Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - Régiments des artilleries

56E RÉGIMENT D'ARTILLERIE DE CAMPAGNE, ARC

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 28 septembre 1866 et regroupe les régiments et la compagnie de mitrailleuses suivants.

Le 56e Régiment d'artillerie de campagne, ARC vit le jour à York, en Ontario, le 28 septembre 1866, lorsque le « 37th Haldimand Battalion of Rifles" » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 37th Regiment "Haldimand Rifles" » le 8 mai 1900;2 et « The Haldimand Rifles » le 1er avril 1921.3 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Dufferin Rifles of Canada » et la « C Company » du « 3rd Machine Gun Battalion, CMGC » (aujourd'hui le « The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise's) »), et fut rebaptisé « The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada ».4 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada » le 7 novembre 1940;5 et « The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada » le 1er juin 1945.6 Le 1er avril 1946, il fut converti à l'artillerie et rebaptisé le « 56th Light Anti-Aircraft Regiment (Dufferin and Haldimand Rifles), RCA ».7 Le 1er octobre 1954, il se fusionna avec le « 25th Medium Regiment (Norfolk Regiment), RCA » (voir ci-dessous), et fut rebaptisé « 56th Field Regiment (Dufferin and Haldimand Rifles), RCA ».8 Il fut rebaptisé : « 56th Field Artillery Regiment (Dufferin and Haldimand Rifles), RCA » le 12 avril 1960;9 et « 56th Field Artillery Regiment, RCA » le 20 novembre 1975.10 Il fut rebaptisé en français : « 56e Régiment d'artillerie, RCA » le 3 mai 1979;11 « 56e Régiment d'artillerie de campagne, RCA » le 1er janvier 1981;12 et « 56e Régiment d'artillerie de campagne, ARC » le 9 juillet 1990.13

Notes:
Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Haldimand Rifles », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (114th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Haldimand Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er avril 1924 et réorganisé la même journée (GO 84/24). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Haldimand Rifles » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 29/37). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La perpétuation du « 3rd Machine Gun Battalion, CMGC » (1919- 1936) fut transférée au « The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise's) (MG) » (GO 76/37).

« The Dufferin Rifles of Canada » vit le jour à Brantford, en Ontario, le 28 septembre 1866, lorsque le « 38th "Brant Battalion of Infantry" » fut autorisé.14 Il fut rebaptisé : « 38th "Brant" Battalion of Infantry » le 30 novembre 1866;15 « 38th "Brant" Battalion of Rifles » le 24 mars 1871;16 « 38th "Brant" Battalion "Dufferin Rifles" » le 3 juillet 1874;17 « 38th Battalion "Dufferin Rifles of Canada" » le 28 septembre 1883;18 « 38th Regiment "Dufferin Rifles of Canada" » le 8 mai 1900;19 et « The Dufferin Rifles of Canada » le 1er mai 1920.20 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Haldimand Rifles » et le « C Company » du « 3rd Machine Gun Battalion, CMGC », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :
Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Dufferin Rifles of Canada », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à quatre bataillons. Le 1er Bataillon (4th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (36th Battalion, CEF), le 3e Bataillon (125th Battalion, CEF) et le 4e Bataillon (215th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Dufferin Rifles of Canada » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 204/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Dufferin Rifles of Canada » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 29/37). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 25th Medium Regiment (Norfolk Regiment), RCA » vit le jour le 28 septembre 1866 à Simcoe, en Ontario, lorsque le « 39th "Norfolk Battalion of Rifles" » fut autorisé.21 Il fut rebaptisé : « 39th Regiment "Norfolk Rifles" » le 8 mai 1900;22 « The Norfolk Rifles » le 1er mai 1920;23 et « The Norfolk Regiment of Canada » le 15 novembre 1928.24 Le 15 décembre 1936, il fut converti à l'artillerie et rebaptisé « 25th (Norfolk) Field Brigade, RCA ».25 Il fut rebaptisé : « 25th Reserve (Norfolk) Field Brigade, RCA » le 7 novembre 1940;26 « 45th Reserve (Norfolk) Field Regiment, RCA » le 5 septembre 1942;27 « 25th Field Regiment (Norfolk Regiment), RCA » le 1er avril 1946;28 et « 25th Medium Regiment (Norfolk Regiment), RCA » le 28 novembre 1946.29 Le 1er octobre 1954, il se fusionna avec le « 56th Light Anti-Aircraft Regiment (Dufferin and Haldimand Rifles), RCA », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:
Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Norfolk Rifles », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (133rd Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Norfolk Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 118/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Norfolk Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 189/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Site du Quartier général

