Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) FUSION

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

FUSION

Information internationale

Nom de l'opération internationale: opération CONCORDIA

Nom de la mission internationale: Mission de maintien de la paix de l’Union européenne dans l’ex République yougoslave de Macédoine

Mandat de l'opération: Union européenne

Région géographique: Europe

Lieu: Macédoine

Date: 31 mars 2003 - 15 décembre 2003

Mandat de la mission: Assurer le maintien d’un environnement stable et sûr pour appliquer l’Accord cadre d’Ohrid

Notes sur la mission ou l'opération:

Dans la décennie qui a suivi l’éclatement de la République fédérale de Yougoslavie, en 1991, les tensions entre la population albanaise de souche et le gouvernement de l’ex-République yougoslave de Macédoine (FYROM) ont dégénéré en conflit armé à l’été de 2001. Les pressions internationales en vue du règlement de la situation ont mené à la signature d’un plan de paix conclu entre les deux parties et appelé l’Accord cadre d’Ohrid.

À la suite de la signature de l’Accord, le président de la FYROM, Boris Trajkovski, a présenté à l’OTAN une demande d’aide qui permettrait d’assurer la stabilité de la région. L’OTAN a répondu par l’Op Essential Harvest (Op Forage), une opération de 30 jours visant à recueillir les armes de l’Armée de libération nationale. Une fois cette opération terminée, on a lancé l’opération Amber Fox afin de protéger les observateurs internationaux de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui supervisaient l’application du plan de paix.

Au début de décembre 2002, en réaction à une autre demande du président Trajkovski, le Conseil de l’Atlantique Nord a accepté de continuer à soutenir la FYROM avec une nouvelle mission à la suite de la réussite de l’opération Amber Fox. Du 16 décembre 2002 au 30 mars 2003, l’OTAN a monté l’Op Allied Harmony, une opération de bien moindre envergure visant la poursuite du mandat de maintien de la paix des deux opérations précédentes et la prestation d'aide au gouvernement de la FYROM pour la prise en charge de la sécurité dans l'ensemble du pays.

Le 31 mars 2003, les responsables de cette opération ont officiellement transmis leurs responsabilités à l’Union européenne, qui a alors créé l’opération Concordia, première mission militaire lancée en vertu de la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD) de l’Union européenne, afin de poursuivre le travail entrepris par les missions précédentes de l’OTAN.

Le 15 décembre 2003, à Skopje, une cérémonie a souligné la fin de l’opération Concordia et célébré l’accomplissement de son mandat. L’opération a été considérée comme une réussite, puisque la force de l'UE, constituée de militaires de 26 pays, a observé et mené à terme le Programme de collecte des armes entrepris dans le cadre de l’opération Essential Harvest et a contribué directement à consolider la politique de la communauté internationale visant le renforcement de la confiance, grâce à une présence concrète dans les anciennes zones de crise.

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (FUSION)

Nom: FUSION

Date: 26 mars 2003 - 13 mai 2003

Historique de la mission:

La contribution du Canada à l’opération Amber Fox a consisté à affecter un officier d’état-major au quartier général de la Force opérationnelle. Cet engagement a pris effet le 27 septembre 2001 et s’est terminé à la fin de septembre 2002.