Raids des Fenians

La « 1st Volunteer Militia Troop of Cavalry » fut mobilisée le 24 mai 1870. Ayant servit sur la frontière du sud-est, la troupe fut retirée du service actif le 31 mai 1870.26

Guerre d'Afrique du Sud

Le « Duke of York's Royal Canadian Hussars » fournit des volontaires pour les contingents canadiens en campagne.27

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection. Ces derniers détachements formèrent une partie du « Montreal Composite Regiment » engagé en service de protection locale.28

Des détachements du « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars "Argenteuil Rangers" » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.29

La « 1st Canadian Motor Machine Gun Brigade » fut autorisée le 15 septembre 1914, sous l'appellation de « Automobile Machine Gun Brigade, No. 1, CEF ».30 Elle fut rebaptisée « 1st Canadian Motor Machine Gun Brigade, CEF » le 16 mai 1915.31 La brigade s'embarque pour la Grande-Bretagne le 30 septembre 1914,32 et débarqua en France le 27 juin 1915.33 Elle combattit en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre, en tant que composante de la 1re division canadienne.34 La brigade fut dissoute le 6 novembre 1920.35

Seconde Guerre mondiale

Le « 6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars (Armoured Car) » mobilisa un escadron blindé sous l'appellation de « 5th Canadian (Armoured) Division Headquarters Squadron (6th Duke of Connaught's Royal Canadian Hussars), CAC, CASF » le 27 février 1941.36 L'unité s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 11 novembre 1941.37 Elle fut dissoute le 1er janvier 1943 et son personnel passa au quartier-général de la 5e division blindée canadienne.38

Des détachements du « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars » furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.39 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.40 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 3rd Canadian Motorcycle Regiment, CASF (17 H) » pour le service actif le 24 mai 1940.41 Il fut rebaptisé : « 17th (Active) Duke of York's Royal Canadian Hussars, CASF » le 1er février 1941;42 « 7th Reconnaissance Battalion (17th Duke of York's Royal Canadian Hussars), CAC, CASF » le 11 février 1941;43 et « 7th Reconnaissance Regiment (17th Duke of York's Royal Canadian Hussars), CAC, CASF » le 8 juin 1942.44 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 23 août 1941.45 Des détachements débarquèrent en Normandie le 6 juin 1944, en tant qu'éléments de la 3e division d'infanterie canadienne, suivis du reste du régiment pendant les mois de juin et juillet 1944.46 L'unité combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.47 Le régiment fut dissous le 15 janvier 1946.48 Le 1er juin 1945, un « 2nd 7th Reconnaissance Regiment, CAC, CAOF » se mobilise pour servir aux côtés de la Force d'occupation de l'Armée canadienne.49 Il fut rebaptisé « 2nd 7th Reconnaissance Regiment, RCAC, CAOF » le 2 août 1945.50 Ce régiment fut dissous le 24 mai 1946.51

Haut de la page

GUIDON

The Royal Canadian Hussars (Montreal)

DRAPEAU DE CAMP

The Royal Canadian Hussars (Montreal)


1 MGO 23/77. Formed from four independent troops of cavalry authorized on the following dates: 'No. 1 Troop' (Cookshire Troop of Volunteer Militia Cavalry, 7 February 1856), 'No. 2 Troop' (1st Troop of Volunteer Militia Cavalry of Sherbrooke, 13 November 1860), 'No. 3 Troop' (Stanstead Troop of Cavalry, 23 February 1872), and 'No. 4 Troop' (Compton Troop of Cavalry, 23 February 1872) / Formé de quatre troupes de cavalerie indépendantes autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Troop » (Cookshire Troop of Cavalry, 7 février 1856), « No. 2 Troop » (Sherbrooke Troop of Cavalry, 13 novembre 1860), « No. 3 Troop » (Stanstead Troop of Cavalry, 23 février 1872), et « No. 4 Troop » (Compton Troop of Cavalry, 23 février 1872).

2. MGO 10/86.

3 No authority for a change of designation of cavalry units in 1892 is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date of 1 January 1893 is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1893 and the Department of Militia and Defence, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94) / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation des unités de cavalerie en 1892. La date du 1er janvier 1893 correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1893 mentionnées précédemment ainsi que par le Ministère de la Milice et de la défense, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94).

4 GO 72/01.

5 GO 203/36.

6 GO 129/41.

7 GO 236/41.

8 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 114/49.

