Tome 3, Partie 2 : Régiments d'infanterie

THE LORNE SCOTS (PEEL, DUFFERIN AND HALTON REGIMENT)

Insigne du Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment)

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


Colonel-en-chef : Son Altesse Royale le Prince Edouard le Duc de Kent KG GCMG GCVO CD ADC

INSIGNE

Description

Un lion d'or colleté d'un collier d'azur chargé d'une frise de besants d'or, tenant entre ses pattes une navette d'argent, naissant d'une torque d'argent et d'azur, le tout sommé de la couronne royale au naturel et environné d'une guirlande de feuilles d'érable d'argent et de chardons au naturel mouvante de deux listels de sable inscrits AIR SON AR DUTHCHAIS et THE LORNE SCOTS (PEEL, DUFFERIN AND HALTON REGT) en lettres d'argent.

Symbolisme

Les feuilles d'érable représentent le service au Canada et la couronne, le service au souverain. La guirlande de chardons (emblème floral de l'Écosse) est couramment utilisée pour les insignes d'unités de montagnards. Le lion tenant une navette a été approuvé comme insigne du Peel Regiment par sir William Robert Wellesley Peel, 2e vicomte Peel, dont le grand-père était le premier ministre du Royaume- Uni à l'époque où a été organisé le comté de Peel. Les mots « THE LORNE SCOTS » et « (PEEL, DUFFERIN AND HALTON REGT) » sont une variante du nom du régiment, et « AIR SON AR DUTHCHAIS » en est la devise.

Haut de la page

DEVISE

AIR SON AR DUTHCHAIS (Pour notre patrimoine)

MARCHES

« The Campbells are Coming » et « John Peel »

ALLIANCE

Armée britannique

The Royal Regiment of Fusiliers

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; ARRAS, 1917, '18; CÔTE 70; AMIENS; LIGNE HINDENBURG; POURSUITE VERS MONS.

Seconde Guerre mondiale

SICILE, 1943; ITALIE, 1943-1945; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de Réserve vit le jour le 14 septembre 1866 et regroupe les régiments suivants.

Le « The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) » vit le jour à Brampton, en Ontario, le 14 septembre 1866, lorsque le « 36th Battalion of Infantry » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 36th Peel Regiment » le 8 mai 1900;2 « The Peel Regiment » le 1er mai 1920,3 et « The Peel and Dufferin Regiment » le 15 avril 1923.4 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec « The Lorne Rifles (Scottish) » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé le « The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) ».5 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) » le 7 novembre 1940;6 et « The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) » le 21 février 1947.7

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Peel Regiment », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à quatre bataillons. Le 1er Bataillon (20th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 20e Bataillon (74th Battalion, CEF), 3e Bataillon (126th Battalion, CEF) et le 4e Bataillon (234th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 15 janvier 1921, le 1er Bataillon (20th Battalion, CEF) fut rebaptisé 1er Bataillon (GO 18/21). Le 1er mars 1921, le régiment fut organisé en tant que régiment à trois bataillons. Le 1er Bataillon (74th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (126th Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (234th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 65/21). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Peel Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 118/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Peel and Dufferin Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 179/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Lorne Rifles (Scottish) » vit le jour à Milton, en Ontario, le 28 septembre 1866, lorsque le « 20th "Halton" Battalion of Infantry" » fut autorisé.8 Il fut rebaptisé : « 20th "Halton" Battalion of Rifles » le 12 janvier 1872;9 « 20th Halton Battalion "Lorne Rifles" » le 11 novembre 1881;10 « 20th Halton Regiment "Lorne Rifles" » le 8 mai 1900;11 « 20th Regiment , Halton Rifles » le 1er décembre 1909;12 « The Halton Rifles » le 1er mai 1920; 13 et « The Lorne Rifles (Scottish) » le 1er novembre 1931.14 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec « The Peel and Dufferin Regiment », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Il n'y a aucun lien historique avec le « The 20th Battalion Volunteer Militia (Infantry), Canada » de 1863 à 1866.

