Tome 4 : Escadrons aériens opérationnels

870 Fighter Squadron

Insigne du 870 Fighter Squadron

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide.


INSIGNE

Description

D'azur, issant d'une base de trois barres ondées argent et azur, un demi-lion or ailé, armé et lampassé gueules.

Signification

Le dessin montre un lion sortant de l'eau à l'aide de ailes, reprenant la posture pour le combat.

DEVISE

INTERCEDIMUS ET DELEMUS (Intercepter et détruire)

COULEURS

Argent et bleu

HONNEURS DE BATAILLE

Aucun

LIGNÉE

Autorisé sur l'ordre de bataille de la Marine royale du Canada le 24 janvier 1946, il est formé des unités suivantes.

870 Squadron

Autorisé et baptisé « 803 Squadron » le 24 janvier 1946, lors de son transfert du Royal Fleet Air Arm (d'où il fut reformé le 15 juin 1945).1
Rebaptisé « 870 Fighter Squadron » le 1er mai 1951.2
Dissous le 30 mars 1954.3
Reformé le 1er novembre 1955.4
Amalgamé au « 871 Squadron » le 16 mars 1959, conservant la désignation aînée.5
Dissous le 7 septembre 1962.6

871 Squadron

Autorisé et baptisé « 883 Squadron » le 24 janvier 1946, lors de son transfert du Royal Fleet Air Arm (d'où il fut reformé le 18 septembre 1945).7
Dissous le 23 février 1946.8
Reformé le 15 mai 1947.9
Rebaptisé « 871 Squadron » le 1er mai 1951.10
Amalgamé au « 870 Fighter Squadron », tel que le décrit ci-dessus.


1. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.37; NHS/SHM, "Brief History of Air Squadron 803 (Fighter), undated/sans date, file/dossier 1700-219/803, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

2. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.55; NHS/SHM, "Brief History of Air Squadron 803 (Fighter), undated/sans date, file/dossier 1700-219/803, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

3. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.57; Peter Charlton and Michael Whitby (eds.), "Certified Serviceable". Swordfish to Sea King (Ottawa, 1997), p.59

4. Memorandum/Note de service, Naval Secretary, 25 October 1955, file/dossier NSS 1700-219 (STAFF); VF 870 Squadron Diary, Document Collection/collection de documents 93/303

5. Message, CANFLAGLANT to CANAS, 122045Z March 1959, file/dossier 1700-219/870, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

6. Message, CANNAVHED to VF870, 6 September 1962, no file number/aucun numéro de dossier, file/dossier 1700-219/870, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

7. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.38; NHS/SHM, "Brief History of 826 Squadron in the Royal Canadian Navy", 21 January 1955, file/dossier 1700-219/826, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

8. NHS/SHM, "Brief History of 826 Squadron in the Royal Canadian Navy", 21 January 1955, file/dossier 1700-219/826, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

9. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.47; NHS/SHM, "Brief History of 826 Squadron in the Royal Canadian Navy", 21 January 1955, file/dossier 1700-219/826, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

10. J.D.F. Kealy and E.C. Russell, A History of Canadian Naval Aviation 1918-1962 (Ottawa, 1965), p.55; NHS/SHM, "Brief History of Air Squadron VF 871 (Fighter)", 16 June 1964, file/dossier 1700-219/871, Document Collection NHS files/dans les dossiers SHM de la collection de documents

Avis sur les notes en bas de page : Le texte contenu dans cette page est fourni tel qu’il figure dans le document d’origine (voir le lien PDF indiqué ci-dessus) et il ne peut être modifié. Comme certaines notes font référence à des annotations qui n’existent que dans une seule des deux langues officielles, il se peut que les numéros ne correspondent pas dans le contenu que vous visionnez. Aux fins de clarification, nous vous invitons à vérifier la note en bas de page correspondante dans la page en anglais.