Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Force de déploiement préventif des Nations Unies(FORDEPRENU)

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération Force de déploiement préventif des Nations Unies(FORDEPRENU)

Nom de la mission internationale: Opération Force de déploiement préventif des Nations Unies(FORDEPRENU)

Organisme responsable: Nations Unies

Région géographique: Europe

Lieu: l’ex République yougoslave de Macédoine

Date: 1 avril 1995 - 4 décembre 1997

Mandat:

Surveiller la situation dans les zones frontalières et faire état de tout élément nouveau qui pourrait ébranler la confiance et la stabilité dans l’ex République yougoslave de Macédoine et porter atteinte à son territoire.

Mandat appuyé par les résolutions 983 (1995), 1082 (1996), 1142 (1997), 1110 (1997) et 1140 (1997) du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Notes sur la mission:

La Force de déploiement préventif des Nations Unies (FORDEPRENU) a été mise sur pied en mars 1995, lorsque le Conseil de sécurité a créé des missions pour succéder à la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) dans les territoires de l’ex-Yougoslavie, y compris dans l’ex République yougoslave de Macédoine (FYROM).

La FORDEPRENU envoyée dans la FYROM a été la première mission préventive de l’histoire des Nations Unies. Son mandat consistait à empêcher les différends de s’envenimer en misant sur divers moyens, y compris le déploiement de troupes, la médiation, la négociation, la conciliation et d’autres moyens pacifiques.

La FORDEPRENU était chargée de surveiller la situation dans les zones frontalières et de faire état de tout élément nouveau qui pourrait ébranler la confiance et la stabilité dans l’ex-République yougoslave de Macédoine et porter atteinte à son territoire. Agissant comme un mécanisme d’alerte rapide auprès du Conseil de sécurité, cette mission a permis d’établir un meilleur dialogue entre les partis politiques et de faciliter la surveillance des droits de la personne et des relations interethniques dans le pays. De concert avec d’autres organisations et organismes liés au réseau des Nations Unies, la FORDEPRENU a également contribué au développement social et économique du pays. Pendant toute la durée de son mandat, elle a collaboré étroitement avec la Mission de surveillance que l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avait établie à Skopje, capitale de la FYROM.

Après avoir vu son mandat prolongé à quelques reprises, la FORDEPRENU a cessé ses activités le 4 décembre 1998.

Le Canada a pris part à cette initiative en dépêchant un observateur militaire (officier) dès avril 1995 et jusqu’à la fin du mandat confié à la mission.