Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS - LORD STRATHCONA'S HORSE (ROYAL CANADIANS)

LORD STRATHCONA'S HORSE (ROYAL CANADIANS)

INSIGNE DE LORD STRATHCONA'S HORSE (ROYAL CANADIANS)

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

Les armoiries (De gueules à la fasce d'argent chargée d'un marteau de sable et d'un crampon du même passés en sautoir accompagnée en chef d'un demi-lion d'or et en pointe d'un canot ramé par quatre hommes le tout au naturel flottant de la poupe à dextre un drapeau d'argent inscrit NW en lettres de sable) et le cimier (un castor rongeant un arbre soutenu d'une terrasse, le tout au naturel) de Sir Donald Alexander Smith, 1er baron Strathcona and Mount Royal, sommés d'un listel de gueules liséré d'or inscrit PERSEVERANCE en lettres du même et de la couronne royale au naturel, le tout environné d'une guirlande de feuilles d'érable, de roses, de chardons et de trèfles au naturel, au listel brochant de gueules liséré d'or inscrit LORD STRATHCONA'S HORSE ROYAL CANADIANS en lettres du même.

Symbolisme

La couronne représente le service rendu au souverain. L'écu, le castor et l'érable figuraient sur les armoiries du premier lord Strathcona, éléments inspirés des symboles utilisés par la Compagnie du Nord-Ouest. La couronne de roses, de chardons, de trèfles et de feuilles d'érable reflète le lien ethnique entre le Canada et la Grande-Bretagne. « LORD STRATHCONA'S HORSE ROYAL CANADIANS » est une variante du nom du régiment, et « PERSEVERANCE » en est la devise.

DEVISE

PERSEVERANCE (Persévérance)

MARCHE

Soldiers of the Queen

ALLIANCE

Armée britannique

The Queen's Royal Lancers

HONNEURS DE BATAILLE

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1900-1901.

Première Guerre mondiale

FESTUBERT, 1915; SOMME, 1916, '18; Bezentin; Pozières; Flers-Courcelette; CAMBRAI, 1917,'18; Saint-Quentin; AMIENS; LIGNE HINDENBURG;Canal Saint-Quentin; Beaurevoir; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

VALLÉE DU LIRI; Traversée de la Melfa; Carrefour de Torrice; LIGNE GOTHIQUE; Crête de Pozzo Alto; CORIANO; PASSAGE DU LAMONE; Crête de Misano; Casale; Canal Naviglio; Fosso Munio; ITALIE, 1944-1945; Ijsselmeer; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

Opérations des Nations Unies - Corée

Corée, 1951-1953.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force régulière vit le jour à Winnipeg, au Manitoba le 1er juillet 1901, lorsqu'un corps de fusiliers montés, baptisé le « A Squadron, The Canadian Mounted Rifles », fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « The Royal Canadian Mounted Rifles » le 1er octobre 1903;2 « Strathcona's Horse (Royal Canadians) » le 1er octobre 1909;3 « Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) » le 1er mai 1911;4 « 2nd Armoured Regiment (Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)) RCAC » le 16 octobre 1946;5 « Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) (2nd Armoured Regiment) » le 2 mars 1949;6 et « Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) » le 19 mai 1958.7

Perpétuation

« Strathcona's Horse » de 1900 à 19018

Site du Quartier général

Edmonton, Alberta

Haut de la page

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Guerre d'Afrique du Sud

Le « Strathcona's Horse » fut autorisé le 1er février 1900,9 et s'embarque pour l'Afrique le 17 mars 1900.10 Il combattit en tant que composante de la « 3rd Mounted Brigade » et de la « 4th Infantry Brigade » de la « II Division », jusqu'à son départ du théâtre d'opérations, le 20 janvier 1901.11 L'unité fut dissoute le 9 mars 1901.12

Première Guerre mondiale

Le régiment fut mis en service actif le 6 août 1914, pour des fonctions d'instruction et d'administration de camp.13 Le 14 septembre 1914, le « The Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians), CEF » fut mobilisé,14 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 3 octobre 1914.15 Il débarqua en France le 5 mai 1915,16 où il combattit dans un rôle d'infanterie en tant que composante du « Seely's Detachment », de la 1re division canadienne.17 Le 27 janvier 1916, il fut reconverti à la cavalerie en tant que composante de la 1re brigade de cavalerie canadien, avec laquelle il continua à se battre en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.18 Le régiment outre-mer fut dissous le 6 novembre 1920.19

