Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) BISON

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

BISON

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Détachement multinational de transport aérien et d'évacuation sanitaire à Rimini

Nom de la mission internationale: Détachement multinational de transport aérien et d’évacuation sanitaire à Rimini (MAMDRIM)

Mandat de l'opération: Organisation du Traitéde l'Atlantique Nord (OTAN)

Région géographique: Europe

Lieu: Italie

Date: 14 décembre 1995 - 28 juin 1998

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (BISON)

Nom: BISON

Date: 19 mars 1997 - 28 juin 1998

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne:

L’OTAN demande au Canada de prendre la direction du Détachement multinational de transport aérien et d’évacuation sanitaire à Rimini (MAMDRIM), en Italie, pour la Force de stabilisation (SFOR).

Historique de la mission:

Avec l’effondrement de l’Union soviétique, en 1990, les pays de l’ancien bloc de l’Est se sont trouvés libres de décider de leur avenir. La transition a été paisible pour beaucoup d’entre eux, mais la nation balkanique de la Yougoslavie s’est désagrégée par suite d'âpres combats régionaux ou ethniques. En juin 1991, les provinces de Slovénie et de Croatie ont même déclaré unilatéralement leur indépendance.

À partir de ce moment, l'Organisation des Nations Unies (ONU) et l’OTAN ont toutes deux joué un rôle actif dans les activités de rétablissement de la paix, de maintien de la paix et d’aide humanitaire en ex-Yougoslavie. L'UNPROFOR, la principale initiative de maintien de la paix de l'ONU, a étéen activité d’avril 1992 à mars 1995. Après la signature de l'Accord de paix de Dayton, le 14 décembre 1995, la Force de mise en œuvre de l’OTAN (IFOR, de décembre 1995 à décembre 1996) et la Force de stabilisation (SFOR, de décembre 1996 à décembre 2004) ont assumé le contrôle des opérations militaires dans la région.

Les activités du Détachement multinational de transport aérien et d’évacuation sanitaire à Rimini (MAMDRIM), en Italie, ont constituéune partie essentielle des opérations de la SFOR. À partir de la base de la Force aérienne italienne dans la villégiature de Rimini, le MAMDRIM a fourni à la SFOR un Centre de contrôle du transport aérien tactique (TALCC) chargé des briefings sur le renseignement et des briefings météorologiques pour chacune des missions, de la planification des vols, de l’élaboration des calendriers, des évacuations sanitaires, du transport des passagers et du matériel, ainsi que de l’entretien des appareils faisant la navette entre Rimini et les villes pivots dans le théâtre des opérations, soit Zagreb, Sarajevo et Split. Le MAMDRIM existait depuis la création de l’IFOR, en décembre 1995. À l’origine, il était constitué de soldats norvégiens. Toutefois, en janvier 1997, le gouvernement norvégien a annoncé qu’il ne pouvait plus soutenir cette opération.

En janvier 1997, l’OTAN a présenté une demande officieuse au Canada pour qu’il prenne la direction du MAMDRIM. Le Canada a accepté officiellement cette responsabilité le 19 mars, mais sans fournir le CC-130 Hercules ni l'équipage correspondant mentionnés dans la demande originale de la SFOR. L’opération Bison, nom donné à cette opération canadienne, comprenait un personnel d’opérations et de soutien composé de trois officiers et de huit sous officiers stationnés à Rimini, et d'un officier de liaison au Centre régional de contrôle des mouvements aériens, à Vincenza, en Italie. Le 3 avril 1997, le Contingent canadien du MAMDRIM (opération Bison) a été déclaré opérationnel. Il est à noter que le nom du contingent a été changé pour Composante aérienne canadienne du MAMDRIM (CACM), entre août et novembre 1997, avant de reprendre son nom initial jusqu’à la fin de ses activités, en juin 1998.

La CACM était responsable de toutes les opérations du TALCC à la base de Rimini, où elle soutenait principalement un appareil C-130 de la Force aérienne grecque, ainsi qu’un appareil C-130 de la Force aérienne royale de Norvège (plus tard remplacé par un appareil C-130 de la Force aérienne belge) qui ont assuré un approvisionnement de secours entre Sarajevo et l’Albanie, du 12 au 21 juin 1998. Au total, l’opération Bison a supervisé 1165 vols de l’OTAN, transporté 88,763 membres du personnel de la SFOR et 9,500,000 livres de matériel.

À la fin du mandat de l’opération Bison, le 20 juin 1998, un total de 60 membres de la Force régulière et de la Force de réserve du Canada (provenant surtout de la 8e escadre de la BFC de Trenton) avaient servi à Rimini et à Vincenza. Le 17 juin 1998, les responsabilités du Canada relativement au MAMDRIM ont été transférées à un contingent grec. Les derniers représentants du Canada ont quitté Rimini le 28 juin.