Tome 3, Partie 2 : Régiments d'infanterie

THE NORTH SASKATCHEWAN REGIMENT

Insigne du North Saskatchewan Regiment

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

Un cor de chasse d'argent embelli et lié d'or, au listel du même brochant sur ses cordes, inscrit NORTH SASKATCHEWAN en lettres de gueules, le tout sommé de la couronne royale au naturel.

Symbolisme

Le dessin démontre la fidélité à la Couronne et commémore les anciennes unités fusionnées en 1955 pour former le régiment actuel. Le clairon, suspendu par des cordes, était l'emblème de The Prince Albert and Battleford Volunteers et la couronne qui surplombe les éléments de l'insigne, celui de The Saskatoon Light Infantry. « NORTH SASKATCHEWAN » est une variante du nom du régiment.

Haut de la page

DEVISE

CEDE NULLIS (Ne cède à personne)

MARCHES

« The Jockey of York »

Corps de cornemuses

« The Meeting of the Waters »

ALLIANCE

Armée britannique

The Rifles

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Rébellion du Nord-Ouest

CANADA DU NORD-OUEST, 1885.

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; Flers-Courcelette; Thiepval; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai, 1918; VALENCIENNES; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

DÉBARQUEMENT EN SICILE; Valguarnera; Agira; ADRANO; SICILE, 1943; Le Ravin; Ortona; CASSINO II; Ligne Gustav; VALLÉE DU LIRI; Ligne Hitler; LIGNE GOTHIQUE; PASSAGE DU LAMONE; LIGNE RIMINI; Cesena; Tête de pont du Savio; Canal Naviglio; Fosso Vecchio; Fosso Munio; ITALIE, 1943-1945; Apeldoorn; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1945.

Note :

Deux de ces unités, qui se fusionnèrent pour former ce régiment (« 16th Canadian Light Horse » et « The Prince Albert Volunteers »), possédaient l'honneur de bataille POURSUITE VERS MONS de la Première Guerre mondiale. Toutefois, cet honneur ne peut être perpétué si un régiment se voit attribuer l'honneur VALENCIENNES ou SAMBRE. Un des deux honneurs fut donc attribué au régiment lors des amalgamations.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 3 juillet 1905 et regroupe les régiments et compagnie de génie suivants.

Le « The North Saskatchewan Regiment » vit le jour à Regina, en Saskatchewan, le 3 juillet 1905, lorsque le « The 16th Mounted Rifles » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « The 16th Light Horse » le 1er octobre 1908,2 et « 16th Canadian Light Horse » le 15 mars 1920.3 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « The Saskatchewan Mounted Rifles » (voir ci- dessous) et fut rebaptisé « 16th/22nd Saskatchewan Horse ».4 Il fut rebaptisé « 16th/22nd Saskatchewan Horse (Reserve) » le 7 novembre 1940.5 Le 1er avril 1941, le régiment fut converti en régiment d'infanterie et fut rebaptisé « 2nd (Reserve) Battalion, 16th/22nd Saskatchewan Horse ».6 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Battleford Light Infantry (16th/22nd Saskatchewan Horse) » le 1er mai 1941; et « The Battleford Light Infantry (16th/22nd Saskatchewan Horse (Reserve) » le 15 septembre 1944.8 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « 2nd (Reserve) Battalion, The Prince Albert Volunteers » (voir ci-dessus) et fut rebaptisé « The Prince Albert and Battleford Volunteers ».9 Le 1er septembre 1954, il se fusionna avec le « 50th Field Squadron, RCE » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « 'The Prince Albert and Battleford Volunteers (Machine Gun) ».10 Le 17 février 1955, il se fusionna avec le « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The North Saskatchewan Regiment (Machine Gun) ».11 Il fut rebaptisé « The North Saskatchewan Regiment » le 11 avril 1958.12

Notes:

Le 1er novembre 1920, le « 16th Canadian Light Horse » fut organisé en tant que unité à deux régiments. Le 1er Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve (GO 185/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 16th Canadian Light Horse » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 mars 1921 et réorganisé la même journée (GO 128/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 16 mars 1932, le « 16th Canadian Light Horse » fut autorisé à perpétuer le « Moose Mountain Scouts » (GO 38/32).

