Tome 3, Partie 2 : Régiments d'infanterie

THE HASTINGS AND PRINCE EDWARD REGIMENT

Insigne de The Hastings and Prince Edward Regiment

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


Colonel-en-chef : Son Altesse Royale le Prince Edouard le Comte de Wessex KG KCVO SOM ADC

INSIGNE

Description

D'azur à une tête de cerf d'or sur une torque du même, le tout entouré d'un anneau inscrit HASTINGS and PRINCE EDWARD REGIMENT soutenu d'un listel inscrit PARATUS, le tout de gueules, liseré et inscrit d'or, et brochant sur une croix pattée du même sommée de la couronne royale au naturel et environnée d'une guirlande de feuilles d'érable mouvante d'un castor couchant sur un rondin, le tout d'or.

Symbolisme

Les neuf feuilles d'érable posées de chaque côté de la croix, qui correspondaient à l'époque où le régiment avait été formé en 1920 aux neuf provinces canadiennes, et le castor, repris de l'insigne de l'ancien 16th Prince Edward Regiment, représentent le service au Canada et la couronne, le service au souverain. La croix commémore l'ancien 49th Regiment "Hastings Rifles", tout comme la tête de cerf, qui est un symbole de la région où est basé le régiment. Le bleu royal est la couleur de parement officielle du régiment, alors que l'or représente à la fois le laiton dont était fait à l'origine l'insigne d'équipement et l'autre couleur régimentaire adoptée en 1934 à la suite de l'alliance avec The Royal Sussex Regiment de l'armée britannique (désormais The Princess of Wales's Royal Regiment, issu d'une fusion). Le rouge commémore le fait que le régiment a servi avec la 1re division canadienne lors des deux guerres mondiales, en plus d'être la couleur traditionnelle de l'armée et, plus particulièrement, de l'infanterie. « HASTINGS and PRINCE EDWARD REGIMENT » est une variante du nom du régiment, et « PARATUS » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

PARATUS (Prêt)

MARCHE

« I'm Ninety-Five »

ALLIANCE

Armée britannique

The Princess of Wales's Royal Regiment

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Guerre de 1812

Distinction honorifique

Distinction honorifique non blasonnable DÉFENSE DU CANADA – 1812-1815 – DEFENCE OF CANADA

Rébellion du Nord-Ouest

?CANADA DU NORD-OUEST, 1885.

Première Guerre mondiale

MONT-SORREL; SOMME, 1916; ARRAS, 1917, '18; CÔTE 70; YPRES, 1917; AMIENS; LIGNE HINDENBURG; POURSUITE VERS MONS.

Seconde Guerre mondiale

DÉBARQUEMENT EN SICILE; Grammichelle; Valguarnera;Assoro; Agira; ADRANO; Regalbuto; SICILE, 1943; Débarquement de Reggio; Motta Montecorvino; Campobasso; Torella; Le Moro; San- Leonardo; Le Ravin; Ortona; CASSINO II; Ligne Gustav; VALLÉE DU LIRI; Ligne Hitler; LIGNE GOTHIQUE; PASSAGE DU LAMONE; Crête de Misano; LIGNE RIMINI; San-Fortunato; Village de Bulgaria; Canal Naviglio; Fosso Vecchio; ITALIE, 1943-1945; Apeldoorn; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 16 janvier 1863, et regroupe les régiments et batterie d'artillerie suivants.

Le « Hastings and Prince Edward Regiment » vit le jour à Belleville, en Ontario, le 16 janvier 1863, lorsque le « The 15th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 15th Battalion ou le Argyll Light Infantry » le 2 juin 1871;2 « 15th Regiment "Argyll Light Infantry" » le 8 mai 1900;3 « The Argyll Light Infantry » le 12 mars 1920;4 et « The Argyll Light Infantry (Tank) » le 15 décembre 1936;5 et « The (Reserve) Argyll Light Infantry (Tank) » le 7 novembre 1940.6 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le «44th (Reserve) Field Regiment, RCA » (voir ci-dessous), converti à l'artillerie, et fut rebaptisé le « 9th Anti-Tank Regiment (Self Propelled) (Argyll Light Infantry), RCA ».7 Le 1er septembre 1954, il se fusionna avec la « 34th Anti- Tank Battery (Self Propelled), RCA » (voir ci- dessous), « The Hastings and Prince Edward Regiment » (voir ci-dessous) et « The Midland Regiment » (voir ci-dessous), converti à l'infanterie, et fut rebaptisé « The Hastings and Prince Edward Regiment ».8