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Halton Rifles », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à trois bataillons. Le 1er Bataillon (37th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (76th Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (164th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Halton Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er décembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 18/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Lorne Rifles (Scottish) » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 179/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuations

« 37th », « 74th », « 76th », « 126th », « 164th » et « 234th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Brampton, Ontario

Haut de la page

HISTORIQUE OPERATIONNEL

Première Guerre mondiale

Le « 37th Battalion », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 37th Battalion, CEF »,15 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 27 novembre 1915.16 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 9 juillet 1916, lorsque son personnel passa au « 39th "Overseas" Battalion, CEF ».17 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.18

Le « 74th Battalion », autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 74th "Overseas" Battalion, CEF »,19 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 29 mars 1916.20 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 30 septembre 1916, lorsque son personnel passa aux « 50th » et « 52nd "Overseas" Battalion, CEF » et au « 2nd Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF ».21 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1917.22

Le « 76th Battalion », autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 76th "Overseas" Battalion, CEF »,23 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 23 avril 1916.24 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 6 juillet 1916, lorsque son personnel passa au « 36th "Overseas" Battalion, CEF ».25 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.26

Le « 126th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 126th "Overseas" Battalion, CEF »,27 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 14 août 1916.28 Son personnel passa aux « 109th » et « 116th "Overseas" Battalion, CEF » le 13 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.29 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.30

Le « 164th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 164th "Overseas" Battalion, CEF »,31 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 11 avril 1917.32 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 16 avril 1918, lorsque son personnel passa au « 8th Reserve Battalion, CEF ».33 Le bataillon fut dissous le 29 novembre 1918.34

Le « 234th Battalion », autorisé le 15 juillet 1916 sous l'appellation de « 234th "Overseas" Battalion, CEF »,35 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 18 avril 1917.36 Son personnel passa au « 12th Reserve Battalion, CEF » le 30 avril 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.37 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.38

Seconde Guerre mondiale

Le « The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment) » mobilisa le « No 1 Infantry Base Depot, CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.39 L'unité fut dissoute en Angleterre le 11 juillet 1940, suivant la mise sur pied du « No. 1 Canadian Base Depot ».40

Le « No. 1 Canadian Base Depot » fut autorisé le 1er mai 1940, sous l'appellation de « No. 1 Canadian General Base Depot, CASF ».41 Il fut rebaptisé le « No. 1 Canadian Base Depot, CASF » la même journée.42 Il fut installé à Liverpool, en Angleterre afin d'accommoder le débarquement et l'embarquement des soldats canadiens.43 Le dépôt fut dissous le 18 juillet 1944.44

Subséquemment, le régiment mobilisa le « 1st Battalion, The Lorne Scots (Peel, Dufferin et Halton Regiment), CASF » le 6 février 1941 pour fournir du personnel « pour tous les besoins de la « défense et d'emploi » requis » de l'Armée canadienne. Il en résulte que plusieurs unités de défense et d'emploi du Lorne Scots servent dans la Méditerranée, le Nord-Ouest de l'Europe et au Canada.45 Le bataillon outre-mer fut dissous le 21 février 1947, après son dernier unité, le « No. 1 Non-Effective Transit Depot, CASF » voir ci-dessous), fut dissous.46

Notes:

Le 6 février 1941, toutes les unités en service caractères normaux affectées aux devoirs de défense et à d'autres tâches furent intégrées au régiment en tant que composantes, et perdirent leur statut d'unités distinctes qu'elles détenaient auparavant à titre d'unités actives de l'Armée canadienne (GO 113/41).

Le 2 décembre 1942, le Corps d'infanterie canadien (CIC) fut autorisé (GO 466/42), et le 3 septembre 1942, toutes les unités en service actif du « The Lorne Scots » furent alloués au Corps (GO 485/42).

La « Army Headquarters Defence Company » fut autorisée le 1er avril 1942, sous l'appellation de « Army Headquarters Defence Company, CASF ».47 La compagnie fut dissoute le 15 juin 1945.48

Note:

Le 12 avril 1944, la « First Army Headquarters Defence Company (The Royal Montreal Regiment), CASF » fut autorisée (GO 345/44). Cette unité nouvellement autorisée remplace la compagnie de défense du « The Lorne Scots », même si en réalité elle ne fut officiellement dissoute que l'année suivante.

