Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - RÉGIMENTS BLINDÉS

THE SOUTH ALBERTA LIGHT HORSE

INSIGNE DE THE SOUTH ALBERTA LIGHT HORSE

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

Un rencontre de cerf d'argent soutenu d'un listel d'azur liséré d'or inscrit SEMPER ALACER en lettres du même, entre ses bois le sigle SALH en lettres d'or brochant sur deux burèles du même, ses andouillers supérieurs sommés d'une plaque d'azur lisérée d'or inscrite CANADA en lettres du même, soutenant la couronne royale au naturel.

Symbolisme

Le mot « CANADA » représente le service rendu au Canada, et la couronne, le service rendu au souverain. La tête de cerf est une allusion au pronghorn de l'insigne du 15th Light Horse. « SALH » est l'abréviation d'une forme du nom du régiment, et « SEMPER ALACER » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

SEMPER ALACER (Toujours alerte)

Haut de la page

MARCHE

A Southerly Wind and a Cloudy Sky

Haut de la page

ALLIANCE

Armée britannique

« The Princess of Wales's Royal Regiment (Queen's and Royal Hampshires); et The Light Dragoons ».

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Rébellion du Nord-Ouest

CANADA DU NORD-OUEST, 1885.

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916, '18; Flers-Courcelette; Thiepval; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; Scarpe, 1917, '18; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

FALAISE; Route de Falaise; La Laison; Saint-Lambert-sur-Dives; Moerbrugge; L'ESCAUT; Woensdrecht; La Basse-Meuse; Kapelsche Veer; LA RHÉNANIE; La Hochwald; Veen; Canal Twente; Bad Zwischenahn; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 3 juillet 1905 et regroupe les régiments et batterie d'artillerie suivants.

Le « The South Alberta Light Horse » vit le jour à Calgary, en Alberta, le 3 juillet 1905, lorsque le « The 15th Light Horse » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé « 15th Canadian Light Horse » le 15 mars 1920.2 Le 16 février 1936, il se fusionna avec le « The South Alberta Horse » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 15th Alberta Light Horse ».3 Il fut rebaptisé « 15th (Reserve) Alberta Light Horse » le 7 novembre 1940.4 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec la « 22nd (Reserve) Field Battery, RCA » (voir ci-dessous), converti à l'artillerie, et fut rebaptisé « 68th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA ».5 Le 28 septembre 1954, il se fusionna avec le « The South Alberta Regiment » (voir ci-dessous) et le « 41st Anti Tank Regiment (Self-Propelled), RCA » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The South Alberta Light Horse (29th Armoured Regiment) ».6 Il fut rebaptisé : « The South Alberta Light Horse » le 19 mai 1958;7 « The South Alberta Light Horse (RCAC) » le 7 octobre 1985;8 et « The South Alberta Light Horse » le 14 août 1997.9 Le 31 mai 2006, il se fusionna avec le « 19th Alberta Dragoons » (voir ci-dessous), conservant la même appellation.10

Notes :
Le « 15th Canadian Light Horse » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 230/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 1er novembre 1920, le « 15th Canadian Light Horse » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20).

Le 1er mars 1922, le 1er Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (12th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) (GO 38/22, et GO 74/26). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 15th Canadian Light Horse » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 février 1936 et réorganisé le lendemain (GO 34/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The South Alberta Horse » vit le jour à Medicine Hat, en Alberta, le 1er avril 1908, lorsque le « 21st Alberta Hussars » fut autorisé.11 Il fut rebaptisé « The Alberta Mounted Rifles » le 15 mars 1920.12 Le 1er mai 1922, il se fusionna avec le « 23rd Alberta Rangers » (voir ci-dessous), conservant la même désignation.13 Le 1er janvier 1931, il fut transformé en tant que deux régiments, baptisés : « The Alberta Mounted Rifles » (subséquemment rebaptisé le « 19th Alberta Dragoons ») (voir ci-dessous) et « The South Alberta Horse ».14 Le 16 février 1936, il se fusionna avec le « 15th Canadian Light Horse », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :
Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Alberta Mounted Rifles », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant qu'unité à trois régiments. Le 1er Régiment (3rd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment (12th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) et le 3e Régiment (13th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (voir aussi GO 185/20).

Le « The Alberta Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 129/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 février 1922, le 3e Régiment fut rebaptisé 2e Régiment (13th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice et un nouveau 3e Régiment (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 28/22).

