Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Pakistan 1970

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Pakistan 1970

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Pakistan 1970

Nom de la mission internationale: Pakistan 1970

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Asie

Lieu: Pakistan

Date: 21 novembre 1970 - 30 novembre 1970

Mandat de la mission :

Fournir de l’aide humanitaire à la suite d’un typhon dans la région.

Notes sur la mission ou l'opération :

Un cyclone dont les vents atteignaient les 240 km/h a frappé le golfe du Bengale dans la nuit du 12 au 13 novembre 1970. L’onde de tempête, qui a produit des vagues d’une hauteur de 10 à 18 mètres, s’est abattue sur le Pakistan oriental (aujourd’hui le Bangladesh) et a causé la mort d’environ 200 000 personnes (jusqu’à 500 000 selon certaines sources), alors que 100 000 personnes ont été portées disparues. Deux millions et demi d'autres personnes se sont retrouvées sans abri. La pluie apportée par le cyclone et l’onde de tempête a provoqué le débordement du Gange, ce qui a causé des dégâts encore plus importants.

Après le cataclysme, des Hercules britanniques ont commencé à apporter des secours et 700 Royal Marines ont participé aux opérations de sauvetage. Des C 141 Starlifter de la US Air Force ont livré des hélicoptères, tandis que la République fédérale d’Allemagne a fourni plusieurs tonnes d’approvisionnements.

Le 21 novembre, un Boeing du 437e Escadron a quitté la BFC Trenton chargé de secours. Dans les semaines qui ont suivi, 4 Yukon du 437e Escadron ont effectué 12 autres vols, soit 3 vols par avion. En tout, ils ont transporté plus de 207 tonnes de couvertures, de nourriture, de médicaments et de tentes.

Haut de la page