Tome 3, Partie 1 : Régiments blindés, artilleries et génies en campagne - Régiments des artilleries

84E BATTERIE AUTONOME DE CAMPAGNE, ARC

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


LIGNÉE

Cette batterie de la Force de réserve vit le jour le 10 septembre 1869 et regroupe les batteries d'artillerie suivantes.

La 84e Batterie autonome de campagne, ARC, vit le jour à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, le 4 octobre 1878, lorsque la « Yarmouth Battery of Garrison Artillery » fut autorisée.1 Elle fut rebaptisée : « Yarmouth Company of Garrison Artillery » le 1er janvier 1893;2 et « Yarmouth Company of Garrison Artillery, CA » le 28 décembre 1895.3 Le 1er juin 1899, elle cesse d'être une batterie indépendante, étant désormais allouée à la nouvelle « 2nd Division, 1st "Halifax" Regiment, CA » et prenant la désignation « No. 8 Company ».4 Le 9 mai 1906, elle fut rebaptisée « No. 6 Company », suivant son incorporation dans la « No.6 Company » déjà existante du régiment.5 Cette incorporation cesse le 5 juin 1906 et elle fut rebaptisée « No. 4 Battery » du « 7th "Nova Scotia" Regiment, CA ».6 Elle fut rebaptisée : « 29th Battery, CFA » le 1er février 1912;7 « 84th Battery, CFA » le 2 février 1920;8 « 84th Field Battery (Howitzer), CA » le 1er juillet 1925;9 « 84th Field Battery (Howitzer), RCA » le 3 juin 1935;10 « 6th Anti-Aircraft Battery, RCA » le 1er juin 1939;11 « 6th (Reserve) Anti-Aircraft Battery, RCA » le 7 novembre 1940;12 « 84th (Reserve) Field Battery, RCA » le 1er janvier 1943;13 et « 84th Field Battery, RCA » le 1er avril 1946.14 Le 15 septembre 1954, elle se fusionna avec la « 152nd Field Battery, RCA » (voir ci-dessous), conservant la même désignation.15 La batterie reprend son statut indépendant le 30 juin 1968, et fut rebaptisée « 84th Independent Field Battery, RCA ».16 Elle fut rebaptisée en français : « 84e Batterie autonome, RCA » le 3 mai 1979;17 « 84e Batterie autonome de campagne, RCA » le 4 septembre 1992;18 et « 84e Batterie autonome de campagne, ARC » le 14 août 1997.19

La « 84th Battery, CFA » fut dissoute en vue de la réorganisation du 1er octobre 1920 et réorganisée la même journée (GO 231/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée de la batterie.

La « 152nd Field Battery, RCA » vit le jour à Chester, en Nouvelle-Écosse, le 10 septembre 1869, lorsque la « Chester Battery of Garrison Artillery » fut autorisée.20 Elle fut rebaptisée : « Digby Battery of Garrison Artillery » le 24 octobre 1873;21 « Digby Company of Garrison Artillery » le 1er janvier 1893;22 et « Digby Company of Garrison Artillery, CA » le 28 décembre 1895.23 Le 1er juin 1899, elle cesse d'être une batterie indépendante, étant désormais allouée à la nouvelle « 2nd Division, 1st "Halifax" Regiment, CA », prenant la désignation « No. 6 Company ».24 Le 9 mai 1905, elle se fusionna avec la « No. 8 Company » du régiment, conservant la désignation « No. 8 Company » (voir ci-dessus).25 Cette incorporation cesse le 5 juin 1906 et elle fut rebaptisée « No. 2 Battery » du « 7th "Nova Scotia" Regiment, CA ».26 Elle fut rebaptisée : « 27th Battery, CFA » le 1er février 1912;27 « 52nd Battery, CFA » le 2 février 1920;28 « 52nd Field Battery, CA » le 1er juillet 1925;29 « 52nd Field Battery, RCA » le 3 juin 1935;30 « 52nd (Reserve) Field Battery, RCA » le 7 novembre 1940;31 et « 152nd Field Battery, RCA » le 1er avril 1946.32 Le 15 septembre 1954, elle se fusionna avec la « 84th Field Battery, RCA », tel que décrit au paragraphe précédent.

Note :
La « 52nd Battery, CFA » fut dissoute en vue de la réorganisation du 1er octobre 1920 et réorganisée la même journée (GO 155/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée de la batterie.

