Tome 3, Partie 2 : Régiments d'infanterie

THE ROYAL HIGHLAND FUSILIERS OF CANADA

Insigne de The Royal Highland Fusiliers of Canada

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

L'étoile de l'Ordre du Chardon d'argent lisérée d'azur à une grenade d'or chargée d'un monogramme formé des lettres HLI d'argent, ses flammes brochantes au naturel chargées de la couronne royale du même, la grenade soutenue d'un listel d'azur inscrit du mot CANADA en lettres d'or accompagné en pointe d'un listel d'azur liséré d'or inscrit DEFENCE NOT DEFIANCE en lettres du même.

Symbolisme

L'étoile de l'Ordre du Chardon est une élément traditionnellement associé aux régiments des Highlands. La grenade évoque le statut de fusiliers des membres du régiment, tandis que le mot CANADA symbolise les profonds racines canadiennes du régiment. Le monogramme HLI était utilisé par The Highland Light Infantry of Canada, qui a été amalgamée aux The Scots Fusiliers of Canada en 1965 pour former The Highland Fusiliers of Canada. Le couronne représente à la fois les loyaux services rendus par le régiment et l'appellation royale accordée par Sa Majesté la reine en 1998.

Haut de la pagee

DEVISE

DEFENCE NOT DEFIANCE (Défense et non défiance)

MARCHES

"The Highland Laddie" et "Seann Triubhas"

ALLIANCE

Armée Britannique

The Royal Regiment of Scotland

Haut de la page

HONNEURS DE BATAILLE

Première Guerre mondiale

MONT-SORREL; SOMME, 1916; ARRAS, 1917, '18; CÔTE 70; YPRES, 1917; AMIENS; LIGNE HINDENBURG; POURSUITE VERS MONS.

Seconde Guerre mondiale

DÉBARQUEMENT EN NORMANDIE; CAEN; L'Orne (Buron); CRÊTE DE BOURGUÉBUS; Faubourg de Vaucelles; FALAISE; La Laison; Chambois; Boulogne, 1944; Calais, 1944; L'ESCAUT; Savojaards Platt; Poche de Breskens; LA RHÉNANIE; Plaines du Waal; La Hochwald; LE RHIN; Zutphen; Leer; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

LIGNÉE

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 14 septembre 1866 et regroupe les régiments suivants.

Le « The Royal Highland Fusiliers of Canada » vit le jour à Berlin, en Ontario, le 14 septembre 1866, lorsque le « 29th "Waterloo Battalion of Infantry" » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : « 29th Waterloo Regiment » le 8 mai 1900;2 « 29th Regiment (Highland Light Infantry of Canada) » le 15 avril 1915;3 « The Highland Light Infantry of Canada » le 29 mars 1920;4 « 2nd (Reserve) Battalion, The Highland Light Infantry of Canada » le 7 novembre 1940;5 et « The Highland Light Infantry of Canada » le 1er mai 1946.6 Le 1er octobre 1954, il se fusionna avec le « The Perth Regiment » et fut rebaptisé « The Perth and Waterloo Regiment (Highland Light Infantry of Canada) ».7 Le 1er avril 1957, les deux régiments cessent leur fusionnement et reprennent leurs anciennes appellations.8 Le 26 février 1965, il se fusionna avec le « Scots Fusiliers of Canada » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The Highland Fusiliers of Canada ».9 Il fut rebaptisé « The Royal Highland Fusiliers of Canada » le 7 juillet 1998.10

Notes:

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Highland Light Infantry of Canada », le 29 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (34th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (111th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The North Waterloo Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er octobre 1920 et réorganisé la même journée (GO 232/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuation

« 34th », « 111th » et « 118th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Cambridge, Ontario

Haut de la page

HISTORIQUE OPÉRATIONNEL

Première Guerre mondiale

Le « 34th Battalion », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 34th Battalion, CEF »,21 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 23 octobre 1915.22 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne, jusqu'au 27 novembre 1916, lorsqu'il fut réorganisé en tant que le « 34th Boys' Battalion, CEF ».23 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.24

Le « 111th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 111th "Overseas" Battalion, CEF »,25 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 25 septembre 1916.26 Son personnel passa au « 35th "Overseas" Battalion, CEF » le 13 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.27 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.28

Le « 118th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 118th "Overseas" Battalion, CEF »,29 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 22 janvier 1917.30 Son personnel passa au « 25th Reserve Battalion, CEF » le 6 février 1917, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.31 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.32