Seconde Guerre mondiale

Le 24 mai 1940, le quartier-général et un escadron furent mobilisés avec le quartier-général et un escadron du « The Royal Canadian Dragoons » pour mettre sur pied le « 1st Canadian Motorcycle Regiment, CASF (RCD/LSH (RC)) ».20 Il fut rebaptisé : « Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians), CASF » le 21 septembre 1940;21 « 2nd Armoured Regiment (Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)), CASF » le 11 février 1941;22 « 2nd Armoured Regiment (Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)), CAC, CASF » le 15 octobre 1943;23 et « 2nd Armoured Regiment (Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)), RCAC, CASF » le 2 août 1945.24 Le 13 novembre 1941, il s'embarqua pour la Grande-Bretagne.25 Le régiment atteignit l'Italie le 8 novembre 1943, où il combattit en tant que composante de la 5e brigade blindée, de la 5e division blindé canadienne.26 Le 16 février 1945, le régiment se retrouva dans le Nord-Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.27 Le régiment outre-mer fut dissous le 1er mars 1946.28

Le 1er septembre 1945, une seconde composante de la Force Active du régiment fut mobilisée, sous l'appellation de « 2nd-2nd Armoured Car Regiment (Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)), RCAC, CASF », pour une service dans le théâtre de guerre du Pacifique.29 Il fut rebaptisé « 2nd Armoured Regiment ((Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)), RCAC, CASF » le 1er mars 1946.30 Le 27 juin 1946, il fut incorporé au sein de la Force permanente.31

Opérations des Nations Unies - Corée

Les escadrons « A », « B », et « C », combattirent indépendamment dans le théâtre d'opération de 19 avril 1951 à 27 juillet 1953 en tant que composante du 25e groupe-brigade canadien d'infanterie, 1re division du Commonwealth.32

Notes :

L'Escadron « C » fut le premier à arriver en Corée, suivie par le « B », alors l' Escadron « A ». L'Escadron « C » fut mobilisé pour le service actif le 7 août 1950, sous la désignation « A Squadron, 1st/2nd Canadian Armoured Regiment, RCAC, CASF » (CAO 110-2, Pt 'A', Supp Issue No. 210/50). Il fut rebaptisé « C Squadron, Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians), 2nd Armoured Regiment, RCAC, CASF » le 29 mars 1951 (CAO 76-2, Pt 'A', Supp Issue No. 226/51). L'escadron cessa d'être incorporé à la Force spéciale de l'armée canadienne le 14 juillet 1952 (CAO 76-8, Pt 'B', Supp Issue No. 293/52).

Le 8 novembre 1950, l'Escadron « B » fut placé en service actif, sous la désignation de « B Squadron, Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) 2nd Armoured Regiment, RCAC, CASF » (CAO 76-8, Pt 'B', Supp Issue No. 273/52). L'escadron cessa d'être incorporé à la Force spéciale de l'armée canadienne le 10 juin 1953 (CAO 76-8, Pt 'B', Supp Issue No. 345/53).

Le 1er mars 1953, l'Escadron « A » fut placée en service actif, sous la désignation de « A Squadron, Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) 2nd Armoured Regiment, RCAC, CASF » (CAO 76-8, Pt 'B', Supp Issue No. 324/53). L'escadron cessa d'être incorporé à la Force spéciale de l'armée canadienne le 1er novembre 1953 (CAO 76-8, Pt 'B', Supp Issue No. 365/53).

GUIDON

Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)

DRAPEAU DE CAMP

Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians)


1. Regimental Establishments of the Active Militia, Including The Permanent Force, for the Financial Year 1901-1902, pp. 3 and/et 12; and/et GO 102/01.

2. GO 153/03.

3. GO 111/09.

4. GO 68/11.

5. GO 259/46.

6. CAO 76-2, Pt 'B', Supp Issue No. 118/49.

7. CAO 76-2, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

8. Minutes of the Militia Council, 1904 and 1909. It was the intention of the Militia Council to form a unit designated "Strathcona's Horse" as part of the Permanent Force and that the proposed unit "should perpetuate the corps Lord Strathcona sent to South Africa." Due to difficulties in identifying a suitable location for them in Western Canada, and opposition "encountered in dealing with the question from the North-West Mounted Police, and from other sources" (Report No. 12, Articles 380 to 383 of 31 January 1905), no decision was made until 1909. In that year, the Adjutant-General recommended to the Council "to designate the Royal Canadian Mounted Rifles, 'Strathcona's Horse', and to add another squadron in due time to be stationed west of Manitoba, a good one, and, in the absence of a more practicable scheme, he would like to see such a change made if agreeable to the officers of the Royal Canadian Mounted Rifles" (Report No. 6, Articles 197 to 199 of 3 March 1909). On 16 March 1909, it was decided that "the Adjutant-General should see the Military Secretary with a view to a designation being decided on which would meet with the approval of His Majesty the King" (Report No. 8, Article 281) / Procès-verbaux du Conseil de la milice, 1904 et 1909. Le Conseil de la milice avait l'intention de former au sein de la force permanente une unité appelée Strathcona's Horse afin de perpétuer le nom du corps d'armée envoyé en Afrique du Sud par Lord Strathcona. Étant donné les difficultés à trouver un emplacement adéquat dans l'Ouest canadien pour cette unité et l'opposition des membres de la Police montée du Nord-Ouest et d'autres parties (Rapport no 12, articles 380 à 383, 31 janvier 1905), aucune décision n'a été prise avant 1909. Cette même année, l'Adjudant général a recommandé au Conseil d'adopter l'appellation Strathcona's Horse pour le Royal Canadian Mounted Rifles et, en temps opportun, d'ajouter un escadron qui sera cantonné à l'ouest du Manitoba, ce qui s'avérait être une bonne suggestion. En l'absence d'un projet plus pratique, il aimerait qu'un tel changement soit effectué, si les officiers du Royal Canadian Mounted Rifles sont d'accord (Rapport no 6, articles 197 à 199, 3 mars 1909). Le 16 mars 1909, le Conseil a décidé que l'Adjudant général devait rencontrer le Secrétaire militaire pour trouver un nom d'unité qui se mériterait l'approbation de Sa Majesté le Roi (Rapport no 8, article 281).