Le « 2nd Regiment, The Alberta Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 février 1922 et réorganisé la même journée (GO100/22). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 1er mai 1922, l'incorporé « 23rd Alberta Rangers » fut rebaptisé « 2nd Regiment (13th Mounted Rifles Battalion, CEF), Alberta Mounted Rifles » (GO 75/22).

Le 15 décembre 1922, le 3e Régiment fut rebaptisé 2e Régiment et fut mis sur l?ordre de bataille de la Milice active non permanente et le 2e Régiment fut rebaptisé 3e Régiment avec aucune désignation CEF (GO 28/22).

Le 15 novembre 1926, le 1er Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (3rd Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) et le 2e Régiment 2e Régiment (13th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) (GO 74/26).

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The South Alberta Horse », le 1er janvier 1931 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment (13th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e (Réserve) Régiment (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 3/31). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le 16 mars 1932, le régiment fut autorisé à perpétuer le « Rocky Mountain Rangers » de 1885 (GO 38/32).

Le « South Alberta Horse » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 février 1936 et réorganisé le lendemain (GO 34/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 23rd Alberta Rangers » vit le jour à MacLeod, en Alberta, le 1er avril 1908, lorsque le « 23rd Alberta Rangers » fut autorisé.15 Le 1er mai 1922, il se fusionna avec le « Alberta Mounted Rifles », tel que décrit au paragraphe précédent.

La « 22nd (Reserve) Field Battery RCA » vit le jour à Gleichen, en Alberta, le 2 février 1920, lorsque la « 22nd Battery, CFA » fut autorisée.16 Elle fut rebaptisée : « 22nd Field Battery, CA » le 1er juillet 1925;17 « 22nd Field Battery, RCA » le 3 juin 1935;18 « 22nd (Reserve) Field Battery, RCA » le 7 novembre 1940;19 et « 22nd Field Battery, RCA » le 14 novembre 1945.20 Le 1er avril 1946, elle se fusionna avec le « 15th (Reserve) Alberta Light Horse, tel que décrit ci-dessus.

Le « The South Alberta Regiment » vit le jour à Calgary, en Alberta, le 1er avril 1910, lorsque le « 103rd Regiment "Calgary Rifles" » fut autorisé.21 Le 15 mars 1920, il fut réorganisé en deux régiments distincts, baptisés le « The Calgary Regiment » (aujourd'hui le « The King's Own Calgary Regiment (RCAC) » et le « The Calgary Highlanders ») et « The Alberta Regiment ».22 Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en deux régiments distincts, baptisés « The North Alberta Regiment » (dissous le 1er février 1936) et « The South Alberta Regiment ».23 Le 1er avril 1936, il se fusionna avec la « C Company » du « 13th Machine Gun Battalion, CMGC » (aujourd'hui le « The King's Own Calgary Regiment »).24 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The South Alberta Regiment » le 7 novembre 1940;25 « 2nd (Reserve) Battalion, The South Alberta Regiment (MG) » le 1er avril 1942;26 et « The South Alberta Regiment » le 1er avril 1946.27 Le 28 septembre 1954, il se fusionna avec le « 68th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA » et le « 41st Anti-Tank Regiment (Self-Propelled), RCA », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Alberta Regiment », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à sept bataillons. Le 1er Bataillon (31st Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (89th Battalion, CEF), le 3e Bataillon (113th Battalion, CEF), le 4e Bataillon (151st Battalion, CEF), le 5e Bataillon (175th Battalion, CEF), le 6e Bataillon (187th Battalion, CEF), et le 7e Bataillon (191st Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 1er juin 1921, le 2e Bataillon fut rebaptisé « 2nd Battalion (31st Battalion, CEF) » et fut mis à l'ordre de bataille de la Milice active non permanente (GO 157/21). Ainsi, le « 1st » et le « 2nd Battalion» eurent la même désignation de titre secondaire du CEC.

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The South Alberta Regiment », le 15 mai 1924 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à quatre bataillons. Le 1er Bataillon (31st Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (113th Battalion, CEF), le 3e Bataillon (175th Battalion, CEF) et le 4e Bataillon (187th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

La lignée du « 13th Machine Gun Battalion, CMGC » (1919 à 1936) fut allouée au « The Calgary Regiment (Tank) » (GO 149/37).