Perpétuation

« 1er Bataillon, Shelburne Regiment (1812-1815) », « 2e Bataillon, Shelburne Regiment (1812 1815) », « 3e Bataillon, Shelburne Regiment (1812-1815) », « 4e Bataillon, Shelburne Regiment (1812-1815) », et « 52nd Depot Battery, CFA, CEF »

Site du Quartier général

Yarmouth, Nouvelle-Écosse

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

La « 52nd Battery », autorisée le 15 juillet 1916 sous l'appellation de « 52nd "Overseas" Depot Battery, CEF »,33 s'embarqua pour la Grande- Bretagne le 19 septembre 1916.34 La batterie débarquait en France le 21 août 1917, où elle fournit un appui d'artillerie de campagne en tant que composante de la « 13th Brigade, CFA, CEF » en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.35 La batterie fut dissoute le 23 octobre 1920.36

Seconde Guerre mondiale

Des détachements de la « 6th Anti-Aircraft Battery » furent mobilisés pour le service actif, sous l'appellation de « 6th Anti-Aircraft Battery, RCA, CASF (Details) », le 1er septembre 1939.37 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940 et la batterie mobilisa une sous-unité du service actif, la « 6th Anti-Aircraft Battery, RCA, CASF », le 1er janvier 1941.38 Elle fut rebaptisée « 6th Anti- Aircraft Battery (Type "H"), RCA, CASF » le 1er octobre 1941.39 La batterie fournit un appui d'artillerie antiaérien en tant que composante du « 23rd Anti-Aircraft Regiment, RCA, CASF », lors de la défense de Sydney, Nouvelle-Écosse, et de Goose Bay, Terre-Neuve.40 La batterie fut dissoute le 31 décembre 1944.41

Des détachements de la « 52nd Field Battery » furent mobilisés pour le service actif, sous l'appellation de « 52nd Field Battery, RCA, CASF (Details) », le 1er septembre 1939.42 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.43

Haut de la page


1. MGO 22/78.

2. No authority for a change of designation of artillery batteries in 1892 is contained within the applicable Militia General Orders or Annual Militia Report sessional papers. However, the date of 1 January 1893 is consistent with the nomenclature used in the aforementioned sources of 1893 and the Department of Militia and Defence, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94) / Les Ordres Généraux de la Milice ou les textes de séances du rapport Annuel de la Milice, ne comportent aucune autorité quant au changement d'appellation des unités de cavalerie en 1892. La date du 1er janvier 1893 correspond toutefois à la nomenclature utilisée dans les sources de 1893 mentionnées précédemment ainsi que par le Ministère de la Milice et de la défense, The Militia List of the Dominion of Canada, 1893. (GO 21/93 - Establishment Lists of the Active Militia of the Dominion of Canada for the Financial Year 1893-94).

3. GO 58/95.

4. GO 59/99.

5. Special GO of 9 May 1905.

6. GO 105/06. The sub-unit is erroneously referred to as 'No. 4 Company' in this order. GO 11/06 dealing with establishments, and all subsequent orders, detail that sub-units of heavy artillery are to be designated as 'batteries'. The '2nd Division, 1st "Halifax" Regiment, CA was redesignated: '7th "Nova Scotia" Regiment, CA' on 1 May 1906 (GO 71/06 and/et 76/06); and '7th "Nova Scotia" Regiment (Heavy Brigade)' on 2 April 1907 (GO 58/07) / La sous-unité fut érronément appelée la « No. 4 Company » dans cet ordre. La GO 11/06, traitant des établissements, ainsi que toutes les ordres subséquents, soulignent que les sous-unités de l'artillerie lourde devraient être désignées en tant que batteries.

7. GO 24/12. The 7th "Nova Scotia" Regiment (Heavy Brigade) was redesignated the '11th Brigade, CFA' in the same order / Le « 7th "Nova Scotia" Regiment (Heavy Brigade) » fut rebaptisé « 11th Brigade, CFA » dans le même ordre.

8. GO 13/20. The 11th Brigade, CFA was redesignated the '14th Brigade, CFA' in the same order / La « 11th Brigade, CFA » fut rebaptisée « 14th Brigade, CFA » dans le même ordre.

9. GO 82/25.

10. GO 58/35.

11. GO 92/39.

12. GO 273/40.

13. GO 363/43.

14. GO 247/46.

15. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 424/55.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.