Le « 16th Canadian Light Horse » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 175/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 17 février 1955, le « The Prince Albert and Battleford Volunteers (Machine Gun) » et le « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » furent fusionnés et organisés en tant que régiment à deux bataillons (voir ci-dessus). Le « 1st Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Prince Albert and Battleford Volunteers) (Machine Gun) » et le « 2nd Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Saskatoon Light Infantry) (Machine Gun) » faisaient partie de l'ordre de bataille de la Force de réserve (CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 429/55). Le 11 avril 1958, les titres secondaires « Machine Gun) » furent enlevées des désignations des bataillons (CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 596/58).

Le 1er septembre 1970, le « 1st Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Prince Albert and Battleford Volunteers) » et le « 2nd Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Saskatoon Light Infantry) » se fusionnèrent (voir ci-dessus) (CFOO 70/15).

Le « The Saskatchewan Mounted Rifles » vit le jour à Lloydminster, en Saskatchewan, le 2 mars 1908, lorsque le « Saskatchewan Light Horse » fut autorisé.13 Il fut rebaptisé : « 22nd Saskatchewan Light Horse » le 1er avril 1908;14 et « The Saskatchewan Mounted Rifles » le 15 mars 1920.15 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le « 16th Canadian Light Horse », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Saskatchewan Mounted Rifles », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que unité à trois régiments. Le 1er Régiment (1st Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Régiment (9th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) et le 3e Régiment (10th Canadian Mounted Rifles Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 15 novembre 1926, le 2e Régiment fut rebaptisé le 2e Régiment (9th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) et le 3e Régiment le 3e Régiment (10th Regiment Canadian Mounted Rifles, CEF) (GO 74/26). Les unités de réserve fut dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Saskatchewan Mounted Rifles » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 230/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Saskatchewan Mounted Rifles » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 175/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 50th Field Squadron » vit le jour à Lloydminster, en Saskatchewan, le 5 juin 1947, lorsque le « 50th Field Squadron, RCE » fut autorisé.16 Le 1er septembre 1954, il se fusionna avec le « The Prince Albert and Battleford Volunteers », tel que décrit au paragraphe précédent.

Le « The Prince Albert Volunteers » vit le jour à Saskatoon, en Saskatchewan, le 1er avril 1912, lorsque le «105th Regiment » fut autorisé.17 Il fut rebaptisé : « 105th Regiment "Fusiliers" » le 16 septembre 1912;18 et « 105th Regiment (Saskatoon Fusiliers) » le 15 avril 1914.19 Le 15 mars 1920, il se fusionna avec le « 52nd Regiment Prince Albert Volunteers » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé le « The North Saskatchewan Regiment ».20 Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en quatre régiments, baptisés : « The Yorkton Regiment » (aujourd'hui, la « 64e Batterie de campagne, 10e Régiment d'artillerie de campagne, ARC »); « The Saskatoon Light Infantry » (voir ci- dessous); « The Battleford Light Infantry »; et « The Prince Albert Volunteers ».21 Le 15 décembre 1936, « The Prince Albert Volunteers » et « The Battleford Light Infantry » se fusionnèrent et furent rebaptisés « The Prince Albert and Battleford Volunteers ».22 Il fut rebaptisé : « The Prince Albert Volunteers » le 1er mai 1941;23 et « 2nd (Reserve) Battalion, The Prince Albert Volunteers » le 5 mars 1942.24 Le 1er avril 1946, il se fusionna avec le « The Battleford Light Infantry (16th/22nd Saskatchewan Horse) (Reserve) », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The North Saskatchewan Regiment », le 15 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à huit bataillons. Le 1er Bataillon (5th Battalion, CEF), le 2e Bataillon (Prince Albert Volunteers), le 3e Bataillon (aucune désignation CEF) et le 4e Bataillon (aucune désignation CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 5e Bataillon (65th Battalion, CEF), le 6e Bataillon (96th Battalion, CEF), le 7e Bataillon (188th Battalion, CEF) et le 8e Bataillon (aucune désignation CEF), faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 1er janvier 1922, le 2e Bataillon fut rebaptisé le « 2nd Battalion (53rd Battalion, CEF) » (GO 14/22).