Le « 41st Anti-Tank Regiment (Self-Propelled) RCA » vit le jour à Calgary, en Alberta, le 1er avril 1942, lorsque le « 41st (Reserve) Field Regiment, RCA » fut autorisé.28 Il fut rebaptisé « 41st Anti-Tank Regiment (Self-Propelled), RCA » le 1er avril 1946.29 Le 28 septembre 1954, il se fusionna avec le « 68th Light Anti-Aircraft Regiment, RCA » et le « South Alberta Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Le « 19th Alberta Dragoons » vit le jour à Edmonton, en Alberta, le 1er février 1908, lorsque le « 19th The Alberta Mounted Rifles » fut autorisé.30 Il fut rebaptisé « 19th Alberta Dragoons » le 3 janvier 1911.31 Le 16 février 1936, il se fusionna avec le « The Alberta Mounted Rifles » (voir ci-dessous), conservant la même désignation.32 Il fut rebaptisé « 19th (Reserve) Alberta Dragoons » le 7 novembre 1940.33 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « 2nd (Reserve) Battalion, The Edmonton Fusiliers » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 19th (Alberta) Armoured Car Regiment, RCAC ».34 Il fut rebaptisé : « 19th Alberta Armoured Car Regiment » le 4 février 1949;35 « 19th Alberta Dragoons (19th Armoured Car Regiment) » le 1er novembre 1954;36 et « 19th Alberta Dragoons » le 19 mai 1958.37 Il fut réduit à des effectifs nuls et transféré à l'Ordre de bataille supplémentaire le 28 février 1965.38 Le 31 mai 2006, il retiré de l'Ordre de bataille supplémentaire et se fusionna avec le « 19th Alberta Dragoons », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Le « 19th Alberta Dragoons » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 août 1920 et réorganisé la même journée (GO 172/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 1er novembre 1920, le « 19th Alberta Dragoons » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 19th Alberta Dragoons » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 février 1936 et réorganisé le lendemain (GO 34/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Alberta Mounted Rifles » vit le jour à Medicine Hat, en Alberta, le 1er avril 1908, lorsque le « 21st Alberta Hussars » fut autorisé.39 Il fut rebaptisé « The Alberta Mounted Rifles » le 15 mars 1920.40 Le 1er mai 1922, il se fusionna avec le « 23rd Alberta Rangers » (voir ci-dessus), conservant la même désignation.41 Le 1er janvier 1931, réorganisé en deux régiments distincts : « The Alberta Mounted Rifles » et « The South Alberta Horse (voir ci-dessus). Le 16 février 1936, il se fusionna avec le « 19th Alberta Dragoons », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Alberta Mounted Rifles », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant qu'unité à trois régiments. Le 1er Régiment (3rd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment (12th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) et le 3e Régiment (13th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (voir aussi GO 185/20).

Le « The Alberta Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 129/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 décembre 1922, le 3e Régiment fut rebaptisé 2e Regiment (13th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) et transféré à l?ordre de bataille de la Milice active non permanente et un nouveau 3e Régiment (aucune désignation CEF) fut formé en l'ordre de bataille de la Réserve(GO 28/22).

Le « 2nd Regiment, The Alberta Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 février 1922 et réorganisé la même journée (GO100/22). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 1er mai 1922, le « 23rd Alberta Rangers » fut rebaptisé « 2nd Regiment (13th Mounted Rifles Battalion, CEF), Alberta Mounted Rifles » (GO 75/22).

Le 15 novembre 1926, le 1er Régiment fut rebaptisé 1er Régiment (3rd Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) et 2e Régiment le 2e Régiment (13th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) (GO 74/26).

