Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) FLUTE

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Mandat de l'opération : Gouvernement du Canada

Mandat de la mission : Aider au rétablissement des infrastructures essentielles d’Antigua-et-Barbuda à la suite d’un ouragan.

Région géographique : Amérique centrale

Lieu : Antigua-et-Barbuda

Date : 8 septembre 1995 - 8 octobre 1995

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (FLUTE)

Nom : Opération FLUTE

Notes sur la mission :

Le 5 septembre 1995, l’ouragan Luis est passé directement au-dessus de Barbuda, tandis que le mur de l’œil de la tempête a frappé l’île d’Antigua. L’ouragan de catégorie 4 dont les vents soutenus atteignaient les 200 km/h a causé des dégâts importants à Antigua. L’électricité et l’approvisionnement en eau ont été interrompus. Heureusement, grâce à la planification de la gestion des catastrophes et à des avertissements adéquats, seulement trois personnes ont perdu la vie à Antigua-et-Barbuda, mais le nombre des sans-abri a dépassé 3000.

Le 8 septembre, une équipe de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) comprenant un officier des Forces canadiennes s’est rendu à Antigua et a demandé l’aide des Forces canadiennes pour coordonner les travaux de rétablissement de l’approvisionnement en eau et en électricité. Une équipe de six ingénieurs militaires a été dépêchée sur l’île le 18 septembre.

L’équipe canadienne, connue sous le nom d’« Unité des services techniques du détachement des Forces canadiennes aux Forces de défense d’Antigua-et-Barbuda », a rencontré les membres de ces dernières le 19 septembre. Ils ont rapidement fait le tour de l’île pour évaluer l’ampleur des dégâts. L’équipe a ensuite commencé à aider à coordonner l’arrivée des secours en établissant les priorités. Les rapports qu’elle a envoyés au Canada ont été d’une grande utilité pour déterminer l’équipement et les fournitures que le Canada pouvait fournir.

Le 25 septembre, les membres de l’Unité des services techniques se sont également rendus à Barbuda à bord d’un bateau de la Garde côtière. Comme l’île était moins peuplée et plus petite qu’Antigua, l’inspection et l’évaluation des dégâts se sont faites plus rapidement.

L’Unité des services techniques a terminé son travail le 5 octobre. La décision de retourner au Canada a été prise en consultation avec le personnel de l’ACDI et du Haut-Commissariat. Les six membres de l’Unité ont quitté Antigua pour Toronto le 8 octobre.