Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Chili 1960

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Chili 1960

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Chili 1960

Nom de la mission internationale: Chili 1960

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Amérique du Sud

Lieu: Chili

Date: 26 mai 1960 - 12 juin 1960

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (Chili 1960)

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne:

Transporter des fournitures de secours au Chili par avion après un séisme majeur.

Historique de la mission:

Le Chili est situé dans la fosse des Andes, une zone de subduction où la plaque de Nazca glisse sous la plaque sud-américaine. La Cordillère des Andes, la deuxième plus haute chaîne de montagnes au monde, a été formée en conséquence de cette activité. Le grand séisme de Valparaiso de 1906 était d’une magnitude de 8,6, celui de 1939 était de 8,3, et celui de 1985, de 7,8.

Le séisme le plus puissant au monde s’est produit le 22 mai 1960. Il était d’une magnitude de 9,5, tuant plus de 2 000 personnes et en laissant 2 millions sans abri. Le tsunami causé par le tremblement de terre a détruit de vastes zones de la côte du Chili et a traversé l’océan Pacifique, causant 61 morts à Hawaii, 138 au Japon et 32 aux Philippines. Le Cordon Caulle, un volcan en sommeil des Andes, est entré en éruption deux jours après le tremblement de terre.

Le Canada s’est joint aux opérations de secours internationales en mettant le 426e Escadron en disponibilité, le 26 mai, en vue de livrer des fournitures de secours, puis l’a mis à la disposition du Comité chilien de secours aux sinistrés, à Santiago. Le 28 mai, deux North Star se sont envolés de la base de l’ARC à Trenton, avec chacun 5 tonnes de fournitures. Les deux avions sont arrivés à Santiago le 31 mai, et ont été accueillis par le ministre canadien des Affaires extérieures, M. Howard Green, qui était en voyage en Amérique du Sud quand le séisme a frappé. Trois autres North Star ont suivi, le 31 mai et le 1er juin.

À leur arrivée à Santiago, les deux premiers avions se sont envolés vers Puerto Montt, le 1er juin, chargés de fournitures de secours. Pour le voyage de retour vers Santiago, un des avions avait à son bord 96 jeunes et deux prêtres. Le lendemain, les deux avions se sont rendus à Antofagasta, au nord du Chili, où ils sont chargé de la literie et des couvertures donnés par la population locale. Le 3, ils ont livré davantage de fournitures à Puerto Montt.

À ce moment-là, la United States Air Force a annoncé qu’elle retirait la plupart de ses avions de transport du Chili, à la suite de l’incident du U-2 de Gary Powers. Même si les North Star canadiens ne devaient pas rester au Chili pour une période prolongée, le ministre Green, présent au Chili, a autorisé la prolongation de la mission au Chili pour compenser ce retrait.

Les cinq avions ont effectué au moins un vol à l’intérieur du Chili. Puerto Montt était la destination la plus fréquente dans la zone sinistrée, mais la ville de Victoria a également reçu des fournitures. Un des vols pour Victoria a livré un hôpital complet de 30 lits comportant une salle d’opération et une génératrice électrique.

Le 11 juin, le dernier North Star a quitté Santiago pour retourner au Canada. Pendant l’opération, le 426e Escadron a effectué 17 vols à l’intérieur du pays, et a transporté 25 tonnes de fournitures du Canada au Chili et 82 autres tonnes à l’intérieur du Chili. Ils ont également transporté quelque 400 personnes entre la zone sinistrée et Santiago.