Lorsque le régiment fut réorganisé le 1er janvier 1931 (voir ci-dessus), le « The Alberta Mounted Rifles » fut organisé en tant qu'unité à deux régiments. Un nouveau « 2nd (Reserve) Régiment » fut autorisé dans l'ordre de bataille de la Milice active non permanente et le « 2nd Regiment » et le « 3rd (Reserve) Regiment » furent rebaptisés le « The South Alberta Horse » (GO 3/31). Le régiment de réserve fut dissous le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Alberta Mounted Rifles » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 février 1936 et réorganisé le lendemain (GO 34/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Edmonton Fusiliers » vit le jour à Edmonton, en Alberta, le 1er avril 1908, lorsque le « 101st Regiment » fut autorisé.42 Il fut rebaptisé : « 101st Regiment "Edmonton Fusiliers" » le 1er mars 1909;43 et « The Edmonton Regiment » le 15 mars 1920.44 Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en deux régiments distincts, baptisés : « The Edmonton Regiment » (aujourd'hui le « The Loyal Edmonton Regiment (4th Battalion, Princess Patricia's Canadian Light Infantry) »); et « The Edmonton Fusiliers ».45 Le 1er avril 1936, il se fusionna avec la « A Company » du « 13th Machine Gun Battalion, CMGC » (aujourd'hui le « The King's Own Calgary Regiment, RCAC »).46 Il fut rebaptisé : « The Edmonton Fusiliers (MG) » le 15 décembre 1936;47 « 2nd (Reserve) Battalion, The Edmonton Fusiliers (MG) » le 7 novembre 1941;48 et « 2nd (Reserve) Battalion, The Edmonton Fusiliers » le 1er avril 1941.49 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « 19th (Reserve) Alberta Dragoons », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Edmonton Regiment », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à cinq bataillons. Le 1er Bataillon (172nd Battalion, CEF) et 2e Bataillon (Edmonton Fusiliers) (9th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 3e Bataillon (51st Battalion, CEF), le 4e Bataillon (63rd Battalion, CEF) et le 5e Bataillon (66th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le « The Edmonton Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 253/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Lorsque le régiment fut réorganisé le 15 mai 1924 (voir ci-dessus), le « The Edmonton Fusiliers » fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (9th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (66th Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (202nd Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 15 septembre 1929, l'on autorisa un bataillon additionnel au « The Edmonton Fusiliers » baptisé « 4th (Reserve) Battalion (138th Battalion, CEF) » (GO 112/29). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Edmonton Fusiliers » fut dissous en vue de la réorganisation du 14 décembre 1936 et réorganisé la même journée (GO 147/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La perpétuation du « 13th Machine Gun Battalion, CMGC (1919-1936) fut assignée au « The Calgary Regiment (Tank) » (GO 149/37).

Haut de la page

Perpetuation

« Rocky Mountain Rangers » de 1885; « 3rd », « 12th » et « 13th Regiment(s), Canadian Mounted Rifles, CEF »; « 9th », « 31st », « 66th », « 113th », « 138th », « 175th », « 187th », et « 202nd "Overseas" Battalion(s), CEF »; et « 22nd Battery, CFA, CEF ». ».

Site du Quartier général

Medicine Hat, Alberta

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Rébellion du Nord-Ouest

Le « Rocky Mountain Rangers » fut mobilisé pour le service actif le 10 avril 1885.50 L'unité patrouilla la région de Medicine Hat, en Alberta et la frontière internationale.51 L'unité fut dissoute le 18 septembre 1885.52

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 19th Alberta Dragoons » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.53

Le « 19th Alberta Dragoons » recruta le « 1st Divisional Cavalry Squadron, CEF », autorisé le 10 août 1914.54 Il s'embarqua pour la Grande Bretagne le 1er octobre 1914.55 Cet escadron fut rebaptisé : « A Squadron, Canadian Corps Cavalry Regiment, CEF » le 12 février 1916;56 et « A Squadron, Canadian Light Horse, CEF » le 21 février 1917.57 Il débarqua en France le 12 février 1915,58 où il combattit de même que dans les Flandres jusqu?à la fin de la guerre, en tant que composante du Corps d'armée canadien.59 L'escadron fut dissous le 6 novembre 1920.60

Des détachements du « 21st Alberta Hussars » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.61

Des détachements du « 23rd Alberta Rangers » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.62

Des détachements du « 103rd Regiment "Calgary Rifles" » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.63

Le « 3rd Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF » fut autorisé le 7 novembre 1914,64 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 12 juin 1915.65 Il débarqua en France le 22 septembre 1915,66 où il combattit en tant que composante de la 1er brigade de fusiliers montés canadien jusqu'au 31 décembre 1915, date où son personnel passa au « 1st » et au « 2nd Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF ».67 Le régiment fut dissous le 12 août 1917.68

Le « 12th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF » fut autorisé le 15 mars 1915,69 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 8 octobre 1915.70 Son personnel passa au « Canadian Cavalry Depot, CEF » le 3 février 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.71 Le régiment fut dissous le 5 avril 1918.72

Le « 13th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF » fut autorisé le 15 mars 1915,73 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 29 juin 1916.74 Le régiment fut converti à l'infanterie et rebaptisé « 13th "Overseas" Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF » le 23 avril 1916.75 Son personnel fut intégré au sein de diverses unités le 19 juillet 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.76 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1917.77

Le « 9th Battalion » fut autorisé le 10 août 1914, sous l'appellation de « 9th Battalion, CEF »,78 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 1er octobre 1914.79 Il fut rebaptisé « 9th Reserve Infantry Battalion, CEF » le 10 décembre 1915, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.80 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1917.81