Brantford, Ontario

Affectation des batteries

10e Batterie de campagne, ARC
54e Batterie de campagne, ARC
69e Batterie de campagne, ARC

Perpétuations

« The Provincial Artillery Company », « Provincial Royal Artillery Drivers (The Car Brigade) », « 1er Régiment, Norfolk Militia (1812-1815) », « 2e Régiment, Norfolk Militia (1812-1815) », « 41st Battery, CFA, CEF », « 4th », « 36th », « 114th », « 125th », « 133rd », et « 215th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Haut de la page

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

Le « 4th Battalion » fut autorisé le 10 août 1914, sous l'appellation de « 4th Battalion, CEF »,30 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 3 octobre 1914.31 Il débarqua en France le 12 février 1915. Il combattit en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre, en tant que composante de la 1re brigade d'infanterie, de la 1re division canadienne.32 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.33

Le « 36th Battalion » fut autorisé le 7 novembre 1914, sous l'appellation de « 36th Battalion, CEF »,34 et s'embarque pour la Grande- Bretagne le 19 juin 1915.35 Le bataillon fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 4 janvier 1917, lorsque son personnel passa au « 3rd Reserve Battalion, CEF ».36 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1917.37

Le « 114th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 114th "Overseas" Battalion, CEF »,38 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 31 octobre 1916.39 Son personnel passa aux « 35th » et « 36th Reserve Battalion(s), CEF » le 11 novembre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.40 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.41

Le « 125th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 125th "Overseas" Battalion, CEF »,42 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 7 août 1916.43 Le bataillon fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'en février 1917, lorsqu'il fut alloué à la 14e brigade d'infanterie, de la 5e division canadienne en Angleterre.44 Le 16 avril 1918, son personnel passa au « 8th Reserve Battalion, CEF ».45 Le bataillon fut dissous le 29 novembre 1918.46

Le « 133rd Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 133rd "Overseas" Battalion, CEF »,47 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 30 octobre 1916.48 Son personnel passa au « 23rd Reserve Battalion, CEF » le 12 novembre 1916, fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.49 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.50

Le « 215th Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916, sous l'appellation de « 215th "Overseas" Battalion, CEF »,51 et s'embarque pour la Grande-Bretagne le 29 avril 1917.52 Son personnel passa au « 2nd Reserve Battalion, CEF » le 18 mai 1917, fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.53 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.54

La « 41st Battery », fut autorisée le 22 décembre 1915, sous l'appellation de « 41st "Overseas" Field Battery, CEF »,55 et rebaptisée « 41st Battery, CFA, CEF » le 25 septembre 1918.56 Elle s'embarque pour la Grande-Bretagne le 18 août 1915.57 La batterie débarqua en France le 14 juillet 1916,58 où elle fournit un appui d'artillerie en tant que composante de la « 11th Brigade, CFA, CEF » en France et dans les Flandres jusqu'au 24 mars 1917, lorsque son personnel fut incorporé au sein de la « 30th » et la « 40th Battery, CFA, CEF ».59 La batterie fut dissoute le 1er novembre 1920.60

Note :
Lorsqu'un régiment d'artillerie et ses batteries sont amalgamés à un autre régiment d'artillerie et ses batteries, la perpétuation est allouée aux batteries conservant la même désignation numérique. S'il n'y a pas une continuation de la désignation numérique, la perpétuation incombe au régiment dans son ensemble.