9 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

10 CAO 110-3, Pt 'B', Supp Issue No. 626/58; and/et CAO 268-4, Supp Issue No. 626/58.

11 MGO 27/79. Formed from four independent troops of cavalry authorized on the following dates: 'No. 1 Troop' (1st Volunteer Militia Troop of Cavalry of Montreal, 27 September 1855), 'No. 2 Troop' (Volunteer Militia Troop of Cavalry of St. Andrews, 31 January 1856), 'No. 3 Troop' (Huntingdon Troop of Cavalry, 1 March 1872), and 'No. 4 Troop' (Missisquoi Troop of Cavalry, 1 March 1872) / Formé de quatre troupes de cavalerie indépendantes autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Troop » (1st Volunteer Militia Troop of Cavalry of Montreal, 27 septembre 1855), « No. 2 Troop » (Volunteer Militia Troop of Cavalry of St. Andrews, 31 janvier 1856), « No. 3 Troop » (Huntingdon Troop of Cavalry, 1er mars 1872), et « No. 4 Troop » (Missisquoi Troop of Cavalry, 1er mars 1872).

12 GO 21/85.

13 GO 8/90.

14 No authority for a change of designation of cavalry units in 1892 is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date of 1 January 1893 is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1893 and the Department of Militia and Defence, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94) / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation des unités de cavalerie en 1892. La date du 1er janvier 1893 correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1893 mentionnées précédemment ainsi que par le Ministère de la Milice et de la défense, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94).

15 GO 37/07; and/et Errata of 2 Jan 1908. Formed from one existing and one newly authorized independent cavalry squadrons. The '1st Volunteer Militia Troop of Cavalry of Montreal' was authorized on 27 September 1855 (see above) and on 14 November 1879 this troop was designated No. 1 Troop (later "A" Squadron) of the '6th Provisional Regiment of Cavalry' authorized the same date. On 1 July 1897 (MGO 77/97) it was detached from the regiment to become an independent squadron designated 'Montreal Hussars' (redesignated 'The Duke of York's Royal Canadian Hussars' on 1 June 1898). With the formation of an additional squadron, authorized on 1 March 1907 (GO 34/07), it became a regiment. On 15 February 1936, the perpetuation of "No. 1 Troop, Montreal Cavalry (1885)"[1855] was assigned to the 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars (GO 24/36). / Formé de deux escadrons de cavalerie indépendantes autorisées. La « 1st Volunteer Militia Troop of Cavalry of Montreal » fut autorisée le 27 septembre 1855 (voir ci-dessous) et le 14 novembre 1879, cette troupe fut rebaptisée « No. 1 Troop » (plus tard le « "A" Squadron ») du « 6th Provisional Regiment of Cavalry » autorisée la même journée. Le 1er juillet 1897 (MGO 77/97), elle fut détachée du régiment et devint un escadron indépendant baptisé « Montreal Hussars » (rebaptisé « The Duke of York's Royal Canadian Hussars » le 1er juin 1898). Avec la formation d'un escadron additionnel, autorisé le 1er mars 1907 (GO 34/07), elle devint un régiment. Le 15 février 1936, la perpétuation de la « No. 1 Troop, Montreal Cavalry (1885)» [1855] fut assignée au « 17th Duke of York's Royal Canadian Hussars (1885) » (GO 24/36).

16 GO 139/12.

17 GO 26/20.

18 GO 79/41.

19 GO 236/41.

20 GO 451/42.

21 GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

22 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 114/49.

23 CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

24 GO 47/19; and/et GO 1/20.

25 GO 96/36; and/et GO 114/36.

26 Hereward Senior, The Last Invasion of Canada, The Fenian Raids 1866-1870, (Toronto, 1991), p. 153, 154, 164, 166, 172.

27 GO 60/33. See also footnote 15 / voir aussi le note 15 au bas de la page.

28 Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa), 1938), p. 30.

29 GO 142/14.

30 GO 150/14.

31 Official History of the CEF 1914-1919, Formations and Units Ledger, Document Collection/Collection de documents, 87/252 LG.

32 Colonel A. Fortescue Duguid, Official History of the Canadian Forces in The Great War 1914-1919, General Series Vol. 1, August 1914-September 1915, Appendix 132 (Ottawa, 1938), pp. 110 and 116.

33 War Diary, 1st Canadian Motor Machine Gun Brigade, 17 June 1915/17 juin 1915, NAC/AN, RG/GE 9, Series 111-D-3, Vol. 4986, File/dossier 625.

34 G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919, (Ottawa, 1962), passim.

35 GO 209/20.

36 GO 88/41; GO 129/41; and/et GO 260/41.

37 Document CollectionCollection de documents 92/252, folder/chemise 66, file/dossier 2.

38 GO 225/43.

39 GO 124/39; GO 135/39; and/et GO 136/39.

40 GO 44/41.

41 GO 184/40; and/et GO 50/41.

42 GO 60/41.

43 GO 79/41.

44 GO 455/42.

45 Document Collection/Collection de documents 92/252, folder/chemise 66, file/dossier 3.

46 Charles P. Stacey, Official History of the Canadian Army. The Victory Campaign, (Ottawa, 1966), pp. 82 and/et 650.

47 Ibid, passim.

48 GO 85/46.

49 GO 319/45.

50 GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

51 GO 201/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.