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Argyll Light Infantry », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (155th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Argyll Light Infantry » fut dissous en vue de la réorganisation du 20 mars 1920 et réorganisé la même journée (GO 53/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Argyll Light Infantry » fut dissous en vue de la réorganisation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 188/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 44th (Reserve) Field Regiment, RCA » vit le jour à Gananoque, en Ontario, le 1er juin 1905, lorsque la « 9th Brigade, CFA » fut autorisée.9 Elle fut rebaptisée : « 9th Field Brigade, CA » le 1er juillet 1925;10 « 9th Field Brigade, RCA » le 3 juin 1935;11 « 9th (Reserve) Field Brigade, RCA» le 7 novembre 1940;12 et « 44th (Reserve) Field Regiment, RCA » le 24 juin 1942.13 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec « The (Reserve) Argyll Light Infantry (Tank) », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

La « 9th Brigade, CFA » fit partie de l'ordre de bataille de la Réserve à compter du 1er novembre 1920 (GO 186/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

La « 9th Brigade, CFA » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 février 1921 et réorganisé la même journée (GO 92/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée de la brigade.

Il n'existe aucuns liens entre la lignée du « 44th Field Regiment, RCA », formé à St. Catharines, Ontario le 1er avril 1946, et transféré à l'Ordre de bataille supplémentaire en 1965.

La « 34th Anti-Tank Battery (Self-Propelled), RCA » vit le jour à Belleville, en Ontario, le 1er avril 1912, lorsque la « 34th Battery, CFA » fut autorisée.14 Elle fut rebaptisée : « 34th Field Battery, CA » le 1er juillet 1925;15 « 34th Field Battery, RCA » le 3 juin 1935;16 « 34th (Reserve) Field Battery, RCA » le 7 novembre 1940;17 et « 34th Anti-Tank Battery (Self-Propelled), RCA » le 1er avril 1946.18 Le 1er septembre 1954, elle se fusionna avec le « 9th Anti-Tank Regiment (Self Propelled), RCA », « The Hastings and Prince Edward Regiment » et « The Midland Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Note:

La « 34th Battery, CFA » fut dissoute en vue de la réorganisation du 1er octobre 1920 et réorganisée la même journée (GO 231/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée de la batterie.

Le « The Hastings and Prince Edward Regiment » vit le jour à Picton, en Ontario, le 6 février 1863, lorsque le « 16th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada » fut autorisé.19 Il fut rebaptisé : « 16th "Prince Edward" Battalion of Infantry » le 30 novembre 1866;20 et « 16th Prince Edward Regiment » le 8 mai 1900.21 Le 12 mars 1920, il se fusionna avec le « 49th Regiment "Hastings" Rifles » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé le « The Hastings and Prince Edward Regiment ».22 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Hastings and Prince Edward Regiment » le 7 novembre 1940;23 et « The Hastings and Prince Edward Regiment » le 1er novembre 1945.24 Le 1er septembre 1954, il se fusionna avec le « 9th Anti-Tank Regiment (Self Propelled), RCA », « 34th Anti-Tank Battery (Self Propelled), RCA » et « The Midland Regiment », sous la même désignation, tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Le « 16th Prince Edward Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 décembre 1913 et réorganisé le lendemain (GO 196/13). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Hastings and Prince Edward Regiment », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à trois bataillons. Le 1er Bataillon (39th Battalion, CEF)faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (80th Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (254th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Hastings and Prince Edward Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er octobre 1920 et réorganisé la même journée (GO 232/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 4 mai 1951, le régiment mobilisa deux compagnies temporaires dans la Force active, baptisées « E » et « F » (CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 245/51 et SD 1 Letter No. 4237, 5 mai 1951). La compagnie « E » fut réduite à des effectifs nuls lorsque son personnel passa au « 1st Canadian Infantry Battalion » pour le service en Allemagne avec l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (SD 1 Letter No. 4365, 12 novembre 1951). Elle fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53). Initialement, la compagnie « F » servit comme réservoir de renforts pour la compagnie « E ». Le 15 mai 1952, elle fut réduite à des effectifs nuls, lorsque son personnel passa au « 2nd Canadian Infantry Battalion » pour le service en Corée avec les Nations Unies (SD 1 Letter No. 4452, 22 avril 1952 et CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 283/52). La compagnie « F » fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53).