Seconde Guerre mondiale

Le « The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada » mobilisa le « The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada, CASF » pour le service actif, le 24 mai 1940.61 Il fut rebaptisé « 1st Battalion, The Dufferin and Haldimand Rifles of Canada, CASF » le 7 novembre 1941.62 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale en tant que composante de la 17e brigade d'infanterie, de la 7e division canadienne.63 Le bataillon fut dissous le 8 mars 1945.64

Haut de la page


1. MGO of 28 Sep 66. Formed from six existing independent infantry and rifle companies authorized on the following dates: 'No. 1 Company' at York (York Rifle Company, 27 August 1862), 'No. 2 Company' at Dunnville (Dunnville Rifle Company, 24 July 1856), 'No. 3 Company' at Caledonia (Caledonia Rifle Company, 27 August 1862), 'No. 4 Company' at Oneida (Oneida Infantry Company, 6 July 1866), 'No. 5 Company' at Walpole (Walpole Infantry Company, 31 August 1866), and 'No. 6 Company' at Cheapside (Cheapside Infantry Company, 14 September 1866) / Formé de six compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs autorisées selon les dates suivantes: « No. 1 Company » à York (York Rifle Company, 27 août 1862), « No. 2 Company » à Dunnville (Dunnville Rifle Company, 24 juillet 1856), « No.3 Company » à Caledonia (Caledonia Rifle Company, 27 août 1862), « No. 4 Company » à Oneida (Oneida Infantry Company, 6 juillet 1866), « No. 5 Company » à Walpole (Walpole Infantry Company, 31 août 1866), et « No. 6 Company » à Cheapside (Cheapside Infantry Company, 14 septembre 1866).

2. MO 105/1900.

3. GO 66/20.

4. GO 179/36; and/et GO 29/37.

5. GO 42/41; GO 213/43; and/et GO 439/44.

6. GO 264/45.

7. GO 115/46.

8. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No 412/54.

9. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No 670/60.

10. CFOO 3.310, 20 Nov 75 / OOFC 3.310, 20 nov 75.

11. CFOO 3.310, 3 May 79 / OOFC 3.310, 3 mai 79.

12. CFOO 3.310, 1 Jan 81 / OOFC 3.310, 1re jan 81.

13. MOO 74/90, 9 July 90 / DMO 74/90, 9 juillet 90 .

14. MGO of 28 Sep 66. Formed from seven existing independent infantry and rifle companies authorized on the following dates: 'No. 1 Company' at Paris (Paris Rifle Company, 26 June 1856), 'No. 2 Company' at Brantford (No. 1 Brantford Rifle Company, 13 December 1861), 'No. 3 Company' at Brantford (No. 2 Brantford Highland Rifle Company, 3 July 1862), 'No. 4 Company' at Mount Pleasant (Mount Pleasant Infantry Company, 30 January 1863), 'No. 5 Company' at Brantford (Brantford Infantry Company, 1 June 1866), 'No. 6 Company' at Burford (Burford Infantry Company, 17 August 1866), and ?No. 7 Company' at Newport (Newport Infantry Company, 31 August 1866) / Formé de sept compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » à Paris (Paris Rifle Company, 26 juin 1856),« No. 2 Company » à Brantford (No. 1 Brantford Rifle Company, 13 décembre 1861), « No. 3 Company » à Brantford (No. 2 Brantford Highland Rifle Company, 3 juillet 1862), « No. 4 Company » à Mount Pleasant (Mount Pleasant Infantry Company, 30 janvier 1863), « No. 5 Company » à Brantford (Brantford Infantry Company, 1er juin 1866), « No. 6 Company » à Burford (Burford Infantry Company, 17 août 1866), et « No. 7 Company » à Newport(Newport Infantry Company, 31 août 1866).

