Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Libye 1986

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Libye 1986

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Libye 1986

Nom de la mission internationale: Libye 1986

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Afrique

Lieu: Libye

Le 4 avril, 1986, des agents libyens, avec l’aide de deux femmes venant de l’Allemagne de l'Est, fabriquaient une bombe en suivant des instructions reçues de l’ambassade libyenne à Berlin-Est. Le lendemain, ces femmes traversaient à Berlin-Ouest et placaient la bombe dans une discothèque connue pour sa clientèle américaine. La bombe détonna à 1 h 30 le 6 avril, tuant trois personnes et en blessant plus de 200 autres. Le jour suivant, l’ambassade libyenne à Berlin-Est communiqua les résultats de la mission à l’état-major du renseignement libyen à Tripoli. Ce message et plusieurs autres furent interceptés par les États-Unis.

En représailles pour cette attaque et d'autres actes d'hostilité organisés par le Libye, le gouvernement américain a décidé d'attaquer Benghazi et Tripoli durant les nuits du 15 et 16 août 1986. Plus de 100 avions de l'United States Navy et de l'United States Air Force participèrent à l’attaque de cibles militaires et de bases d’entraînement terroriste à compter de 2 h 00, temps de la Libye, attaque qui dura approximativement douze minutes. La seule perte des Américains fut celle d’un F-111 de l'USAF. Un compte exact des pertes libyennes n’est pas disponible.

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (Libye 1986)

Date: 17 avril 1986 - 20 avril 1986

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne:

Ordre d'évacuer des citoyens canadiens après l’attaque américaine des nuits du 15 et 16 avril 1986.

Historique de la mission:

Après l’attaque, le gouvernement canadien craignait que les étrangers résidant en Libye pourraient être victimes d'agressions. En conséquence, trois CC-130 Hercules du 426e Escadron, alors en mission d’entraînement, durent rester à la BFC Lahr en Allemagne afin de pouvoir évacuer rapidement les citoyens canadiens en Lybie si besoin était. Après quelques jours, les avions reçurent l’ordre de retourner à leur mission d’entraînement. Aucune date exacte n’est disponible, mais nous estimons que ces opérations prirent place entre le 17 et le 20 avril.