Le « 31st Battalion, CEF » fut autorisé le 7 novembre 1914,82 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 17 mai 1915.83 Le 18 septembre 1915, il débarqua en France,84 où il combattit de même que dans les Flandres jusqu?à la fin de la guerre, en tant que composante de la 6e brigade d'infanterie, de la 2e division canadienne.85 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.86

Le « 66th Battalion » fut autorisé le 20 avril 1915, sous l'appellation de « 66th "Overseas" Battalion, CEF »,87 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 28 avril 1916.88 Son personnel passa au « 9th Reserve Battalion, CEF » le 7 juillet 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.89 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.90

Le « 113th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 113th "Overseas" Battalion, CEF »,91 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 25 septembre 1916.92 Son personnel passa au « 17th Reserve Battalion, CEF » le 8 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.93 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.94

Le « 138th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 138th "Overseas" Battalion, CEF »,95 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 22 août 1916.96 Son personnel passa au « 128th "Overseas" Battalion, CEF » le 8 décembre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.97 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.98

Le « 175th Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 175th "Overseas" Battalion, CEF »,99 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 3 octobre 1916.100 Son personnel passa au « 21st Reserve Battalion, CEF » le 10 janvier 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.101 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.102

Le « 187th Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 187th "Overseas" Battalion, CEF »,103 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 16 décembre 1916.104 Son personnel passa au « 21st Reserve Battalion, CEF » le 20 janvier 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.105 Le bataillon fut dissous le 11 avril 1918.106

Le « 202nd Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 202nd "Overseas" Battalion, CEF »,107 et s'embarque pour la Grande Bretagne le 23 novembre 1916.108 Son personnel passa au « 9th Reserve Battalion, CEF » le 27 mai 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.109 Le bataillon fut dissous le 18 février 1918.110

La « 22nd Battery », autorisée le 10 août 1914 sous l'appellation de « 22nd Battery, CEF »,111 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 27 septembre 1914.112 Son personnel passa à la « Canadian Reserve Artillery Brigade, CEF » en mars 1915,113 et l'unité fut reformée le 19 septembre 1915, sous l'appellation de « 30th (Howitzer) Battery, CFA, CEF ».114 Le 25 octobre 1915, elle fut rebaptisée « 22nd (Howitzer) Battery, CFA, CEF ».115 Le 19 janvier 1916 elle débarqua en France,116 où elle servit de même que dans les Flandres jusqu?à la fin de la guerre, en tant que composante de la « 6th (Howitzer) Brigade, CFA, CEF ».117 La batterie fut dissoute le 23 octobre 1920.118

Seconde Guerre mondiale

Le 15th Alberta Light Horse mobilisa le « 31st (Alberta) Reconnaissance Battalion, CAC, CASF » pour le service actif le 18 mars 1942.119 Il fut rebaptisé « 31st (Alberta) Reconnaissance Regiment, CAC, CASF » le 8 juin 1942.120 Ce régiment servit au Canada dans un rôle de défense territoriale en tant que composante de la Région du Pacifique.121 Le 31 janvier 1945, il s'embarqua pour la Grande Bretagne où il fournit des renforts à l'Armée canadienne en campagne.122 Le régiment fut dissous le 15 février 1945.123

La 22nd Field Battery, avec la « 78th Field Battery, RCA », mobilisèrent la « 22nd/78th Field Battery, RCA, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.124 L'unité fut réorganisée en deux batteries autonomes le 1er janvier 1941, et baptisées « 22nd Field Battery, RCA, CASF », et « 78th Field Battery, RCA, CASF ».125 Cette dernière s'embarqua pour la Grande Bretagne le 1er novembre 1941.126 Le 6 juin 1944, elle débarqua en Normandie, en France en tant que composante du « 13th Field Regiment », de la 3e division d'infanterie canadienne où elle servit dans le Nord-Ouest de l?Europe jusqu?à la fin de la guerre.127 La batterie fut dissoute le 14 novembre 1945.128

Le 1er juin 1945, une « 2nd 22nd Field Battery, RCA, CAOF » se mobilisa pour servir aux côtés de la Force d'occupation de l'Armée canadienne en Allemagne.129 Cette batterie fut dissoute le 13 avril 1946.130

