Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) TORRENT

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

TORRENT
SERDIVAN, TURQUIE
Le 29 août 1999 Des membres du 5e Régiment
de Génie du Canada (5 RGC), de Valcartier,
Québec, distribuent de l’eau à la population.

Le gouvernement canadien démontre un soutien
constant envers les opérations d’aide humanitaire
et de secours aux sinistrés sur la scène internationale.
 Soit au Canada ou ailleurs, les Forces canadiennes (FC)
ont été déployées afin de mener des opérations
d’aide humanitaire dans des régions sinistrées. 
Depuis 1990, leurs missions internationales
ont inclus des opérations au Rwanda, en Haïti,
au Honduras et en Turquie.

Plus de 200 membres des FC et de
l’équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC)
ont été expédiés vers cette région dévastée
par les tremblements de terre afin de fournir l’aide
médicale, le soutien d’ingénierie et de
l’eau propre dans le cadre de
l’opération TORRENT.

Photo : Cpl Guy Lavoie

Renseignements de l'opération des FC (TORRENT)

Nom : TORRENT

Date : 18 août 1999 - 30 septembre 1999

Mandat : De fournir une relève humanitaire aux survivants du tremblement de terre à Serdivan

Notes sur la mission :

Un tremblement de terre de magnitude 7.4 frappa l’ouest de la Turquie lors du 17 août 1999. Au-delà de 17 000 personnes sont mortes, 50 000 sont blessées et 500 000 sont laissées sans abri.

Le gouvernement canadien accepta une demande du gouvernement turque pour de l’assistance. Un ordre d’opération du sous-chef d’État-major de la Défense issu le 18 août autorisa à l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (DART) d’envoyer une équipe de reconnaissance stratégique en Turquie et de collaborer avec des représentatifs du ministère des Affaires extérieures et de l’Agence canadienne de développement international. L’équipe partit le 18 août, suivit du reste de la DART, augmentée par les ingénieurs du 5e groupe-brigade mécanisé du Canada, dans les jours suivants. Deux Antonov AN-125 louée de la Russie et un CC-150 Polaris des Forces canadiennes transportèrent l’équipe et son équipement en Turquie.

DART installa son équipement au Serdivan, trente kilomètres de l’épicentre du tremblement de terre et cent kilomètre à l’est de l’Istanbul. La tâche initiale était de fournir un appui médical et de l’eau aux survivants. Plus de 5 000 personnes furent traitées et 2.5 millions de litres d’eau furent produits par les systèmes de purification d’eau par osmose inverse. La majeure partie de l’eau fut distribuée par des camions, mais 200 000 litres furent distribués dans des sacs en plastic de un litre.

DART installa un camp de tentes qui pourra accommoder 2 500 personnes, ajoutèrent des toilettes et des douches à dix autres camps de tentes. Ils testèrent cinquante sources d’eau et surveillèrent la qualité d’eau à une station d’épuration des eaux et à quatre postes de pompage dans la région du Serdivan. DART cessa les opérations le 25 septembre et ses 200 membres commencèrent à retourner au Canada le 28.