Le « 49th Regiment "Hastings Rifles" » vit le jour à Stirling, en Ontario, le 14 septembre 1866, lorsque le « 49th "Hastings" Battalion of Infantry » fut autorisé.25 Il fut rebaptisé : « 49th "Hastings" Battalion of Rifles » le 6 avril 1871;26 et « 49th Regiment "Hastings Rifles" » le 8 mai 1900.27 Le 12 mars 1920, il se fusionna avec le « 16th Prince Edward Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Le « The Midland Regiment » vit le jour à Cobourg, en Ontario, le 5 octobre 1866, lorsque le « 40th "Northumberland Battalion of Infantry" » fut autorisé.28 Il fut rebaptisé : « 40th "Northumberland" Regiment » le 8 mai 1900;29 « The Northumberland (Ontario) Regiment » le 12 mars 1920;30 et « The Northumberland Regiment » le 15 mai 1924.31 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Durham Regiment » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé le « The Midland Regiment (Northumberland and Durham) ».32 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Midland Regiment (Northumberland and Durham) » le 7 novembre 1940;33 « The Midland Regiment (Northumberland and Durham) » le 1er juin 1945;34 et « The Midland Regiment » le 1er avril 1946.35 Le 1er septembre 1954, il se fusionna avec le « 9th Anti-Tank Regiment (Self Propelled), RCA », la « 34th Anti-Tank Battery (Self Propelled), RCA » et le « The Hastings and Prince Edward Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Northumberland (Ontario) Regiment », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (139th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (235th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le « The Northumberland (Ontario) Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 204/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 novembre 1926, les bataillons furent rebaptisent le 1er Bataillon (39th Battalion, CEF) et le 2e Bataillon (139th Battalion, CEF) (GO 75/26). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Northumberland Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 212/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Durham Regiment » vit le jour à Port Hope, en Ontario, le 16 novembre 1866, lorsque le « 46th "East Durham" Battalion of Infantry » fut autorisé.36 Il fut rebaptisé : « 46th "Durham" Battalion of Infantry » le 1er août 1897;37 « 46th Durham Regiment » le 8 mai 1900;38 et « The Durham Regiment » le 12 mars 1920.39 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Northumberland Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Durham Regiment », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (136th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Durham Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 février 1921 et réorganisé la même journée (GO 118/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Durham Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 212/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuations

« 1er Régiment, Durham Militia (1812-1815) », « 1er Régiment, Hastings Militia (1812-1815) », « 1er Régiment, Northumberland Militia (1812-1815) », « 1er Régiment, Prince Edward Militia (1812-1815) »,« 9th Brigade, CFA, CEF », et « 39th », « 80th », « 136th », « 139th », « 155th » et « 254th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Belleville, Ontario

Haut de la page

HISTORIQUE OPERATIONNEL

Raids des Fenians

Le « The 15th Battalion Volunteer Militia (Infantry), Canada » fut mobilisé pour le service actif le 8 mars 1866.40 Il fut retiré du service actif le 27 mars 1866.41