Le « The South Alberta Regiment » mobilisa le « The South Alberta Regiment, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.131 Il fut rebaptisé : « 1st Battalion, The South Alberta Regiment, CASF » le 7 novembre 1940;132 « 29th Armoured Regiment (The South Alberta Regiment), CAC, CASF » le 26 janvier 1942;133 et lorsqu'il fut converti au blindé, « 29th Armoured Reconnaissance Regiment (The South Alberta Regiment), CAC, CASF » le 1er janvier 1943;134 et « 29th Armoured Reconnaissance Regiment (The South Alberta Regiment), RCAC, CASF » le 2 août 1945.135 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 21 août 1942.136 Le régiment débarqua en France le 24 juillet 1944, en tant qu'unité de la 10e brigade d'infanterie, de la 4e division blindée canadienne, où il combattit dans le Nord-Ouest de l?Europe, jusqu?à la fin de la guerre.137 Le régiment fut dissous le 15 février 1946.138

Des détachements du « The Edmonton Fusiliers » furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Edmonton Fusiliers (MG), CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.139 Les détachements mobilisa pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.140 Le régiment fut mobilisés le « The Edmonton Fusiliers, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.141 Il fut rebaptisé « 1st Battalion, The Edmonton Fusiliers, CASF » le 7 novembre 1940.142 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la 13e brigade d'infanterie, de la 6e division canadienne.143 Le bataillon fut dissous le 14 novembre 1945.144 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 3rd Battalion, The Edmonton Fusiliers, CASF » pour le service actif le 12 mai 1942.145 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la 16e brigade d'infanterie, de la 8e division canadienne.146 Le bataillon fut dissous le 15 août 1943.147

Haut de la page

GUIDON

The South Alberta Light Horse

DRAPEAU DE CAMP

The South Alberta Light Horse


1. GO 154/05. Formed from four newly organized cavalry squadrons at: Calgary (A Squadron), MacLeod (B Squadron), High River (C Squadron), and Cochrane (D Squadron) / Formé de quatre escadrons de cavalerie nouvellement organisés à : Calgary (A Squadron), MacLeod (B Squadron), High River (C Squadron), et Cochrane (D Squadron).

2. GO 26/20.

3. GO 34/36.

4. GO 273/40.

5. GO 115/46.

6. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 415/54.

7. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

8. MOO 342/85, 7 Oct 85 / DMO 342/85, 7 oct 85.

9. MOO 97/221, 14 Aug 97 / DMO 97/221, 14 août 97.

10. MOO/DMO 2006009

11. GO 60/08; and/et GO 120/08. Formed from the independent 'D Squadron, Canadian Mounted Rifles' and one newly organized squadron, authorized on the following dates: 'A Squadron' ('I' Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1 June 1901), and the newly organized 'B Squadron' / Formé de l'escadron indépendant « D Squadron, Canadian Mounted Rifles » et d'un escadron nouvellement organisé, selon les dates suivantes : « A Squadron » ('I' Squadron, Canadian Mounted Rifles,1 juin 1901) et « B Squadron ».

12. GO 26/20.

13. GO 75/22.

14. GO 3/31. Formed from the 2nd Regiment (13th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF), formerly the '23rd Alberta Rangers', and the 3rd (Reserve) Regiment of 'The Alberta Mounted Rifles' / Formé du « 2nd Regiment (13th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF), l'ancien « 23rd Alberta Rangers », « 3rd (Reserve) Regiment du « The Alberta Mounted Rifles ».

15. GO 60/08; and/et GO 120/08. Formed from an independent squadron designated 'The Alberta Rangers' and three newly authorized squadrons of mounted rifles. The Alberta Rangers originated as 'D Squadron' of 'The 15th Light Horse' on 3 July 1905 (GO 154/05). It was authorized as an independent squadron on 1 April 1906 (GO 50/06) and designated 'The Alberta Rangers' on 1 May 1906 (GO 88/06). / Formé d'un escadron indépendant baptisé le « The Alberta Rangers » et trois escadrons de fusiliers montés nouvellement autorisés. Le « The Alberta Rangers » fut autorisé le 3 juillet 1905, lorsque le « D Squadron » du « The 15th Light Horse » fut autorisé (GO 154/05). Il fut autorisé comme un escadron indépendant le 1er avril 1906 (GO 50/06) et il fut baptisé le « The Alberta Rangers » le 1er mai 1906 (GO 88/06).

16. GO 13/20.

17. GO 82/25.

18. GO 58/35.

19. GO 273/40.

20. GO 52/46.

21. GO 38/10.

22. GO 32/20. Although authorized, The Alberta Regiment was not organized until 1 April 1921 (GO 157/21) / Même s'il fut autorisé, le « The Alberta Regiment » ne fut pas organisé avant le 1er avril 1921 (GO 157/21).