15. MGO of 30 Nov 66.

16. MGO 8/71.

17. MGO 18/74; and/et MGO 8/75.

18. MGO 21/83.

19. MO 105/1900.

20. GO 66/20.

21. MGO of 28 Sep 66. Formed from six existing independent infantry and rifle companies authorized on the following dates: 'No. 1 Company' at Simcoe ("Fenwick Rifles" Simcoe, 22 January 1862), 'No. 2 Company' at Villa Nova (Villa Nova Rifle Company, 15 October 1861), 'No. 3 Company' at Walsingham (Walsingham Rifle Company, 23 January 1863), 'No. 4 Company' at Port Rowan (Port Rowan Rifle Company, 23 January 1863), 'No. 5 Company' at Waterford (Waterford Infantry Company, 17 August 1866), and 'No.6 Company' at Simcoe (Simcoe Infantry Company, 17 August 1866) / Formé de six compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » à Simcoe ("Fenwick Rifles" Simcoe, 22 janvier 1862), 'No. 2 Company' à Villa Nova (Villa Nova Rifle Company, 15 Octobre 1861), 'No. 3 Company' à Walsingham (Walsingham Rifle Company, 23 janvier 1863), 'No. 4 Company' à Port Rowan (Port Rowan Rifle Company, 23 janvier 1863), 'No. 5 Company' à Waterford (Waterford Infantry Company, 17 août 1866), et « No. 6 Company » à Simcoe (Simcoe Infantry Company, 17 août 1866).

22. MO 105/1900.

23. GO 66/20.

24. GO 187/28.

25. GO 189/36.

26. GO 42/41; GO 213/43; and/et GO 439/44.

27. GO 352/42.

28. GO 161/46 superceded by / remplacé par GO 116/46 (with the same effective date) which redesignated the unit 'Headquarters, 25th Field Regiment, RCA' / (avec la même date en vigueur) lequel rebaptise l'unité « Headquarters, 25th Field Regiment, RCA ».

29. GO 289/46.

30. PC 2067, 6 August 1914, and/et memorandum Preliminary Instructions for Mobn. War 1914, BGen V.A.S. Williams, Adjutant-General, Canadian Militia to O.Cs. Divisions and Districts, 10 August 1914, reprinted in Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa), 1938), pp. 37-39.

31. Ibid., pp. 111 and/et 116.

32. Ibid., p. 454.

33. GO 149/20.

34. GO 86/15.

35. CEF Sailing List, vol. II.

36. CRO 198/17; and/et War Diary, 3rd Reserve Battalion, 4 January 1917/4 janvier 1917, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4950, File/dossier 470.

37. GO 82/18.

38. GO 151/15.

39. CEF Sailing List, vol. VI.

40. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 114th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 114.

41. GO 63/17.

42. GO 151/15.

43. CEF Sailing List, vol. VII.

44. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919 (Ottawa, 1962), p. 231.

45. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 125th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 125; and/et CRO 3863/18.

46. GO 135/18.

47. GO 151/15.

48. CEF Sailing List, vol. VII.

49. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 133rd Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 133.

50. GO 82/18.

51. GO 69/16.

52. CEF Sailing List, vol. X.

53. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 215th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 13, Folder/chemise 215.

54. GO 82/18.

55. GO 151/15.

56. CEF RO 1230/18.

57. Official History of the CEF 1914-1919, Formations and Units Ledger, Document Collection/Collection de documents, 87/252 LG.

58. Ibid.

59. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 41st Battery, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 17, Folder/chemise 2; G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim; and/et A.L..S. Nash, The Story of the 40th Battery C.F.A.-C.E.F., 1915-1919, (n.p., 1972), pp. 38 and 115.

60. GO 191/20.

61. GO 184/40.

62. GO 42/41; GO 213/43; and/et GO 439/44.

63. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 537.

64. GO 231/45.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.