Rébellion du Nord-Ouest

Le « The 15th Battalion "Argyll Light Infantry" » mobilisa une compagnie pour le service actif avec le « The "Midland" Battalion » le 10 avril 1885.42 Elle servit avec la colonne de l'Alberta de la Force de campagne du Nord-Ouest.43 La compagnie fut retirée du service actif le 24 juillet 1885.44

Le « 40th "Northumberland Battalion of Infantry" » mobilisa une compagnie pour le service actif avec le « The "Midland" Battalion » le 10 avril 1885.45 Elle servit avec la colonne de l'Alberta de la Force de campagne du Nord-Ouest.46 La compagnie fut retirée du service actif le 24 juillet 1885.47

Le « 46th "East Durham" Battalion of Infantry » mobilisa deux compagnies pour le service actif avec le « The "Midland" Battalion » le 10 avril 1885.48 Elles servirent avec la colonne de l'Alberta de la Force de campagne du Nord-Ouest.49 Les compagnies furent retirées du service actif le 24 juillet 1885.50

Le « 49th "Hastings" Battalion of Rifles », mobilisa une compagnie pour le service actif avec « The "Midland" Battalion » le 10 avril 1885.51 Elle servit avec la colonne de l'Alberta de la Force de campagne du Nord-Ouest.52 La compagnie fut retirée du service actif le 24 juillet 1885.53

Première Guerre mondiale

La « 9th Brigade », autorisée le 20 janvier 1916 sous l'appellation de « 9th Brigade, CFA, CEF »,54 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 15 février 1916.55 Elle débarqua en France le 14 juillet 1916,56 où elle fournit un appui d'artillerie de campagne en tant que composante de la 3e artillerie divisionnaire canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre. 57 La brigade fut dissoute le 1er novembre 1920.58

Le « 39th Battalion » fut autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 39th Battalion, CEF »,59 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 17 juin 1915.60 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 4 janvier 1917, lorsque son personnel passa au « 6th Reserve Battalion, CEF ».61 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.62

Le « 80th Battalion » fut autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 80th "Overseas" Battalion, CEF »,63 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 20 mai 1916.64 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 30 septembre 1916, lorsque son personnel passa aux unités de la 4e division canadienne.61 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.66

Le « 136th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 136th "Overseas" Battalion, CEF »,67 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 25 septembre 1916.68 Son personnel passa au « 39th Reserve Battalion, CEF » le 6 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.69 Le bataillon fut dissous le 22 mai 1917.70

Le « 139th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 139th "Overseas" Battalion, CEF »,71 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 27 septembre 1916.72 Son personnel passa au « 36th Reserve Battalion, CEF » le 6 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.73 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.74

Le « 155th Battalion » fut autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 155th "Overseas" Battalion, CEF »,75 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 17 octobre 1916.76 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au le 8 décembre 1916, lorsque son personnel passa au « 154th "Overseas" Battalion, CEF ».77 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.78

Le « 254th Battalion » fut autorisé le 1er mai 1917 sous l'appellation de « 254th "Overseas" Infantry Battalion, CEF »,79 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 2 juin 1917.80 Son personnel passa au « 6th Reserve Battalion, CEF » le 10 juin 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.81 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1917.82

Seconde Guerre mondiale

Le « The Hastings and Prince Edward Regiment » mobilisa le « The Hastings and Prince Edward Regiment, CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.83 Il fut rebaptisé le « 1st Battalion, The Hastings and Prince Edward Regiment, CASF » le 7 novembre 1940.84 L'unité s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 22 décembre 1939,85 et le 13 juin 1940, il se rendit en France en tant que composante de la « Second British Expeditionary Force ». Il avait dépassé Laval lorsqu'il fut rappelé.86 Il se rendit en Sicile le 10 juillet 1943, et en Italie le 3 septembre 1943, en tant qu'élément de la 1re brigade d'infanterie, de la 1re division canadienne.87 Le 10 mars 1945, le bataillon se rendit dans le Nord- Ouest de l'Europe avec le 1er corps canadien, où il combattit jusqu'à la fin de la guerre.88 Le bataillon outre-mer fut dissous le 15 octobre 1945.89

