Tome 3, Partie 2 : Régiments d'infanterie

48TH HIGHLANDERS OF CANADA

Insigne de 48th Highlanders of Canada

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


Colonel-en-chef : Sa Majesté la Reine

INSIGNE

Description

Un tourteau de gueules chargé du nombre 48 d'argent soutenu d'un listel d'azur liséré d'argent inscrit HIGHLANDERS en lettres du même, le tout enclos dans une ceinture d'azur lisérée et bouclée d'argent, inscrite DILEAS GU BRATH en lettres du même et, brochante en chef, une tête de faucon coupée d'argent soutenue d'une torque d'argent et de gueules.

Symbolisme

La tête de faucon est reprise du cimier du chef du clan Davidson, dont le lieutenant-colonel John Irvine Davidson, premier commandant du régiment, est issu. Les couleurs principales rouge et bleu proviennent du tartan du même clan, que le régiment porte. Le nombre « 48 » et le mot « HIGHLANDERS » forment une variante du nom du régiment et « DILEAS GU BRATH » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

DILEAS GU BRATH (Toujours fidèle)

MARCHE

« The Highland Laddie »

ALLIANCE

Armée britannique

The Royal Regiment of Scotland

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1899-1900.

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; Pozières; Thiepval; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; Scarpe, 1917, '18; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

DÉBARQUEMENT EN SICILE; Valguarnera; Assoro; Agira; ADRANO; Regalbuto; SICILE, 1943; Débarquement de Reggio; Campobasso; Torella; San-Leonardo; Le Ravin; Ortona; San-Nicola-San-Tommaso; CASSINO II; Ligne Gustav; VALLÉE DU LIRI; Ligne Hitler; LIGNE GOTHIQUE; PASSAGE DU LAMONE; Crête de Misano, LIGNE RIMINI; San-Martino-San-Lorenzo; Fosso Vecchio; ITALIE, 1943-1945; Apeldoorn; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

LIGNEE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à Toronto, en Ontario, le 16 octobre 1891, lorsque le « 48th Battalion "Highlanders" » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 48th Regiment "Highlanders" » le 8 mai 1900;2 « The 48th Regiment (Highlanders) » le 15 mai 1920;3 « 48th Highlanders of Canada » le 1er août 1930;4« 2nd (Reserve) Battalion, 48th Highlanders of Canada » le 7 novembre 1940;5 et « 48th Highlanders of Canada » le 31 décembre 1945.6

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The 48th Regiment (Highlanders) », le 15 mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que unité à trois régiments. Le 1er Bataillon (15th Battalion CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (92nd Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (134th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 76/20). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The 48th Regiment (Highlanders) » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 133/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 4 mai 1951, le régiment mobilisa deux compagnies temporaires dans la Force active, baptisées compagnies « E » et « F » (CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 245/51; et SD 1 Letter No. 4237, 5 mai 1951). La compagnie « E » fut réduite à des effectifs nuls lorsque son personnel passa au « 1st Canadian Highland Battalion » pour le service en Allemagne avec l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (SD 1 Letter No. 4365, 12 novembre 1951). Elle fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53). Initialement, la compagnie « F » servit comme réservoir de renforts pour la compagnie « E ». Le 15 mai 1952, elle fut réduite à des effectifs nuls, lorsque son personnel passa au « 2nd Canadian Highland Battalion » pour le service en Corée avec les Nations Unies (SD 1 Letter No. 4452, 22 avril 1952; et CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 283/52). La compagnie « F » fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53).

Perpétuations

« 15th », « 92nd » et « 134th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Toronto, Ontario

Top of Page

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Guerre d'Afrique du Sud

Le régiment fournit des volontaires aux contingents canadiens, en particulier au « 2nd (Special Service) Battalion, Royal Canadian Regiment of Infantry ».7

Première Guerre mondiale

Le « 15th Battalion », autorisé le 1er septembre 1914 sous l'appellation de « 15th Battalion, CEF »,8 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 26 septembre 1914.9 Il débarqua en France le 15 février 1915,10 où il combattit en tant que composante de la 3e brigade d'infanterie, de la 1re division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.11 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.12