9. MO No. 26/1900.

10. MO No. 69/1900.

11. British Army Official History, History of the War in South Africa 1899-1902, Vol.III (London, 1908), pp. 282 to/à 283, 382, 411, 459 and/et 511.

12. W.B. Fraser, Always a Strathcona, (Calgary, 1976), p.3.

13. GO 142/14; and/et Colonel A. Fortescue Duguid, Official History of the Canadian Forces in The Great War 1914-1919, General Series Vol. 1, August 1914-September 1915, (Ottawa, 1938), p. 47. The regiment was called out to provide utilitarian services at Camp Valcartier. Initially, it was not part of the Expeditionary Force, though many of its personnel joined CEF units / Le régiment fut appelé à fournir des services utilitaires au Camp Valcartier. Initialement, il ne faisait pas parti du corps expéditionnaire, bien que plusieurs de ses membres se joignirent aux unités du corps expéditionnaire canadien.

14. Colonel G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919, (Ottawa, 1962), p. 23.

15. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - Lord Strathcona's Horse (RC), Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

16. War Diary, Lord Strathcona's Horse, 4/5 May 1915/4/5 mai 1915, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4955, File/dossier 494; and/et Colonel A. Fortescue Duguid, Official History of the Canadian Forces in The Great War 1914-1919, General Series Vol. 1, August 1914-September 1915, Appendix 855 (Ottawa, 1938), p. 454.

17. 1st Division RO 785; John Marteinson and Michael R. McNorgan, The Royal Canadian Armoured Corps, (Toronto, 2000), p. 37; and/et Major-General J.E.B. Seeley, Adventure, (London, 1930), p. 221. The Canadian Cavalry Brigade was formed in England on 30 January 1915 however, as cavalry was not required at the front, the brigade's commander, Brigadier-General Seely, agreed that his formation could serve in a dismounted role / La brigade de cavalerie canadienne fut formée en Angleterre le 30 janvier 1915. Toutefois, comme la cavalerie n'était pas requise au front, le commandant de la brigade, le brigadier-général Seely, fut d'accord pour que cette formation serve dans un rôle démonté.

18. War Diary, Lord Strathcona's Horse, 27 January 1916/27 janvier 1916, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4955, File/dossier 494.

19. GO 207/20. The regiment was again embodied in the Permanent Active Militia on 1 April 1919 (GO 27/19; and/et 90/19).

20. GO 184/40 and/et GO 50/41. On 1 September 1939, all corps, units and detachments of the Permanent Force were embodied in the Canadian Active Service Force (GO 135/39) / Le 1er septembre 1919, tous les corps, unités et détachements furent incorporés dans la Force canadienne pour le service actif (GO 135/39).

21. GO 256/40. On 15 November 1940, the regiment was allocated to the 'Canadian Armoured Corps' (GO 96/40) / Le 15 novembre 1940, le régiment fut alloué au « Canadian Armoured Corps » (GO 296/40).

22. GO 79/41.

23. GO 476/43.

24. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

25. W.B. Fraser, Always a Strathcona, (Calgary, 1976), p. 141.

26. Lieutenant-Colonel G.W.L. Nicholson, Official History of The Canadian Army in the Second World War, Vol. II, The Canadians in Italy, 1943-1945, (Ottawa, 1957), passim.

27. W.B. Fraser, Always a Strathcona, (Calgary, 1976), p. 185.

28. GO 139/46.

29. GO 344/45.

30. GO 138/46.

31. GO 158/46.

32. W.B. Fraser, Always a Strathcona, (Calgary, 1976), pp. 197-212.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.