Le 1er juin 1945, une seconde composante de la Force Active du régiment fut mobilisée, sous l'appellation de « 2nd Canadian Infantry Battalion (The Hastings and Prince Edward Regiment), CASF », pour le service dans le théâtre de guerre du Pacifique.90 Le bataillon fut dissous le 1er novembre 1945.91

Des détachements du « The Midland Regiment » furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Midland Regiment (Northumberland and Durham), CASF (Details)», fournissant des services locaux de protection.92 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.93 Subséquemment, le régiment mobilisa le « The Midland Regiment (Northumberland and Durham), CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.94 Il fut rebaptisé le « 1st Battalion, The Midland Regiment (Northumberland and Durham), CASF » le 7 novembre 1940.95 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante des Défenses de Prince-Rupert, de la 8e division canadienne.96 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 10 janvier 1945,97 où il fut dissous le 18 janvier 1945, fournissant des renforts à l'armée canadienne en campagne.98

La « 34th Field Battery », conjointement avec la « 32nd (Kingston) Field Battery, RCA », mobilisèrent la « 32nd/34th Field Battery, RCA, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.99 L'unité fut réorganisée en deux batteries distinctes le 1er janvier 1941, et baptisées la « 32nd (Kingston) Field Battery, RCA, CASF », et la « 34th Field Battery, RCA, CASF ».100 Lors du Jour « J », le 6 juin 1944, elle débarqua en Normandie, en France, en tant qu'élément de la 3e division d'infanterie canadienne, et la batterie fournit un appui d'artillerie en tant que composante du « 14th Field Regiment, RCA, CASF » dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.101 La batterie outre-mer fut dissoute le 2 novembre 1945.102

Subséquemment, la batterie mobilisa la «2nd 34th Field Battery, RCA, CAOF » le 1er juin 1945, pour servir avec les troupes d'occupation canadiennes en Allemagne.103 La batterie outre-mer fut dissoute le 28 mars 1946.104

Haut de la page

DRAPEAU CONSACRÉ

The Hastings and Prince Edward Regiment

DRAPEAU DE CAMP

The Hastings and Prince Edward Regiment


1. MGO 16 Jan 63. Formed from six newly authorized infantry companies / Formé de six compagnies d'infanterie nouvellement autorisées.

2. MGO 14/71.

3. MO 105/1900.

4. MO 59/20.

5. GO 188/36.

6. GO 273/40.

7. GO 124/05.

8. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 419/54.

9. GO 124/05.

10. GO 82/25.

11. GO 58/35.

12. GO 285/42.

13. GO 273/40.

14. GO 60/12.

15. GO 82/25.

16. GO 58/35.

17. GO 273/40.

18. GO 115/46.

19. MGO 6 Feb 63. Formed from six independent and one new infantry company, authorized on the following dates: 'No. 1 Company' ([1st] Volunteer Militia Infantry Company at Picton, 16 January 1863), 'No. 2 Company' ([2nd] Volunteer Militia Infantry Company at Picton, 16 January 1863), 'No. 3 Company' (Volunteer Militia Infantry Company at Wellington, 23 January 1863), 'No. 4 Company' (Volunteer Militia Infantry Company at Consecon, 23 January 1863), 'No. 5 Company' ([1st] Volunteer Militia Infantry Company at Milford, 30 January 1863), 'No.6 Company' ([2nd] Volunteer Militia Infantry Company at Milford, 30 January 1863), and 'No. 7 Company' at Picton / Formé de six compagnies indépendantes d'infanterie et une nouvelle compagnie autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » ([1re] Volunteer Militia Infantry Company at Picton, 16 janvier 1863), « No. 2 Company » ([2e] Volunteer Militia Infantry Company at Picton, 16 janvier 1863), « No. 3 Company » (Volunteer Militia Infantry Company at Wellington, 23 janvier 1863), « No. 4 Company » (Volunteer Militia Infantry Company at Consecon, 23 janvier 1863), « No. 5 Company » ([1re] Volunteer Militia Infantry Company at Milford, 30 janvier 1863), « No. 6 Company » ([2e] Volunteer Militia Infantry Company at Milford, 30 janvier 1863) et « No. 7 Company » à Picton.