23. GO 68/24.

24. GO 149/36.

25. GO 273/40; and/et GO 42/41.

26. GO 242/42.

27. GO 115/46.

28. GO 241/42.

29. GO 115/46.

30. GO 11/08. Formed from four independent squadrons of Canadian Mounted Rifles authorized on the following dates: 'A Squadron' at Edmonton (A Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1 December 1905), 'B Squadron' at Strathcona (B Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1 December 1905), 'C Squadron' at Fort Saskatchewan (C Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1 December 1905), and 'D Squadron' at Edmonton (E Squadron, Canadian Mounted Rifles, 2 April 1907), / Formé de quatre escadrons de « Canadian Mounted Rifles » indépendants autorisés selon les dates suivantes : « A Squadron » à Edmonton (A Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1er décembre 1905), « B Squadron » à Strathcona (B Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1er décembre 1905), « C Squadron » à Fort Saskatchewan (C Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1er décembre 1905), et « D Squadron » à Edmonton (E Squadron, Canadian Mounted Rifles, 2 avril 1907.

31. GO 5/11.

32. GO 34/36.

33. GO 122/41.

34. GO 115/46.

35. CAO 76-3, Supp Issue No. 114/49.

36. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No 414/54.

37. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 602/58.

38. SD 1 Letter No. 58/64; and/et Western Command Message 2001-3/1 (G), 18 Oct 65.

39. GO 60/08; and/et GO 120/08. Formed from one independent squadron of Canadian Mounted Rifles authorized on the following date: 'A Squadron' (D Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1 June 1901 (formerly "I" Squadron)) and the newly authorized 'B Squadron' / Formé d'un escadron de « Canadian Mounted Rifles » indépendant autorisé selon le date suivante : « A Squadron » (D Squadron, Canadian Mounted Rifles, 1er juin 1901 (autrefois l'escadron « I »)) et le nouvellement autorisé « B Squadron ». See also end 11/Voir aussi la note 11 en fin de texte.

40. GO 26/20.

41. GO 75/22.

42. GO 60/08.

43. GO 30/09.

44. GO 32/20.

45. GO 68/24.

46. GO 149/36.

47. GO 147/36.

48. GO 42/41.

49. GO 122/41.

50. MGO 8/85.

51. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

52. MGO 21/85.

53. GO 142/14.

54. PC 2067, 6 August 1914, and/et memorandum Preliminary Instructions for Mobn. War 1914, BGen V.A.S. Williams, Adjutant-General, Canadian Militia to O.Cs. Divisions and Districts, 10 August 1914, reprinted in Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 37-39.

55. Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 112 and/et 114.

56. War Diary, Canadian Light Horse, RG/GE 9, Series III-D-3, Volume 4954, File/dossier 490, Appendix 1 - Letters, Canadian Corps G 706, 4 May 1916, and A. 29/59, 12 May 1916.

57. Ibid, 3 March 1917/ 3 mars 1917, Letter, War Office 121/Overseas/3407 (SD2), 21-2-17.

58. Colonel A. Fortescue Duguid, Official History of the Canadian Forces in The Great War 1914-1919, General Series Vol. 1, August 1914-September 1915, Appendices, (Ottawa, 1938), p. 454.

59. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919 (Ottawa, 1962), passim.

60. GO 207/20. As part of the Canadian Light Horse / En tant que composante du « Canadian Light Horse ».

61. GO 142/14.

62. Ibid.

63. Ibid.

64. GO 36/15.

65. CEF Sailing List, vol. XII.

66. War Diary, 3rd Regiment, Canadian Mounted Rifles, 22 September 1915/22 septembre 1915, RG/GE 9, Series III-D-3, Volume 4946, File/dossier 463.

67. Ibid, 31 December 1915/31 décembre 1915. 'A' and 'C' Squadrons were transferred to the '1st Battalion, Canadian Mounted Rifles' and the headquarters and 'B' Squadron to the '2nd Battalion, Canadian Mounted Rifles' / Les escadrons « A » et « C » furent transférés au « 1st Battalion, Canadian Mounted Rifles » et le quartier-général et l'Escadron « B » au « 2nd Battalion, Canadian Mounted Rifles ».

68. GO 82/18.

69. GO 36/15.

70. CEF Sailing List, vol. XII.

71. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 12th Regiment C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

72. GO 60/18. GO 207/20 also details the disbandment of the regiment but at a later date of 6 November 1920 / Le GO 207/20 décrit également le démembrement du régiment mais à une date ultérieure, soit le 6 novembre 1920.

