Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) VIKING

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

VIKING

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération VIKING

Nom de la mission internationale: Opération VIKING (BIRFA)

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Europe

Lieu: Danemark

Date: 27 juin 1997 - Présent

Mandat de la mission:

Fournir un membre permanent et en désigner d'autres pour le contingent des Forces canadiennes affecté à l'élément de planification de la BIRFA.

Notes sur la mission ou l'opération:

Dans le Supplément à l'Agenda pour la paix publié en 1995, le Secrétaire général des Nations Unies a recommandé que l'ONU envisage l'idée d'une force de déploiement rapide. Le Canada avait déjà examiné la possibilité de mettre sur pied une formation de quartier général, tandis que le Danemark et les Pays-Bas songeaient plutôt à une formation fondée sur des troupes. D'autres pays se sont bientôt ralliés à l'idée de créer une force d'intervention rapide basée à la fois sur un quartier général et sur des troupes. Le 15 décembre 1996, sept nations ont signé les trois accords qui ont permis la création de la Brigade multinationale d'intervention rapide des forces en attente des Nations Unies (BIRFA). Le 2 septembre 1997, le Secrétaire général a ouvert l'élément de planification de la BIRFA à l'extérieur de Copenhague, au Danemark. La BIRFA a continué de se développer jusqu'à ce qu'en janvier 2000, elle annonce qu'elle était prête à se déployer.

Comme partie intégrante de l'infrastructure de la BIRFA, on a créé un élément de planification permanent qui comprenait au départ 13 officiers représentant toutes les branches du quartier général et constituant le noyau du personnel de la BIRFA. L'élément de planification travaille au développement de concepts, de doctrine et de politiques notamment dans les secteurs des communications, des opérations et des règles d'engagement. Ces concepts, doctrine et politiques sont utilisés non seulement pour l'entraînement des forces en attente de la BIRFA, mais aussi pour tout déploiement.

Le 27 juin 1997, le Sous-chef d'état-major de la Défense a émis l'ordre de fournir un contingent des Forces canadiennes à l'élément de planification de la BIRFA. Ce contingent canadien a reçu le nom d'opération Viking. Le Canada s'est engagé à fournir un officier à l'élément de planification et au moins cinq autres si le quartier général de la BIRFA était déployé.

Haut de la page