Le « The North Saskatchewan Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er avril 1921 et réorganisé la même journée (GO 157/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Lorsque le régiment fut réorganisé le 15 mai 1924 (voir ci-dessous), le « The Prince Albert Volunteers » fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (53rd Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (188th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Le 15 septembre 1924, le 2e Bataillon (188th Battalion, CEF) fut rebaptisé le « 2nd Battalion » (aucune désignation CEF) (GO 212/24). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Lorsque le régiment fut reorganisé le 15 mai 1924 (voir ci-dessous), le « The Battleford Light Infantry » fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (232nd Battalion, CEF ) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le 1er juillet 1932, le « The Battleford Light Infantry » fut autorisé à perpétuer le « Infantry Company, Battleford, Saskatchewan » de 1885 (GO 78/32).

Les « The Prince Albert Volunteers » et « The Battleford Light Infantry » furent dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisés le lendemain (GO 136/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur les lignées des régiments.

Le Saskatoon Light Infantry vit le jour à Saskatoon, en Saskatchewan, le 1er avril 1912, lorsque le « 105th Regiment » fut autorisé.25 Il fut rebaptisé : « 105th Regiment "Fusiliers" » le 16 septembre 1912;26 et « 105th Regiment (Saskatoon Fusiliers) » le 15 avril 1914.27 Le 15 mars 1920, il se fusionna avec le « 52nd Regiment Prince Albert Volunteers » (voir ci- dessous) et fut rebaptisé le « The North Saskatchewan Regiment ».28 Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en quatre régiments, baptisés : « The Yorkton Regiment » (aujourd'hui, la « 64e Batterie de campagne, 10e Régiment d'artillerie de campagne, ARC »); « The Battleford Light Infantry » (tel que décrit au paragraphe précédent); « The Prince Albert Volunteers » (tel que décrit au paragraphe précédent); et « The Saskatoon Light Infantry ».29 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec la « C Company » du « 12th Machine Gun Battalion, CMGC » (aujourd'hui, le « The Royal Regina Rifles ») et fut rebaptisé « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) ».30 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » le 7 novembre 1940;31 et « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » le 1er novembre 1945.32 Le 17 février 1955, il se fusionna avec le « The Prince Albert and Battleford Volunteers (Machine Gun) », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

Lorsque le régiment fut réorganisé le 15 mai 1924 (voir ci-dessous), le « The Saskatoon Light Infantry » fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (5th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (65th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Saskatoon Light Infantry » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 194/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La perpétuation du « 12th Machine Gun Battalion, CMGC » du 1919 à 1936 fut transférée au « The Regina Rifle Regiment » (GO 149/37).

Le 17 février 1955, le « The Prince Albert and Battleford Volunteers (Machine Gun) » et le « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » furent fusionnés et organisés en tant que régiment à deux bataillons (voir ci-dessus). Le « 1st Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Prince Albert and Battleford Volunteers) (Machine Gun) » et le « 2nd Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Saskatoon Light Infantry) (Machine Gun) » faisaient partie de l'ordre de bataille de la Force de réserve (CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 429/55). Le 11 avril 1958, les titres secondaires « Machine Gun) » furent enlevées des désignations des bataillons (CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 596/58).

Le « The 52nd Regiment "Prince Albert Volunteers" » vit le jour à Prince Albert, en Saskatchewan, le 2 janvier 1913, lorsqu'un « corps d'infanterie, composé de huit compagnies » fut autorisé.33 Il fut rebaptisé « The 52nd Regiment "Prince Albert Volunteers" » le 1er février 1913.34 Le 15 mars 1920, il se fusionna avec le « 105th Regiment (Saskatoon Fusiliers) », tel que décrit au paragraphe précédent.

Perpétuations

« Moose Mountain Scouts » de 1885; « Infantry Company, Battleford Saskatchewan » de 1885; « 1st Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF », « 9th » et « 10th Regiment(s), Canadian Mounted Rifles, CEF »; et « 5th », « 53rd », « 65th » et « 232nd "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Saskatoon, Saskatchewan

Haut de la page

HISTORIQUE OPERATIONNEL

Rébellion du Nord-Ouest

La « Infantry Company at Battleford » fut levée pour le service actif le 10 avril 1885.35 La compagnie servit en tant que composante de la colonne de Battleford du Force de campagne du Nord-Ouest.36 Elle fut dissoute le 18 septembre 1885.37