Seconde Guerre mondiale

Le « The Highland Light Infantry of Canada » mobilisa le « The Highland Light Infantry of Canada, CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.33 Il fut rebaptisé le « 1st Battalion, The Highland Light Infantry of Canada, CASF » le 7 novembre 1940.34 Il s'embarqua pour la Grande Bretagne le 20 juillet 1941.35 Lors du Jour « J », le 6 juin 1944, il débarqua en Normandie, en France, en tant qu'élément de la 9e brigade d'infanterie de la 3e division d'infanterie canadienne, et combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu?à la fin de la guerre.36 Le bataillon outre-mer fut dissous le 15 janvier 1946.37

Subséquemment, le régiment mobilisa le « 3rd Battalion, The Highland Light Infantry of Canada, CIC, CAOF » le 1er juin 1945, pour servir avec les troupes d'occupation canadiennes en Allemagne.38 Le bataillon fut dissous le 1er mai 1946.39

Le « The Scots Fusiliers » mobilisa le « 1st Battalion, The Scots Fusiliers, CASF » pour le service actif le 5 mars 1942.40 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante du District militaire no. 2.41 Le bataillon fut dissous le 15 octobre 1943.42

DRAPEAU CONSACRÉ RÉGIMENTAIRE

Royal Highland Fusiliers of Canada

DRAPEAU DE CAMP

Royal Highland Fusiliers of Canada


1. MGO 14 Sep 66. Formed from five independent infantry companies authorized on the following dates: 'No. 1 Company' (Volunteer Militia Company of Infantry at New Hamburg, 21 November 1862), 'No. 2 Company' (Infantry Company at Galt, 8 June 1866), 'No. 3 Company' (Infantry Company at Waterloo, 8 June 1866), 'No. 4 Company' (Infantry Company at Cross Hill, 31 August 1866), and 'No. 5 Company' (Infantry Company at Berlin, 14 September 1866) / Formé de cinq compagnies indépendantes d'infanterie autorisées selon les dates suivantes : « No. 1 Company » (Volunteer Militia Company of Infantry at New Hamburg, 21 novembre 1862), « No. 2 Company » (Infantry Company at Galt, 8 juin 1866), « No. 3 Company » (Infantry Company at Waterloo, 8 juin 1866), « No. 4 Company » (Infantry Company at Cross Hill, 31 août 1866), et « No. 5 Company » (Infantry Company at Berlin, 14 septembre 1866).

2. MO 105/1900.

3. GO 52/15.

4. MO 94/20.

5. GO 42/41.

6. GO 201/46; and/et GO 400/45.

7. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 417/54.

8. CAO 110-3, Pt 'B', Supp Issue No. 541/57; and/et CAO 78-3, Para 2, Supp Issue No. 626/58.

9. SD 1 Letter No. 64/61, 17 Dec 64; SD 1 Letter No. 65/24; and/et Central Command letter CC 2001-3/1-23/3 (G), 14 May 65.

10. Letter from the Secretary to the Governor-General to CDS dated 7 July 1998 / Lettre du secrétaire du Gouverneur Général au CEMD le 7 juillet 1998, File/dossier 1060-5094; and/et MOO 98084, 16 Feb 99 / DMO 98084, 16 fév 99.

11. GO 156/14.

12. GO 17/15.

13. MO 94/20.

14. GO 125/20.

15. GO 163/28.

16. GO 131/42; and/et GO 42/41.

17. GO 15/44; and/et GO 213/43.

18. GO 400/45.

19. GO 115/46.

20. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 658/59.

21. GO 86/15.

22. CEF Sailing List, vol. II. The battalion also sent two reinforcement drafts to England on 19 June and 17 August 1915 / Le bataillon envoya également trois contingents de renforts en Angleterre les 19 juin et 17 août 1915.

23. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 34th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 11, Folder/chemise 34.

24. GO 82/18.

25. GO 151/15.

26. CEF Sailing List, vol. VI.

27. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 111th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 111.

28. GO 63/17.

29. GO 151/15.

30. CEF Sailing List, vol. VI.

31. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 118th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 118.

32. GO 82/18.

33. GO 184/40; and/et GO 50/41.

34. GO 42/41.

35. Document Collection/Collection de documents 92/252, (3-6-17) The Highland Light Infantry of Canada, Box/boîte 35, Folder/chemise 16.

36. Ibid; and/et Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), passim.

37. GO 85/46.

38. GO 319/46.

39. GO 201/46.

40. GO 131/42.

41. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1, Six Years of War (Ottawa, 1955), p. 538.

42. GO 15/44.

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.