73. GO 36/15.

74. CEF Sailing List, vol. XII.

75. Telegram/télégramme Adjutant General to/à Inspector General for Western Canada, 23 April 1916/23 avril 1916, NAC/AN, RG/GE 24, vol. 1532, file/dossier 683-96-2; Telegram/télégramme General Officer Commanding Military District No. 13 to/à Secretary Militia Council, 22 May 1916/ 22 mai 1916. NAC/AN, RG/GE 24, vol. 1516, file/dossier 683-30-2; and/et MO 34/17.

76. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 13th Regiment C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

77. GO 82/18.

78. PC 2067, 6 August 1914, and/et memorandum Preliminary Instructions for Mobn. War 1914, BGen V.A.S. Williams, Adjutant-General, Canadian Militia to O.Cs. Divisions and Districts, 10 August 1914, reprinted in Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 37-39.

79. Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 112 and/et 117.

80. CTDO 4009, 10 December 1915.

81. GO 82/18.

82. GO 36/15.

83. CEF Sailing List, vol. II.

84. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 31st Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 11, Folder/chemise 31.

85. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919 (Ottawa, 1962), passim.

86. GO 149/20.

87. GO 103a/15.

88. CEF Sailing List, vol. IV. The Battalion also sent reinforcing drafts overseas on 11 September 1915 and 22 January 1916 / Le bataillon envoya aussi un service des renforts outremer le 25 septembre 1915 et le 22 janvier 1916.

89. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 66th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 66; and/et CTDO 3666/16.

90. GO 149/20.

91. GO 151/15.

92. CEF Sailing List, vol. VI.

93. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 113th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 113.

94. 82/18.

95. GO 151/15.

96. CEF Sailing List, vol. VII.

97. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 138th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 138. The battalion contributed personnel to the '47th', '50th', '137th' and '175th "Overseas" Battalion(s), CEF' prior to its remaining personnel being absorbed by the 128th Battalion / Le personnel du bataillon passa aux « 47th », « 50th », « 137th » et « 175th "Overseas" Battalion(s), CEF » avant que son personnel restant ne soit intégré du sein du « 128th Battalion ».

98. GO 149/20.

99. GO 69/16.

100. CEF Sailing List, vol. IX.

101. CRO 212/17.

102. GO 82/18.

103. GO 69/16.

104. CEF Sailing List, vol. IX.

105. CRO 271/17.

106. GO 82/18.

107. GO 69/16.

108. CEF Sailing List, vol. X.

109. CRO 1560/17.

110. GO 82/18.

111. PC 2067, 6 August 1914, and/et memorandum Preliminary Instructions for Mobn. War 1914, BGen V.A.S. Williams, Adjutant-General, Canadian Militia to O.Cs. Divisions and Districts, 10 August 1914, reprinted in Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 37-39.

112. Ibid, pp. 110-115.

113. Canadian Artillery Association, Officers who served Overseas in the Great War with the Canadian Artillery, (Ottawa, 1922), p. 6.

114. Ibid.

115. War Diary, 6th Brigade, Canadian Field Artillery, 26 October 1915/26 octobre 1915, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4969, File/dossier 543.

116. Ibid, 19 January 1916/19 janvier 1916.

117. G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim.

118. GO 191/20.

119. GO 147/42. Many Alberta based Non-Permanent Active Militia units also contributed to its mobilization, in particular the 19th Alberta Dragoons / Plusieurs unités de la Milice active non-permanente de l'Alberta ont aussi contribuées à sa mobilisation, en particulier le « 19th Alberta Dragoons ».

120. GO 455/42.

121. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 539.

122. Memorandum, 31st (Alta) Recce Regt in Second War, Kardex 141.43A1 (D1).

123. GO 231/45.

124. GO 184/40; and/et GO 50/41.

125. GO 45/41.

126. G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. II, 1919-1967 (Toronto, 1972), p. 88.

127. Ibid, passim .

128. GO 52/46.

129. GO 319/45.

130. GO 201/46.

131. GO 184/40; and/et GO 50/41.

132. GO 42/41.

133. GO 132/42.

134. GO 223/43.

135. GO 275/45. The Canadian Armoured Corps was redesignated 'Royal Canadian Armoured Corps' on this date / Le « Canadian Armoured Corps » fut rebaptisé « Royal Canadian Armoured Corps » à cette date.

136. Donald E. Graves, South Albertas. A Canadian Regiment at War (Toronto, 1998), p. 60.

137. Ibid, passim.

138. GO 111/46.

139. GO 124/39; and/et GO 135/39.

140. GO 44/41.

141. GO 184/40; and/et GO 50/41.

142. GO 42/41.

143. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 538.

144. GO 18/46.

145. GO 309/42.

146. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 539.

147. GO 438/43.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.