Le « Moose Mountain Scouts » fut levé pour le service actif le 24 avril 1885.38 L'unité servit en tant que composante des troupes de ligne de communication du Force de campagne du Nord-Ouest.39 Elle fut dissoute le 18 septembre 1885.40

Première Guerre mondiale

Des détachements du « The 16th Light Horse » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, pour fournir des services locaux de protection.41

Des détachements du « 52nd Regiment "Prince Albert Volunteers" » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, pour fournir des services locaux de protection.42

Des détachements du « 105th Regiment (Saskatoon Fusiliers) » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, pour fournir des services locaux de protection.43

Le « 1st Battalion, Canadian Mounted Rifles », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 1st Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »,44 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 12 juin 1915.45 Il débarqua en France le 22 septembre 1915, où il combattit en tant que composante de la 1re brigade canadienne de fusiliers montés jusqu'au 1er janvier 1916, date où il fut converti en régiment d'infanterie, alloué à la 8e brigade d'infanterie, de la 3e division canadienne et fut rebaptisé « 1st Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF ».47 Le bataillon fut dissous le 15 novembre 1920.48

Le « 9th Regiment, Canadian Mounted », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 9th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »,49 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 23 novembre 1915.50 Son personnel passa aux « Canadian Cavalry Reserve Depot, CEF », « 1st » et «5th Battalion, Canadian Mounted Rifles, CEF » le 31 janvier 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.51 Le régiment fut dissous le 15 novembre 1920.52

Le « 10th Regiment, Canadian Mounted Rifles », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 10th Regiment, Canadian Mounted Rifles, CEF »,53 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 28 avril 1916.54 Son personnel passa au « Canadian Cavalry Reserve Depot, CEF » le 22 mai 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.55 Le régiment fut dissous le 17 juillet 1917.56

Le « 5th Battalion », autorisé le 10 août 1914 sous l'appellation de « 5th Battalion, CEF »,57 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 29 septembre 1915.58 Il débarqua en France le 14 février 1915, où il combattit en tant que composante de la 2e brigade d'infanterie, de la 1re division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.59 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1920.60

Le « 53rd Battalion » fut autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 53rd Battalion, CEF »,61 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 29 mars 1916.62 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 12 octobre 1917, lorsqu'il fut dissous.63

Le « 65th Battalion » fut autorisé le 20 avril 1915 sous l'appellation de « 65th "Overseas" Battalion, CEF »,64 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 18 juin 1916.65 Son personnel passa aux unités de la 4e division canadienne le 30 juin 1916.66 Le bataillon fut dissous le 12 octobre 1917.67

Le « 232nd Battalion » fut autorisé le 15 juillet 1916 sous l'appellation de « 232nd "Overseas" Battalion, CEF »,68 et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 18 avril 1917.69 Son personnel passa au « 15th Reserve Battalion, CEF » le 29 avril et le 9 juin 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.70 Le bataillon fut dissous le 12 octobre 1917.71

Seconde Guerre mondiale

Le « 16th/22nd Saskatchewan Horse » mobilisa le « 16th/22nd Saskatchewan Horse, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.72 Il fut rebaptisé : « 20th Reconnaissance Battalion (16/22 Saskatchewan Horse), CAC, CASF » le 26 janvier 1942;73 et « 20th Army Tank Regiment (16/22 Saskatchewan Horse), CAC, CASF » le 15 mai 1942.74 Le 16 juin 1943, il s'embarqua pour la Grande-Bretagne.75 Le bataillon fut dissous le 1er novembre 1943.76

Des détachements du « The Prince Albert and Battleford Volunteers » furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Prince Albert and Battleford Volunteers, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.77 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.78 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 1st Battalion, The Prince Albert Volunteers, CASF » le 5 mars 1942.79 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la 15e et la 19e brigade d'infanterie.80 Le bataillon fut dissous le 30 novembre 1945.81

Des détachements du « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun), CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.82 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.83 Subséquemment, le régiment mobilisa le « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun), CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.84 Il fut rebaptisé : « 1st Battalion, The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun), CASF » le 7 novembre 1940;85 « 1st Infantry Division Support Battalion (The Saskatoon Light Infantry), CIC, CASF » le 1er mai 1943;86 et « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun), CASF » le 1er juillet 1944.87 Le bataillon s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 8 décembre 1939.88 Il participa à l'expédition de Spitzbergen le 25 août 1941, et il débarqua en Sicile le 10 juillet et en Italie le 3 septembre 1943, en tant qu'élément de la 1re division d'infanterie canadienne.89 Le 4 mars 1945, l'unité, en route vers le théâtre d'opération du Nord-Ouest de l'Europe, débarqua en France où elle servit jusqu'à la fin de la guerre.90 Le bataillon outre-mer fut dissous le 15 octobre 1945.91

