Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Inde 1971 (II)

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Inde 1971 (II)

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Inde 1971 (II)

Nom de la mission internationale: Inde 1971 (II)

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Asie

Lieu: Inde

Date: 24 juillet 1971 - 10 août 1971

Mandat de la mission:

Livrer des secours humanitaires et d’autres approvisionnements aux réfugiés du Pakistan oriental (Bangladesh) en Inde.

Notes sur la mission ou l'opération:

En mars 1971, révoltés par ce qui leur paraissait des préjugés institutionnalisés et de la discrimination systématique de la part du gouvernement et de la bureaucratie dominés par les Pakistanais de la partie ouest du pays vis-à-vis ceux de la partie orientale plus peuplée, des activistes bengalis ont lancé une campagne visant à obtenir une plus grande autonomie pour leur province au sein de l’État pakistanais scindé en deux. Cette campagne ayant pris une tournure violente, le gouvernement pakistanais a chargé l’armée de rétablir l’ordre mais, à mesure que le bilan des victimes s’alourdissait, beaucoup de militaires originaires du Pakistan oriental se sont mis à faire défection et à joindre les rangs des insurgés de plus en plus nombreux qui luttaient désormais en faveur de l’indépendance.

Les violences au Bengale ont fini par provoquer une guerre entre le Pakistan et l’Inde, qui soutenait les rebelles bengalis. Il en a également résulté une grave crise humanitaire sur le territoire de l’Inde. En juillet 1971, on y dénombrait 6 millions de réfugiés selon les estimations, dont 3,5 millions dans des camps et 2,5 millions de personnes contraintes de vivre en bordure des routes. La plupart des réfugiés étaient logés dans de basses zones marécageuses et, même avant l’approche de la saison des moussons, les maladies causaient des ravages.

Le gouvernement de l’Inde avait demandé l’assistance des Nations Unies dès le 23 avril et, en juin, avec l’aide des forces aériennes soviétiques et américaines, on a emmené par avion les réfugiés vers les régions centrales, pour au moins les mettre à l’abri de la prochaine mousson.

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (Inde 1971 (II))

Historique de la mission :

Pour sa part, le Canada a donné une somme de deux millions de dollars; en outre, le 17 juin, deux appareils CC130 Hercules ont transporté à New Delhi des fournitures médicales d'une valeur de 100 000 $ et quatre ambulances (données par le gouvernement ontarien) afin de contribuer à enrayer une épidémie de choléra. Il y a eu aussi trois vols effectués par des avions CC137 Boeing, dont le dernier est parti de la BFC Trenton le 16 juillet. Ces avions transportaient des couvertures, des vêtements et des matériaux de construction.

Le 22 juillet, le gouvernement a annoncé qu’il enverrait à l’Inde du matériel de secours supplémentaire, en plus d’octroyer un montant de deux millions de dollars pour l’achat d’huile de canola servant à la cuisson et un autre montant de sept millions de dollars destiné au Programme alimentaire mondial. Parallèlement, il a annoncé qu’un appareil Boeing des FC effectuerait quatre vols de secours, soit le 24 juillet et les 2, 6 et 10 août. Chacun des appareils transporterait alors 65 000 livres de feuilles de plastique servant à ériger des abris contre les pluies de mousson.

Un dernier vol a eu lieu le 30 octobre, quand un Boeing des FC s’est envolé pour New Delhi avec à son bord 26 000 livres de couvertures, 3 900 livres de fournitures médicales et 19 000 livres de hareng.