20. MGO 30 Nov 66. Although no order was issued for the redesignation, this, and subsequent orders, confirm the granting of the secondary title "Prince Edward" / Même si aucune ordonnance ne fut émise quant à la rédesignation, ceci, ainsi que les ordres subséquents confirment l'autorisation du titre secondaire de « Prince Edward ».

21. MO 115/1900.

22. MO 59/20.

23. GO 42/41.

24. GO 425/45; and/et GO 400/45.

25. MGO 30 Nov 66. Formed from three independent infantry and rifle companies, one garrison battery of artillery and two new infantry companies, authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (The First Volunteer Militia Rifle Company of Belleville, 4 March 1858), 'No. 2 Company' (Infantry Company at Stirling, 8 June 1866), 'No. 3 Company' (Infantry Company at Sidney, 8 June 1866), 'No. 4 Company' at Madoc, 'No. 5 Company' at Tyendenaga and 'No. 6 Company' (Garrison Battery of Artillery at Trenton, 20 July 1866) / Formé de trois compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs, une batterie d'artillerie de garnison et deux nouvelles compagnies d'infanterie, autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (The First Volunteer Militia Rifle Company of Belleville, 4 mars 1858), « No. 2 Company » (Infantry Company at Stirling, 8 juin 1866), « No. 3 Company » (Infantry Company at Sidney, 8 juin 1866), « No. 4 Company » à Madoc, « No. 5 Company » à Tyendenaga, et « No. 6 Company » (Garrison Battery of Artillery at Trenton, 20 juillet 1866).

26. MGO 9/71.

27. MO 105/1900.

28. MGO 5 Oct 66. Formed from six independent infantry and rifle companies, authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (1st Volunteer Militia Rifle Company of Cobourg, 24 January 1856), 'No. 2 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Cobourg, 6 February 1863), 'No. 3 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Campbellford, 30 January 1863), 'No. 4 Company' (Infantry Company at Brighton, 20 July 1866), 'No. 5 Company' (Infantry Company at Cold Springs, 17 August 1866) and 'No. 6 Company' (Infantry Company at Grafton, 17 August 1866) / Formé de six compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs, autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (1st Volunteer Militia Rifle Company of Cobourg, 24 janvier 1856), « No. 2 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry at Cobourg, 6 février 1863), « No. 3 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry at Campbellford, 30 janvier 1863), « No. 4 Company » (Infantry Company at Brighton, 20 juillet 1866), « No. 5 Company » (Infantry Company at Cold Springs, 17 août 1866), et « No. 6 Company » (Infantry Company at Grafton, 17 août 1866).

29. MO 105/1900.

30. MO 59/20.

31. GO 70/24.

32. GO 212/36.

33. GO 42/41.

34. GO 264/45.

35. GO 116/46.

36. MGO 16 Nov 66. Formed from four independent infantry and rifle companies, one garrison battery of artillery and one new infantry company, authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (Battery Garrison Artillery at Port Hope, 8 June 1866), 'No. 2 Company' (Volunteer Militia Rifle Company at Port Hope, 22 January 1862), 'No. 3 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Port Hope, 17 October 1862), 'No. 4 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at Millbrook, 16 January 1863), 'No. 5 Company' (Infantry Company at Springville, 17 August 1866) and 'No. 6 Company' at Lifford / Formé de quatre compagnies indépendantes d'infanterie et de voltigeurs, une batterie d'artillerie de garnison et une nouvelle compagnie d'infanterie, autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (Battery Garrison Artillery at Port Hope, 8 juin 1866), « No. 2 Company » (Volunteer Militia Rifle Company at Port Hope, 22 janvier 1862), « No. 3 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry at Port Hope, 17 octobre 1862), « No. 4 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry at Millbrook, 16 janvier 1863), « No. 5 Company » (Infantry Company at Springville, 17 août 1866), et « No. 6 Company » à Lifford.