Le « 92nd Battalion », autorisé le 30 juillet 1915 sous l'appellation de « 92nd "Overseas" Battalion, CEF »,13 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 20 mai 1916.14 Le bataillon fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 24 janvier 1917, lorsque son personnel passa au « 5th Reserve Battalion, CEF ».15 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.16

Le « 134th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 134th "Overseas" Battalion, CEF »,17 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 8 août 1916.18 Le bataillon fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 7 mars 1918, lorsque son personnel passa au « 12th Reserve Battalion, CEF ».19 Le bataillon fut dissous le 29 novembre 1918.20

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « 48th Highlanders of Canada, CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.21 Il fut rebaptisé le « 1st Battalion, 48th Highlanders of Canada, CASF » le 7 novembre 1940.22 L'unité s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 16 décembre 1939, et le 13 juin 1940, il se rendit en France en tant que composante de la « Second British Expeditionary Force ». Il avait atteint Sablé-sur-Sarthe lorsqu'il fut rappelé.23 Il se rendit en Sicile le 10 juillet 1943 et en Italie le 3 septembre 1943, en tant qu'élément de la 1re brigade d'infanterie, de la 1re division d'infanterie canadienne.24 En mars 1945, le régiment se rendit dans le Nord-Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.25 Le bataillon outre-mer fut dissous le 31 décembre 1945.26

Le 1er juin 1945, une seconde composante de la Force Active du régiment fut mobilisée, sous l'appellation de « 3rd Canadian Infantry Battalion (48th Highlanders of Canada), CASF », pour le service dans le théâtre de guerre du Pacifique.27 Le bataillon fut dissous le 1er novembre 1945.28

Top of Page

DRAPEAU CONSACRÉ RÉGIMENTAIRE

48th Highlanders of Canada

DRAPEAU DE CAMP

48th Highlanders of Canada


1. MGO 19/91; and/et MGO 20/91. Formed from eight newly authorized infantry companies / Formé de huit compagnies d'infanterie nouvellement autorisées.

2. MO 105/1900.

3. GO 76/20.

4. GO 99/30.

5. GO 42/41.

6. GO 400/45; and/et GO 85/46.

7. GO 60/33.

8. Valcartier Camp Order No. 215; and/et Valcartier Camp Order No. 241 - "Organization Expeditionary Force", 3 September 1914/3 septembre 1914, reprinted in/imprimé à nouveau dans Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices (Ottawa, 1938), pp. 54-55.

9. Kim Beattie, 48th Highlanders of Canada, 1891-1928, (Toronto, 1932), p. 23.

10. War Diary/Journaux de guerre, 15th Canadian Infantry Battalion, LAC/BAC, RG 9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4923, File/dossier 389.

11. Kim Beattie, 48th Highlanders of Canada, 1891-1928, (Toronto, 1932), passim.

12. GO 149/20.

13. GO 103a/15.

14. CEF Sailing List, vol. V. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 27 November 1915 / L'unité envoya également un contingent de renforts outre-mer le 27 novembre 1915.

15. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 92nd Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 92.

16. GO 82/18.

17. GO 151/15.

18. CEF Sailing List, vol. VII.

19. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 134th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 134.

20. GO 135/18.

21. GO 135/39.

22. GO 42/41.

23. Kim Beattie, DILEAS, History of The 48th Highlanders of Canada 1929-1956, (Toronto, 1957), pp. 71-81, 120-129; and/et Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-66) 48th Highlanders of Canada, Box/boîte 38, Folder/chemise 11.

24. Lieutenant-Colonel G.W.L. Nicholson, The Canadians in Italy, 1943-45, (Ottawa, 1957), passim.

25. Kim Beattie, DILEAS, History of The 48th Highlanders of Canada 1929-1956, (Toronto, 1957), pp. 739-759.

26. GO 85/46.

27. GO 241/45.The Canadian units formed for the Pacific theatre of operations were organized and equipped the same as the American army. The unit was part of the '1st Canadian Infantry Regiment' / Les unités canadiennes du théâtre des opérations du Pacifique furent organisées et équipées de la même façon que l'Armée américaine. Le bataillon servit en tant que composante du « 1st Canadian Infantry Regiment ».

28. GO 425/45.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.