La « 1st Corps Defence Company » fut autorisée le 27 août 1940, sous l'appellation de « No. 1 Canadian Corps Protective Unit, CASF ».49 Elle fut rebaptisée : « No. 1 Canadian Corps Protective Company, CASF » le 6 février 1941;50 et « 1st Corps Defence Company, CASF » le 11 juin 1943.51 La compagnie fut dissoute le 18 juillet 1944.52

La « 2nd Corps Defence Company » fut autorisée le 14 janvier 1943, sous l'appellation de « 2nd Corps Defence Company, CASF ».53 La compagnie fut dissoute le 1er novembre 1943.54

Note:

Le 1er novembre 1943, la « 2nd Corps Defence Company (The Prince Edward Island Light Horse), CIC, CASF » fut autorisée (GO 60/44). Cette unité nouvelle autorisée remplaça la compagnie de défense du « The Lorne Scots ».

Le « No. 1 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « No. 1 Employment Platoon, CASF ».55 Il fut rebaptisé le « No. 1 Defence and Employment Platoon, CASF » le 6 février 1941.56 Le peloton fut dissous le 28 août 1945.57

Le « No. 2 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « No. 2 Employment Platoon, CASF ».58 Il fut rebaptisé le « No. 2 Defence and Employment Platoon, CASF » le 6 février 1941.59 Le peloton fut dissous le 13 octobre 1945.60

Le « No. 3 Employment Platoon » fut autorisé le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « No. 3 Employment Platoon, CASF ».61 Le peloton fut dissous le 14 janvier 1943.62

Le « No. 3 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 24 mai 1940, sous l'appellation de « No. 4 Employment Platoon, CASF ».63 Il fut rebaptisé le « No. 3 Defence and Employment Platoon, CASF » le 7 avril 1941.64 Le peloton fut dissous le 30 octobre 1945.65

Le « 4th (Armoured) Division Headquarters Squadron » fut autorisé le 25 mai 1940, sous l'appellation de « No. 5 Employment Platoon, CASF ».66 Il fut rebaptisé : « No. 5 Defence and Employment Platoon, CASF » le 10 mai 1941;67 et « 4th (Armoured) Division Headquarters Squadron, CAC, CASF » le 26 janvier 1942.68 L'escadron fut dissous le 1er janvier 1943.69

Le « No. 6 Employment Platoon » fut autorisé le 25 mai 1940, sous l'appellation de « No. 6 Employment Platoon, CASF ».70 Le peloton fut dissous le 21 mai 1941.71

Le « No. 1 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 1 Defence Platoon, CASF ».72 Le peloton fut dissous le 16 mai 1943.73

Le « No. 2 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 2 Defence Platoon, CASF ».74 Le peloton fut dissous le 16 mai 1943.75

Le « No. 3 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 3 Defence Platoon, CASF ».76 Le peloton fut dissous le 16 mai 1943.77

Le « No. 4 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 4 Defence Platoon, CASF ».78 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.79

Le « No. 5 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 5 Defence Platoon, CASF ».80 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.81

Le « No. 6 Defence Platoon » fut autorisé le 6 février 1941, sous l'appellation de « No. 6 Defence Platoon, CASF ».82 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.83

Le « No. 7 Defence Platoon » fut autorisé le 7 avril 1941, sous l'appellation de « No. 7 Defence Platoon, CASF ».84 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.85

Le « No. 8 Defence Platoon » fut autorisé le 7 avril 1941, sous l'appellation de « No. 8 Defence Platoon, CASF ».86 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.87

Le « No. 9 Defence Platoon » fut autorisé le 7 avril 1941, sous l'appellation de « No. 9 Defence Platoon, CASF ».88 Le peloton fut dissous le 20 mai 1943.89

Le « Headquarters Squadron, 3rd Armoured Brigade » fut autorisé le 10 mai 1941, sous l'appellation de « No. 10 Defence Platoon, CASF ».90 Il fut rebaptisé le « Headquarters Squadron, 3rd Armoured Brigade, CAC, CASF » le 26 janvier 1942.91 L'escadron fut dissous le 1er janvier 1943.92

Le « Headquarters Squadron, 2nd Army Tank Brigade » fut autorisé le 10 mai 1941, sous l'appellation de « No. 11 Defence Platoon, CASF ».93 Il fut rebaptisé le « Headquarters Squadron, 2nd Army Tank Brigade, CAC, CASF » le 26 janvier 1942.94 L'escadron fut dissous le 1er janvier 1943.95

