Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) CHAPERON

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

CHAPERON

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Mission d'observation des Nations Unies à Prevlaka

Nom de la mission internationale: Mission d'observation des Nations Unies à Prevlaka (MONUP)

Mandat de l'opération: Nations Unies

Région géographique: Europe

Lieu: péninsule de Prevlaka, Croatie

Date: 1 février 1996 - 15 décembre 2002

Mandat de la mission:

Surveiller la démilitarisation de la péninsule de Prevlaka et des régions environnantes en Croatie et dans la République fédérale de Yougoslavie; rencontrer régulièrement les autorités locales afin de renforcer la liaison, de diminuer les tensions, d'améliorer la sécurité et d'encourager la confiance entre les parties.

Notes sur la mission ou l'opération:

La péninsule de Prevlaka domine l'entrée de la baie de Kotor (Boka Kotorska), où se trouve la principale base navale des forces militaires de la République fédérale de Yougoslavie (RFY). Cette zone stratégiquement importante se situe à environ 45 kilomètres au sud-est de la ville côtière de Dubrovnik, en Croatie. Avec le déclenchement de la guerre en 1991 et la prise du territoire au sud de Dubrovnik par les forces de la RFY, le différend sur l'appartenance de la péninsule de Prevlaka a tellement accru les tensions entre la Croatie et la RFY que les Nations Unies ont dû intervenir et négocier une entente de démilitarisation de la région. En octobre 1992, les premiers observateurs militaires de la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) sont arrivés dans la région pour surveiller la mise en œuvre de l'entente. à la fin du mandat de la FORPRONU, en mars 1995, cette responsabilité a été confiée à l'Opération des Nations Unies pour le rétablissement de la confiance (ONURC), qui devait l'assumer jusqu'à la fin de son mandat, en janvier 1996. C'est dans ce contexte qu'a été adoptée la résolution 1038 (1996) du Conseil de sécurité des Nations Unies, en vertu de laquelle a été établie la Mission d'observation des Nations Unies à Prevlaka (MONUP), chargée de poursuivre le travail amorcé par les deux missions précédentes. La zone démilitarisée placée sous la responsabilité de la MONUP s'étendait de la pointe de la péninsule de Prevlaka jusqu'à la frontière séparant la Croatie, le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine. On l'a divisée en zones bleues et jaunes. Aucune force militaire, policière ou civile ne se trouvait dans les zones bleues, alors que seuls les policiers portant des armes légères pouvaient occuper des postes dans les zones jaunes. Sauf en cas de restrictions à la liberté de mouvement imposées par l'une des parties, les observateurs ont mené des patrouilles régulières à bord de véhicules, à pied ou en attente partout dans les deux zones. Bien que le Canada ait cessé de participer à la MONUP en septembre 2001, il a fallu patienter jusqu'au 10 décembre 2002 pour voir les gouvernements de la RFY et de la République de Croatie signer une entente établissant un régime transfrontalier provisoire dans la péninsule de Prevlaka. Amorcé le 15 décembre 2002, le transfert du pouvoir était terminé à la fin décembre, ce qui a mis fin à la présence de la MONUP dans la région.

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (CHAPERON)

Nom: CHAPERON

Date: 1 janvier 1996 - 1 septembre 2001

Historique de la mission :

La MONUP était composée de 28 observateurs militaires de 25 pays. Le Canada y avait affecté un observateur en tout temps dans le cadre de l'opération Chaperon. Le déploiement canadien devait durer un an et il y avait, tous les quatre mois environ, rotation des membres occupant les différents postes de l'équipe et du quartier général, en fonction de leurs compétences et de leurs aptitudes personnelles.