Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) MEMORIA

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

MEMORIA

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération MEMORIA

Nom de la mission internationale: Opération MEMORIA

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Europe

Lieu: France

Date: 12 décembre 1998 - 28 mai 2000

Mandat de la mission:

Installer la Tombe du Soldat inconnu près du Monument commémoratif de guerre à Ottawa afin de symboliser les sacrifices passés, présents et futurs des Canadiens en vue du rétablissement de la paix; pour ce faire, rapatrier les restes d’un soldat canadien inconnu enterré dans un cimetière militaire canadien en Europe et les déposer dans un sarcophage de granite.

Notes sur la mission ou l'opération :

Le plan de l’opération Memoria a finalement été approuvé le 16 décembre 1998. L’opération supposait la participation de plusieurs organismes gouvernementaux et ministères canadiens, de même que celle de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth et du gouvernement français. Étant donnée l’importance de la bataille de la crête de Vimy dans l’histoire militaire canadienne, il a été convenu que la dépouille d’un soldat canadien inconnu (« connu de Dieu seul ») serait exhumée du cimetière militaire de Cabaret-Rouge, près de Vimy. Les restes étaient ensevelis dans la Tombe 7, Rangée E du Lot 8.

Les cérémonies, qui ont eu lieu au Mémorial de Vimy en France, ont commencé le 23 mai 2000 lorsque les représentants français ont remis la dépouille mortelle à leurs homologues canadiens, par l’intermédiaire de porteurs militaires et du préfet du Pas-de-Calais. La délégation canadienne s’est rendue ensuite à Lille le 25 mai 2000, d’où un CC-150 Polaris du 437e Escadron de transport (8e Escadre, BFC Trenton) a transporté les restes jusqu’à la BFC Uplands (Aéroport international d’Ottawa). Les restes ont ensuite été apportés au Manège militaire de la place Cartier au centre-ville d’Ottawa, puis placés sur un affût de canon vieux de 100 ans, don de la Gendarmerie royale du Canada. De là, un cortège les a transportés au Hall d’honneur, dans l’édifice du Centre de la Colline du Parlement, où ils ont reposé sur un lit de parade pendant trois jours. Le 28 mai 2000, ils ont été emportés à leur nouveau lieu de repos : la Tombe du Soldat inconnu, située au pied du Monument commémoratif de guerre, rue Elgin, au centre ville de la capitale.

Haut de la page