37. MGO 79/97.

38. MO 105/1900.

39. MO 59/20.

40. MGO 8 Mar 66.

41. MGO 26 Mar 66.

42. MGO 8/85.

43. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

44. MGO 16/85.

45. MGO 8/85.

46. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

47. MGO 16/85.

48. MGO 8/85.

49. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

50. MGO 16/85.

51. MGO 8/85.

52. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 42.

53. MGO 16/85.

54. List of Canadian Artillery units during the First World War. Compiled from ledger of C.E.F. Units (Mr. Pye) for Col. Nicholson, Sep 63, Kardex file 112.3H1.005 (D4).

55. CEF Sailing List, vol. XII.

56. War Diary/Journaux de guerre, 9th Brigade, Canadian Field Artillery, NAC/AN, RG9/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4970, File/dossier 548.

57. G.W.L. Nicholson, The Gunners of Canada. The History of the Royal Regiment of Canadian Artillery, vol. 1 (Toronto, 1967), passim.

58. GO 191/20. Although this formation is not specifically listed, this is considered the official disbandment date as it is the date in which all the batteries of the brigade were disbanded / Même si cette formation n'est pas spécifiquement listée, l'on considère cette date comme étant celle de sa dissolution officielle puisqu'elle correspond à celle de toutes les batteries des brigades d'artillerie.

59. GO 86/15.

60. CEF Sailing List, vol. II.

61. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 39th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 11, Folder/chemise 39.

62. GO 82/18.

63. GO 103a/15.

64. CEF Sailing List, vol. IV.

65. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 80th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 12, Folder/chemise 80.

66. GO 82/18.

67. GO 151/15.

68. CEF Sailing List, vol. VII.

69. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 136th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 12, Folder/chemise 136.

70. GO 63/17.

71. GO 151/15.

72. CEF Sailing List, vol. VII.

73. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 139th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 12, Folder/chemise 139.

74. GO 63/17.

75. GO 151/15.

76. CEF Sailing List, vol. VIII.

77. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 155th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 13, Folder,/chemise 155.

78. GO 82/18.

79. GO 48/17.

80. CEF Sailing List, vol. XI.

81. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 254th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 13, Folder/chemise 254.

82. GO 82/18.

83. GO 135/39.

84. GO 42/41.

85. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-16)The Hastings and Prince Edward Regiment, Box/boîte 35, Folder/chemise 15.

86. Ibid; and/et Farley Mowat, The Regiment (Toronto, 1955), pp. 28-35.

87. Ibid; and/et G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume II. The Canadians in Italy, 1943-1945 (Ottawa, 1957), passim.

88. Ibid; and/et Colonel C.P. Stacey, The Victory Campaign: The Operations in North-West Europe 1944-1945, (Ottawa, 1966), passim.

89. GO 85/46.

90. GO 241/45. The Canadian units formed for the Pacific theatre of operations were organized and equipped the same as the American army. The battalion was part of the '1st Canadian Infantry Regiment' / Les unités canadiennes du théâtre des opérations du Pacifique furent organisées et équipées de la même façon que l'Armée américaine. Le bataillon servit en tant que composante du « 1st Canadian Infantry Regiment ».

91. GO 425/45.

92. GO 124/39; and/et GO 135/39.

93. GO 44/41.

94. GO 184/40; and/et GO 50/41.

95. GO 42/41.

96. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 539.

97. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-16)The Hastings and Prince Edward Regiment, Box/boîte 35, Folder/chemise 15.

98. GO 114/45.

99. GO 184/40; and/et GO 50/41.

100. GO 45/41.

101. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-16)The Hastings and Prince Edward Regiment, Box/boîte 35, Folder/chemise 15.

102. GO 52/46

103. GO 319/45.

104. GO 162/46.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.