Le « Headquarters Squadron, 4th Armoured Brigade » fut autorisé le 10 mai 1941, sous l'appellation de « No. 12 Defence Platoon, CASF ».96 Il fut rebaptisé le « Headquarters Squadron, 4th Armoured Brigade, CAC, CASF » le 26 janvier 1942.97 L'escadron fut dissous le 1er janvier 1943.98

Le « No. 6 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 18 mars 1942, sous l'appellation de « No. 6 Defence and Employment Platoon, CASF ».99 Le peloton fut dissous le 31 janvier 1945.100

Le « No. 7 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 12 mai 1942, sous l'appellation de « No. 7 Defence and Employment Platoon, CASF ».101 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.102

Le « No. 8 Defence and Employment Platoon » fut autorisé le 15 juin 1942, sous l'appellation de « No. 8 Defence and Employment Platoon, CASF ».103 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.104

Le « No. 13 Defence Platoon » fut autorisé le 18 mars 1942, sous l'appellation de « No. 13 Defence Platoon, CASF ».105 Le peloton fut dissous le 1er novembre 1945.106

Le « No. 14 Ground Defence Platoon » fut autorisé le 18 mars 1942, sous l'appellation de « No. 14 Defence Platoon, CASF ».107 Il fut rebaptisé le « No. 14 Ground Defence Platoon, CIC, CASF » le 20 août 1944.108 Le peloton fut dissous le 31 janvier 1945.109

Le « No. 15 Ground Defence Platoon » fut autorisé le 18 mars 1942, sous l'appellation de « No. 15 Defence Platoon, CASF ».110 Il fut rebaptisé le « No. 15 Ground Defence Platoon, CIC, CASF » le 20 août 1944.111 Le peloton fut dissous le 31 janvier 1945.112

Le « No. 16 Defence Platoon » fut autorisé le 12 mai 1942, sous l'appellation de « No. 16 Defence Platoon, CASF ».113 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.114

Le « No. 16 Ground Defence Platoon » fut autorisé le 20 août 1944, sous l'appellation de « No. 16 Ground Defence Platoon, CIC, CASF ».115 Le peloton fut dissous le 31 janvier 1945.116

Le « No. 17 Platoon » fut autorisé le 12 mai 1942, sous l'appellation de « No. 17 Platoon, CASF ».117 Le peloton fut dissous le 15 novembre 1943.118

Le « No. 18 Platoon » fut autorisé le 12 mai 1942, sous l'appellation de « No. 18 Platoon, CASF ».119 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.120

Le « No. 19 Platoon » fut autorisé le 1er août 1942, sous l'appellation de « No. 19 Platoon, CASF ».121 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.122

Le « No. 20 Platoon » fut autorisé le 1er août 1942, sous l'appellation de « No. 20 Platoon, CASF ».123 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.124

Le « No. 21 Platoon » fut autorisé le 1er août 1942, sous l'appellation de « No. 21 Platoon, CASF ».125 Le peloton fut dissous le 15 octobre 1943.126

Le « 1st Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 1st Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».127 Le peloton fut dissous le 11 août 1945.128

Le « 2nd Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 2nd Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».129 Le peloton fut dissous le 11 août 1945.130

Le « 3rd Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 3rd Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».131 Le peloton fut dissous le 11 août 1945.132

Le « 4th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 4th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».133 Le peloton fut dissous le 23 septembre 1945.134

Le « 5th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 5th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».135 Le peloton fut dissous le 29 septembre 1945.136

Le « 6th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 6th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».137 Le peloton fut dissous le 27 septembre 1945.138

Le « 7th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 7th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».139 Le peloton fut dissous le 30 octobre 1945.140

Le « 8th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 8th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».141 Le peloton fut dissous le 30 octobre 1945.142

Le « 9th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 9th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».143 Le peloton fut dissous le 30 octobre 1945.144

Le « 10th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 10th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».145 Le peloton fut dissous le 10 décembre 1945.146

Le « 11th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 24 février 1944, sous l'appellation de « 11th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CASF ».147 Le peloton fut dissous le 17 octobre 1945.148

Le « 12th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 13 juillet 1944, sous l'appellation de « 12th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CIC, CASF ».149 Le peloton fut dissous le 15 mars 1945.150

