Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) l'Inde et le Pakistan, 1947

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

l'Inde et le Pakistan, 1947

Information internationale

Nom de l'opération internationale: India - Pakistan 1947

Nom de la mission internationale: India - Pakistan 1947

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Asie

Lieu: Inde et Pakistan

Date: 14 octobre 1947 - 14 novembre 1947

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (l'Inde et le Pakistan, 1947)

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne:

Livrer de la pénicilline fournie par la Croix-Rouge canadienne à l’Inde et au Pakistan.

Historique de la mission :

À minuit le 15 août 1947, l’Inde et le Pakistan ont obtenu leur indépendance de la Grande-Bretagne; les régions à prédominance hindoue sont passées à l’Inde et celles à prédominance musulmane, au Pakistan. Le processus a été assombri par une flambée de violence intercommunautaire et un déplacement massif de populations. Selon les estimations, 3,5 millions d’hindous et de sikhs ont fui le Pakistan pour l’Inde, tandis que 5 millions de musulmans ont fui l’Inde pour le Pakistan.

Inquiète du nombre de victimes dues tant à la maladie qu'à la violence, la Croix-Rouge canadienne a fait don de pénicilline à ses organisations sœurs en Inde et au Pakistan. La pénicilline a été transportée jusqu’au Royaume-Uni par Trans-Canada Airlines, puis chargée à bord d'un appareil de l’Aviation royale du Canada (ARC).

Le 14 octobre, un Dakota KN 665 de l’ARC a quitté le Royaume-Uni avec 139 caisses de pénicilline à bord. Après un arrêt à Karachi, au Pakistan, où il a déchargé 47 caisses, il a poursuivi sa route vers New Delhi, en Inde, où il a déposé 92 caisses. L’avion et l’équipage sont ensuite restés en Inde pour aider le Haut commissaire du Canada. Des vols ont été effectués dans diverses régions du nouveau pays pour connaître l’état des routes et des voies ferrées et surveiller les mouvements de réfugiés. L’équipage a également dressé des plans pour évacuer les citoyens canadiens par voie aérienne en cas de violence. Une fois terminé le travail pour le Haut-commissaire, l’avion et l’équipage sont repartis le 10 novembre pour le Royaume-Uni, où ils sont arrivés le 14.