Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Haiti 1974

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Mandant : Gouvernement du Canada

Mandat : Délivrer de l’approvisionnement de secours dans une région sous-développée d’Haïti et à la population de Saint-Louis du Sud dans le Sud-ouest d’Haïti.

Région géographique : Amérique centrale

Lieu : Haïti

Date : 26 février 1974 - mars 1974

Opération canadienne : Aucun nom d’opération canadienne

Mission Notes :

Pendant trois ans un programme canadien a fourni un soutien à la population de Saint-Louis du Sud dans le Sud-ouest d’Haïti et était maintenant à sa fin en construisant une école et un centre médical. Le projet était originalement sous les auspices du Vicariat Catholique romain des Forces canadiennes avec le soutien l’Agence canadienne du développement international (ACDI).

Les 26 et 27 février 1974, trois envolés d’Hercules CC-130 ont transporté environ 90 000 lbs de viande en conserve. Il est inconnu que si les envolés étaient en soutien du projet à Saint-Louis du Sud ou une autre mission de secours.

Au même moment à Halifax, le NCSM Preserver a été chargé de quelques 80 tonnes d’équipement divers comprenant des pupitres d’école, des poteaux de téléphone en acier, machine à rayon X, de la compote de pommes, équipement médicale, pouding au riz, nourriture en conserve, câbles électriques, linge et tuyaux en plastique. Il a été décidé de transporter l’équipement par bateau directement au site en question parce que ça avait plus de bon sens que de l’acheminer à Port-au-Prince et de là le transporter par des routes souvent impraticables dans cette région côtière.

Le 19 mars 1974, NCSM Preserver a commencé à délivrer les quelques 80 tonnes de secours à Saint-Louis du Sud en utilisant quatre barges de débarquement de véhicules et de personnel (LCVP) et deux hélicoptères Sea King. Le navire était ancré en eau peu profonde de la Baie St-Louis. Les LCVP ont transporté environ 109 000 lbs et les hélicoptères emporter environ 50 000 lbs en deux jours.

Pendant que la livraison de l’équipement avait court, le personnel médical et dentaire a ouvert une clinique improvisée à l’hôtel de ville pour prodiguer des soins médicaux de base. Le Capt Hudgins, le dentiste du navire a été probablement le plus occupé du personnel durant ces trois jours; il a extrait plus de 500 dents.