Le « No. 3 Canadian Non-Effective Transit Depot » fut autorisé le 27 avril 1944, sous l'appellation de « No. 3 Canadian Non-Effective Transit Depot, Type "C", CASF ».151 Le dépôt fut dissous le 3 septembre 1945.152

Le « 21st Headquarters Army Troops, First Army Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 25 mai 1944, sous l'appellation de « 21st Headquarters Army Troops, First Army Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CIC, CASF ».153 Le peloton fut dissous le 21 décembre 1945.154

Le « 2nd 7th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 1er juin 1945, sous l'appellation de « 2nd 7th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CIC, CAOF ».155 Le peloton fut dissous le 4 avril 1946.156

Le « 2nd 8th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 1er juin 1945, sous l'appellation de « 2nd 8th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CIC, CAOF ».157 Le peloton fut dissous le 29 avril 1946.158

Le « 2nd 9th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots) » fut autorisé le 1er juin 1945, sous l'appellation de « 2nd 9th Infantry Brigade Ground Defence Platoon (Lorne Scots), CIC, CAOF ».159 Le peloton fut dissous le 14 mai 1946.160

Le « No. 1 Canadian Repatriation Depot » fut autorisé le 24 mai 1940, sous l'appellation « No. 1 Non Effective Transit Depot, CASF ».161 Il fut rebaptisé :« No. 1 Canadian Repatriation Depot (Lorne Scots), CASF » le 15 février 1945;162 et « No. 1 Canadian Repatriation Depot Type "R" (Lorne Scots), CASF » le 5 juillet 1945.163 Le dépôt fut dissous le 21 février 1947.164

Haut de la page

DRAPEAU CONSACRÉ

The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment)

DRAPEAU DE CAMP

The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment)


1. MGO 14 Sep 66. Formed from seven independent companies of rifles and infantry, authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (The Volunteer Militia Rifle Company of Brampton, 3 April 1856), 'No. 2 Company' (Orangeville Infantry Company, 19 December 1862), 'No. 3 Company' (Brampton Infantry Company, 2 January 1863), 'No. 4 Company' (Albion Infantry Company, 9 January 1863), 'No. 5 Company' (Derry West Infantry Company [Streetsville], 16 January 1863), 'No. 6 Company' (Alton Infantry Company, 16 January 1863), and 'No. 7 Company' (Grahamsville Infantry Company, 6 February 1863) / Formé de sept compagnies indépendantes de voltigeurs et infanterie, autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (The Volunteer Militia Rifle Company of Brampton, 3 avril 1856), « No. 2 Company » (Orangeville Infantry Company, 19 décembre 1862), « No. 3 Company » (Brampton Infantry Company, 2 janvier 1863), « No. 4 Company » (Albion Infantry Company, 9 janvier 1863), « No. 5 Company » (Derry West Infantry Company [Streetsville], 16 janvier 1863), « No. 6 Company » (Alton Infantry Company, 16 janvier 1863); et « No. 7 Company » (Grahamsville Infantry Company, 6 février 1863).

2. MO 105/1900.

3. GO 66/20.

4. GO 61/23.

5. GO 179/36.

6. GO 42/41.

7. GO 400/45; and/et CAO 78-4, Supp Issue No. 26/47.

8. MGO 28 Sep 66. Formed from six independent companies of rifles and infantry authorized as follows: 'No. 1 Company' (The 1st Volunteer Militia Rifle Company of Oakville, 13 December 1861), 'No. 2 Company' (Stewarttown Infantry Company, 9 January 1863), 'No. 3 Company' (Georgetown Infantry Company, 30 January 1863), 'No. 4 Company' (Norval Infantry Company, 6 February 1863), 'No. 5 Company' (Nelson Infantry Company, 15 June 1866), and 'No. 6 Company' (Milton Infantry Company, 15 June 1866) / Formé de six compagnies indépendantes de voltigeurs et infanterie, autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (The 1st Volunteer Militia Rifle Company of Oakville, 13 décembre 1861), 'No. 2 Company' (Stewarttown Infantry Company, 9 janvier 1863), 'No. 3 Company' (Georgetown Infantry Company, 30 janvier 1863), 'No. 4 Company' (Norval Infantry Company, 6 février 1863), 'No. 5 Company' (Nelson Infantry Company, 15 juin 1866), et 'No. 6 Company' (Milton Infantry Company, 15 juin 1866).

