Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) PRESERVE

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

PRESERVE

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération PRESERVE

Nom de la mission internationale: Opération PRESERVE

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Afrique

Lieu: Éthiopie

Date: 2 août 1991 - 12 décembre 1991

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (PRESERVE)

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne:

Transporter par air de la nourriture et d'autres approvisionnements de secours de Djibouti vers des centres de distribution à l’intérieur de l’Éthiopie.

Historique de la mission:

Une quatrième année de sécheresses'annonçant en Éthiopie, les récoltes de 1991 menaçaient d’être encore plus catastrophiques que celles de 1985. Les Nations unies ont demandé l’aide du Canada pour acheminer des secours dans les régions isolées telles que les hautes terres du centre et du sud et le désert d’Ogaden. En juillet 1991, les FC ont envoyé en Éthiopie un Hercules avec une équipe de reconnaissance pour voir si elles pouvaient soulager cette catastrophe humanitaire potentielle. Le 2 août, l’Opération PRESERVE a été autorisée pour assister le Programme alimentaire mondial des Nations unies.

Pour cette opération, une équipe de 60 personnes a été formée: équipages d’avion, personnel de piste, radios et logisticiens, ainsi que trois Hercules des FC basés à Djibouti sur la Corne de l’Afrique. Ces appareils venaient des BFC d’Edmonton et de Trenton. Le personnel appartenait aux 426e, 429e, 435e et 436e escadrons et à d’autres bases de tout le Canada.

Les avions et le personnel ont commencé les opérations le 12 août. Deux appareils étaient opérationnels en permanence, le troisième effectuant une rotation pour la maintenance. Les avions décollaient de Djibouti, quittant la base vers 5 heures du matin. Ils se dirigeaient vers quatre aérodromes situés dans toute l’Éthiopie (Dire Dawa, Gode, Kabridar et Makale), effectuant de six à huit vols par jour et atterrissant surtout sur des pistes de gravier, ce qui endommageait les avions et compliquait le travail du personnel d’entretien. De plus, le manque d’équipement de manutention forçait le déchargement à la main d'une cargaison qui comptait généralement de 360 à 400 sacs de céréales pesant chacun 50 kg.

Des vols de soutien arrivaient toutes les semaines de Lahr. En plus du courrier, de l’approvisionnement et des pièces de rechange pour les Hercules, ces avions convoyaient également le personnel de remplacement. En raison du nombre élevé de vols pendant la période initiale, le premier contingent a été remplacé au début de septembre 1991. Par la suite, les rotations sont devenues mensuelles. Prévu pour durer jusqu’au 12 novembre, le déploiement a été prolongé jusqu’au 12 décembre, après que l’ambassade du Canada à Addis-Abeba eût estimé qu’un mois supplémentaire de transport aérien serait nécessaire. Cette prolongation a été approuvée le 29 octobre.

Les derniers vols de l’Opération Preserve ont été effectués le 11 décembre. À cette date, les trois Hercules des FC avaient livré plus de 33 millions de tonnes de céréales et d’aide alimentaire, près de la moitié de toute l’aide acheminée. Plus de 240 membres du personnel ont participé à l’opération.