Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Iceland 1973

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Iceland 1973

Nom de la mission internationale: Iceland 1973

Organisme responsable : Gouvernement du Canada

Région géographique: Europe

Lieu: ville de Vestmannaeyar sur l’île de Heimaey, Islande

Date: 11 juin 1973 - 30 août 1973

Mandat de la mission: Transporter des maisons préfabriquées en Islande.

Notes sur la mission :

Islande repose sur le rift du médio-atlantique où les plaques tectoniques sous l’océan Atlantique se séparent lentement. L’île est proprement dite un volcan à son origine. Aux premières heures du 23 janvier 1973, une fissure volcanique est apparue à environ de 1 000 mètres de la ville de Vestmannaeyar sur l’île de Heimaey au sud de la côte ouest de l’Islande. En quelques heures les habitants de la ville de 5 300 ont été évacués à l’île principale.

La fissure est devenue un nouveau volcan qui a été surnommé « Eldfell » (la montagne de feu). L’éruption initiale a produit principalement du tephra (cendre volcanique) où plusieurs résidences proches du volcan ont été enterrées. Par la fin de février, le volcan de 200 mètres a commencé à produire un écoulement lent de lave par lequel menaçait le village. Des volontaires ont diminué les dommages venant du tephra et de la coulée de lave en nettoyant les toits et en arrosant d’eau l’écoulement de lave.

Par la fin de l’éruption à la fin de juillet 1973, la superficie de l’île s’est agrandie de 20 pour cent. Quelque 300 résidences ont été couvertes de lave ou ont été détruites par le feu, et quelque 60 autres ont été enterrées par du tephra. La coulée de lave qui au début menaçait de bloqué le port a fini par améliorer la protection de celui contre l’Atlantique Nord. Par le mois de mars 1975, 4 300 habitants sont retournés vivre sur l’île. Une grande partie des résidences qui ont été enterrées dans du tephra ont été déterrées; néanmoins, au moins 450 nouvelles résidences étaient requises.

Au Canada, le gouvernement du Manitoba a fait don de maisons préfabriquées au peuple du Vestmannaeyar. Ces maisons ont été construites à Gimli, une ville qui a été fondé par des islandais au début de 1875. Pendant la période du 11 juin au 30 août 1973, les Hercules du 435e Escadron ont transporté sur 12 vols les maisons préfabriquées jusqu’à Keflavik.