9. MGO 1/72.

10. GO 26/81.

11. MO 105/1900.

12. GO 127/09.

13. GO 66/20.

14. GO 134/31.

15. GO 86/15.

16. CEF Sailing List, vol. II. The unit also sent two reinforcing drafts overseas on 10 June and 17 August 1915 / L'unité envoya également deux contingents de renforts outre-mer les 10 juin et 17 août 1915.

17. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 37th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 11, Folder/chemise 37.

18. GO 63/17.

19. GO 103a/15.

20. CEF Sailing List, vol. IV. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 1 October 1915 / L'unité envoya également un contingent de renforts outre-mer le 1er octobre 1915.

21. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 74th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 74.

22. GO 82/18.

23. GO 103a/15.

24. CEF Sailing List, vol. IV. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 1 October 1915 / L'unité envoya également un contingent de renforts outre-mer le 1er octobre 1915.

25. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 76th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 76.

26. GO 82/18.

27. GO 151/15.

28. CEF Sailing List, vol. VIII.

29. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 126th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 126.

30. GO 63/17.

31. GO 151/15.

32. CEF Sailing List, vol. VIII.

33. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 164th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 13, Folder/chemise 164.

34. GO 135/18.

35. GO 69/16.

36. CEF Sailing List, vol. XI.

37. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 234th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 13, Folder/chemise 234.

38. GO 82/18.

39. GO 135/39. The unit provided the headquarters and two companies / L'unité pourvut le quartier général et deux compagnies.

40. GO 438/43.

41. GO 96/40.

42. GO 125/40.

43. Document Collection 92/252, (3-6-21) The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment, Box/boîte 36, Folder/chemise 15.

44. GO 552/44.

45. GO 113/41; GO 42/41; and/et Regimental Pamphlet, The Lorne Scots (Peel, Dufferin and Halton Regiment), (Brampton, 1962), passim.

46. GO 400/45; and/et CAO 78-4, Supp Issue No. 26/47.

47. GO 131/42.

48. GO 52/46; and/et CMHQ Administrative Order 64 of 14 April 1944

49. GO 218/40.

50. GO 151/41.

51. GO 266/43.

52. GO 85/46.

53. GO 135/39.

54. GO 281/43.

55. GO 488/43.

56. GO 151/41. It was allocated to the 1st Canadian Division / Il fut alloué à la 1re division canadienne.

57. GO 41/45.

58. GO 135/39.

59. GO 151/41. It was allocated to the 2nd Canadian Division / Il fut alloué à la 2e division canadienne.

60. GO 52/46.

61. GO 135/39.

62. GO 284/43.

63. GO 184/40; and/et GO 50/41.

64. GO 151/41. It was allocated to the 3rd Canadian Division / Il fut alloué à la 3e division canadienne.

65. GO 52/46.

66. GO 184/40; and/et GO 50/41.

67. GO 151/41. It was allocated to the 4th Canadian Infantry Division / Il fut alloué à la 4e division d'infanterie canadienne.

68. GO 132/42. The 4th Infantry Division was redesignated 4th (Armoured) Division / La 4e division d'infanterie fut rebaptisée la 4e division blindée.

69. GO 225/43.

70. GO 184/40; and/et GO 50/41.

71. GO 136/44.

72. GO 151/41. It was allocated to the 1st Infantry Brigade / Il fut alloué à la 1re brigade d'infanterie.

73. GO 397/43.

74. GO 151/41. It was allocated to the 2nd Infantry Brigade / Il fut alloué à la 2e brigade d'infanterie.

75. GO 397/43.

76. GO 151/41. It was allocated to the 3rd Infantry Brigade / Il fut alloué à la 3e brigade d'infanterie.

77. GO 397/43.

78. GO 151/41. It was allocated to the 4th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 4e brigade d'infanterie.

79. GO 397/43.

80. GO 151/41. It was allocated to the 5th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 5e brigade d'infanterie.

81. GO 397/43.

82. GO 151/41. It was allocated to the 6th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 6e brigade d'infanterie.

83. GO 397/43.

84. GO 151/41. It was allocated to the 7th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 7e brigade d'infanterie.

85. GO 397/43.

86. GO 151/41. It was allocated to the 8th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 8e brigade d'infanterie.

87. GO 397/43.

88. GO 151/41. It was allocated to the 9th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 9e brigade d'infanterie.

89. GO 397/43.

90. GO 151/41. It was allocated to the 10th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 10e brigade d'infanterie.