Le 1er juin 1945, le « The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun) » mobilise trois compagnies de canon pour le service dans le théâtre de guerre du Pacifique.92 Elles furent dissoutes le 1er novembre 1945.93

Haut de la page

DRAPEAU CONSACRÉ

The North Saskatchewan Regiment

DRAPEAU DE CAMP

The North Saskatchewan Regiment


1. GO 154/05.

2. GO 186/08.

3. GO 26/20.

4. GO 175/36. It was designated '16th Saskatchewan Horse' but redesignated '16th/22nd Saskatchewan Horse' effective 15 December 1936 (GO 14/37 of 1 February 1936) / Il fut baptisé le « 16th Saskatchewan Horse » mais il fut rebaptisé le « 16th/22nd Saskatchewan Horse » à compter du 15 décembre 1936 (GO 14/37 de 1er février 1936).

5. GO 42/41.

6. GO 122/41; and/et GO 42/41.

7. GO 193/41; and/et GO 42/41.

8. GO 402/44.

9. GO 115/46.

10. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 420/55.

11. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 429/55.

12. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 596/58.

13. GO 37/08; 38/08; and/et GO 39/08. Formed from two independent squadrons of Canadian Mounted Rifles authorized on the following dates:'A Squadron' at Saskatoon (G Squadron, Canadian Mounted Rifles, 2 April 1907), and 'B Squadron' at Lloydminster (F Squadron, Canadian Mounted Rifles, 2 April 1907) / Formé de deux escadrons de fusiliers montés indépendants autorisés selon les dates suivants : « A Squadron » à Saskatoon (G Squadron, Canadian Mounted Rifles, 2 avril 1907), et « B Squadron » à Lloydminster (F Squadron, Canadian Mounted Rifles », 2 avril 1907).

14. GO 66/08.

15. GO 26/20.

16. CAO 100-3, Pt 'B', Supp Issue No. 43/47.

17. GO 60/12.

18. GO 168/12.

19. GO 70/14.

20. GO 160/20.

21. GO 67/24.

22. GO 136/36.

23. GO 193/41.

24. GO 131/42; and/et GO 42/41.

25. GO 60/12.

26. GO 168/12.

27. GO 70/14.

28. GO 160/20.

29. GO 67/24.

30. GO 194/36.

31. GO 42/41.

32. GO 400/45; GO 425/45; and/et GO 85/46.

33. GO 5/13.

34. GO 27/13.

35. MGO 8/85.

36. Report Upon the Suppression of the Rebellion in the North-West Territories, and Matters in Connection Therewith, in 1885 of Canada 1885, (Ottawa, 1886), Appendix B, p. 23, Report by Lieutenant-Colonel Otter to Major-General Middleton.

37. MGO 21/ 85.

38. GO 9/85.

39. General Sir Frederick Middleton, Suppression of the Rebellion in the North West Territories of Canada 1885, (Toronto, 1948), p. 23.

40. MGO 21/ 85.

41. GO 142/14.

42. Ibid.

43. Ibid.

44. GO 36/15.

45. CEF Sailing List, vol. XII.

46. War Diary/Journaux de guerre, 1st Battalion, Canadian Mounted Rifles, LAC/BAC, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4946, File/dossier 464.

47. War Diary/Journaux de guerre, 8th Canadian Infantry Brigade, LAC/BAC, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4894, File/dossier 285.

48. GO 207/20.

49. GO 36/15.

50. CEF Sailing List, vol. XII. The unit also sent two reinforcing drafts overseas on 29 June and 23 August 1915 / L'unité envoya aussi deux contingents de renforts outre-mer le 29 juin et 23 août 1915.

51. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 9th Regiment C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6.

52. GO 207/20.

53. GO 36/15.

54. CEF Sailing List, vol. XII. The unit also sent two reinforcing drafts overseas on 29 June and 23 August 1915 / L'unité envoya également deux contingents de renforts outre-mer le 29 juin et 23 août 1915.

55. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 10th Regiment C.M.R., Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 17, Folder/chemise 6; and/et War Diary, Canadian Cavalry Reserve Depot, LAC/BAC, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4956, File/dossier 498.

56. GO 82/18.

57. PC 2067, 6 August 1914; and/et memorandum Preliminary Instructions for Mobn. War 1914, BGen V.A.S. Williams, Adjutant-General, Canadian Militia to O.Cs. Divisions and Districts, 10 August 1914, reprinted in Colonel A.F. Duguid, Official History of the Canadian Forces in the Great War, 1914-1919, vol. 1 - Appendices and Maps (Ottawa, 1938), pp. 37-39.

58. Ibid, pp 111 and/et 116.

59. War Diary/Journaux de guerre, 5th Canadian Infantry Battalion, LAC/BAC, RG9/GE9, Series III-D-3, Vol. 4916, File/dossier 362.

60. GO 149/20.

61. GO 86/15.

62. CEF Sailing List, vol. III. The battalion also sent two reinforcement drafts to England on 17 June and 4 September 1915 / Le bataillon envoya également deux contingents de renforts en Angleterre les 17 juin et 4 septembre 1915.

63. GO 82/18; and/et CRO 2848.

64. GO 103a/15.

65. CEF Sailing List, vol. IV. The battalion also sent a reinforcement draft to England on 25 September 1915 / Le bataillon envoya également un contingent de renforts en Angleterre le 25 septembre 1915.

66. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 65th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 12, Folder/chemise 65.

67. GO 82/18.

68. GO 69/16.

69. CEF Sailing List, vol. XI. The battalion also sent a draft to England on 2 June 1917 / Le bataillon envoya également un contingent en Angleterre le 2 juin 1917.

70. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 232nd Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries VI, Box/boîte 13, Folder/chemise 232.

71. GO 82/18.

72. GO 184/40; and/et GO 50/41.

73. GO 104/42.

74. GO 302/42; and/et GO 248/42.

75. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-25) The North Saskatchewan Regiment, Box/boîte 36, Folder/chemise 19.

76. GO 89/44.

77. GO 124/39; GO 135/39; and/et GO 136/39.

78. GO 44/41.

79. GO 131/42.

80. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-31) Prince Albert and Battleford Volunteers, Box/boîte 36, Folder/chemise 15; and/et Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 538.

81. GO 120/46.

82. GO 124/39; GO 135/39; and/et GO 136/39.

83. GO 44/41.

84. GO 135/39.

85. GO 42/41.

86. GO 21/44. The companies were designated: '1st Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF'; '2nd Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF'; and '3rd Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF'. / Les compagnies furent baptisées : « 1st Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF »; « 2nd Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF »; et « 3rd Infantry Brigade Support Group (The Saskatoon Light Infantry), CASF ».

87. GO 120/45.

88. Lieutenant-Colonel D.E. Walker, A Resume of the History of 1st Battalion The Saskatoon Light Infantry (MG), (Saskatoon, n.d.), p. 20.

89. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-55) 2nd Battalion, The North Saskatchewan Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun), Box /boîte 37, Folder/chemise 20; and/et G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume II. The Canadians in Italy, 1943-1945, (Ottawa, 1957), passim. One officer and 20 soldiers landed on Sptizbergen / Un officier et 20 soldats débarquèrent à l'île de Spitzbergen. The battalion headquarters landed in Sicily on 13 July 1943 / Le quartier général de bataillon se rendit en Sicile le 13 juillet 1943.

90. Ibid, p. 111.

91. GO 85/46.

92. GO 241/45. The companies were designated: 'Cannon Company, 1st Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun)), CAPF'; 'Cannon Company, 2nd Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun)), CAPF'; and 'Cannon Company, 3rd Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun)), CAPF'. The Canadian units formed for the Pacific theatre of operations were organized and equipped the same as the American army / Les compagnies furent baptisées : « Cannon Company, 1st Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun)), CAPF »; « Cannon Company, 2nd Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry (Machine Gun)), CAPF »; et « Cannon Company, 3rd Canadian Infantry Regiment (The Saskatoon Light Infantry(Machine Gun)), CAPF ». Les unités canadiennes du théâtre des opérations du Pacifique furent organisées et équipées de la même façon que l'Armée américaine.

93. GO 425/45.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.