91. GO 132/42. The 10th Infantry Brigade was redesignated the 3rd Armoured Brigade / La 10e brigade d'infanterie fut rebaptisée la 3e brigade blindée.

92. GO 225/43.

93. GO 151/41. It was allocated to the 11th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 11e brigade d'infanterie canadienne.

94. GO 132/42. The 11th Infantry Brigade was redesignated the 2nd Army Tank Brigade / La 11e brigade d'infanterie fut rebaptisée la 2e brigade d'armée blindée.

95. GO 225/43.

96. GO 151/41. It was allocated to the 12th Infantry Brigade / Il fut alloué à la 12e brigade d'infanterie canadienne.

97. GO 132/42. The 12th Infantry Brigade was redesignated the 4th Armoured Brigade / La 12e brigade d'infanterie fut rebaptisée la 4e brigade blindée.

98. GO 225/43.

99. GO 147/42. It was allocated to the 6th Canadian Division / Il fut alloué à la 6e division canadienne.

100. GO 208/45.

101. GO 309/42. It was allocated to the 7th Canadian Division / Il fut alloué à la 7e division canadienne.

102. GO 15/44.

103. GO 301/42. It was allocated to the 8th Canadian Division / Il fut alloué à la 8e division canadienne.

104. GO 15/44.

105. GO 147/42.

106. GO 79/45. The unit was allocated to the 13th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 13e brigade d'infanterie.

107. GO 147/42.

108. GO 407/44.

109. GO 208/45. The unit was allocated to the 14th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 14e brigade d'infanterie.

110. GO 147/42.

111. GO 407/44.

112. GO 208/45. The unit was allocated to the 15th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 15e brigade d'infanterie.

113. GO 309/42.

114. GO 15/44. The unit was allocated to the 16th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 16e brigade d'infanterie.

115. GO 405/44; and/et Erratum to Part 'B' of GO dated 25 October 1944.

116. GO 208/45. The unit was allocated to the 16th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 16e brigade d'infanterie.

117. GO 309/42.

118. GO 15/44. The unit was allocated to the 17th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 17e brigade d'infanterie.

119. GO 309/42.

120. GO 15/44. The unit was allocated to the 18th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 18e brigade d'infanterie.

121. GO 360/42.

122. GO 15/44. The unit was allocated to the 19th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 19e brigade d'infanterie.

123. GO 360/42.

124. GO 15/44. The unit was allocated to the 20th Infantry Brigade / L'unité fut allouée à la 20e brigade d'infanterie.

125. GO 360/42.

126. GO 15/44. The unit was allocated to the 21st Infantry Brigade/ L'unité fut allouée à la 21e brigade d'infanterie.

127. GO 297/44.

128. GO 401/45.

129. GO 297/44.

130. GO 401/45.

131. GO 297/44.

132. GO 401/45.

133. GO 297/44.

134. GO 52/46.

135. GO 297/44.

136. GO 52/46.

137. GO 297/44.

138. GO 52/46.

139. GO 297/44.

140. GO 52/46.

141. GO 297/44.

142. GO 52/46.

143. GO 297/44.

144. GO 52/46.

145. GO 297/44.

146. GO 71/46.

147. GO 297/44.

148. GO 52/46.

149. GO 17/45.

150. GO 253/45.

151. GO 493/44.

152. GO 52/46.

153. GO 462/44.

154. GO 85/46.

155. GO 319/45. Organized for active service with the Canadian Army Occupation Force in Germany / Organisé pour servir avec les troupes d'occupation canadiennes en Allemagne

156. GO 162/46.

157. GO 319/45. Organized for active service with the Canadian Army Occupation Force in Germany / Organisé pour servir avec les troupes d'occupation canadiennes en Allemagne

158. GO 201/46.

159. GO 319/45. Organized for active service with the Canadian Army Occupation Force in Germany / Organisé pour servir avec les troupes d'occupation canadiennes en Allemagne

160. GO 201/46.

161. GO 184/40.

162. GO 230/45.

163. GO 386/45.

164. CAO 78-4, Supp Issue No. 26/47.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.