Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) REGARD

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

REGARD

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération PROVIDE COMFORT (II)

Nom de la mission internationale: Opération PROVIDE COMFORT (II)

Mandat de l'opération: Nations Unies

Région géographique: Moyen-Orient

Lieu: Iran, Iraq et Turquie

Date: 9 avril 1991 - 8 juin 1991

Mandat de la mission:

L’opération Provide Comfort, dirigée par les États Unis, a été approuvée par la résolution 688 (5 avril 1991) du Conseil de sécurité de l’ONU. Dans la résolution, le Conseil de sécurité « condamne la répression des populations civiles iraquiennes dans de nombreuses parties de l’Iraq (y compris très récemment dans les zones de peuplement kurde) […] et insiste pour que l’Iraq permette un accès immédiat des organisations humanitaires internationales » aux réfugiés kurdes dans la région.

Notes sur la mission ou l'opération:

L’Iran, l’Iraq et la Turquie comptent tous les trois une importante population kurde et, pendant la majeure partie du XXe siècle, des groupes kurdes ont mené des campagnes violentes et non violentes contre ces trois pays pour l’établissement d’un État kurde distinct, le Kurdistan. Après la guerre du Golfe, les forces armées iraquiennes se sont trouvées affaiblies et désorganisées, et croyant bénéficier de l’aide des États-Unis, les rebelles kurdes ont entrepris des opérations contre les forces iraquiennes dans le Nord de l’Iraq en mars 1991 et ont bientôt pris le contrôle de vastes zones dans cette région. L’Iraq a riposté aux attaques avec force et, en moins de deux semaines, il avait repris le contrôle de l’ensemble des territoires perdus. Craignant pour leur sécurité personnelle, plus d’un million de Kurdes se sont enfuis vers les montagnes de l’Iran, de la Turquie et de l’extrémité nord de l’Iraq. Les réfugiés se sont retrouvés dans des conditions physiques rudimentaires et, la première semaine d’avril, on estimait le nombre de décès quotidiens à près d’un millier.

En réaction à la crise, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 688 (5 avril 1991), qui demandait à l’Iraq de mettre fin à la répression et aux États membres de contribuer aux opérations de secours humanitaire. Dans le cadre de cette initiative, les États-Unis ont lancé l’opération Provide Comfort, le 6 avril, à partir de la base aérienne d’Incirlik, en Turquie. Des avions-cargos britanniques et français sont arrivés le lendemain, suivis bientôt par ceux de 10 autres nations.

Haut de la page


Renseignements de l'opération des FC (REGARD)

Nom: REGARD

Date: 9 avril 1991 - 19 avril 1991

Historique de la mission:

Alors que le gouvernement de l’Allemagne avait demandé aux Forces canadiennes de l’aider à transporter des approvisionnements de secours par avion en Turquie et en Iran, les États-Unis ont également demandé au Canada du soutien médical et de l'aide sur le plan du transport aérien, à l'intention des Kurdes toujours en Iraq. La réponse du Canada a été immédiate. Dans les heures qui ont suivi l’ordre lancé le 9 avril 1991, l’opération Regard a été mise en branle. Le Canada a envoyé deux avions de transport CC130 Hercules du 429e Escadron de transport de la BFC Trenton, un CC137 (Boeing 707), configuré pour le fret, à partir du 436e Escadron de transport de la BFC Trenton, et des éléments de la 4e Ambulance de campagne, soit 10 ambulances UNIMOG et des véhicules de soutien des FCE, à Lahr, en Allemagne. Le contrôle opérationnel des éléments de transport aérien et des éléments médicaux des FC a été confié au besoin aux commandants compétents du Commandement des forces des États-Unis en Europe (USEUCOM). Afin d’éviter la confusion avec une opération au nom similaire, l’opération Record, le Chef d’état-major de la Défense a ordonné le 12 avril 1991 qu’à compter du 19 avril 1991, l’opération Regard soit renommée Assist.

Le CC137 a servi au transport d'approvisionnements de secours de la Croix-Rouge allemande jusqu'à Téhéran, où il a effectué six vols de secours entre le 18 avril et le 23 avril 1991, date à laquelle il est rentré au Canada. Les deux avions CC130 Hercules ont été utilisés pour transporter et larguer des approvisionnements de secours en Turquie et dans le Nord de l’Iraq, du 16 avril au 2 mai 1991, date du redéploiement au Canada. À cause d’une apparente menace de la part des forces militaires iraquiennes, des avions de chasse (F-15, F-16) et d’attaque au sol (A-10) fournis par le USEUCOM escortaient les CC130. Au total, les avions canadiens ont livré quelque 788 700 livres d'approvisionnements de secours aux Kurdes.

Pendant que la force aérienne larguait les fournitures dont on avait désespérément besoin, des éléments de la 4e Ambulance de campagne ont déployé 62 militaires dans les régions kurdes turques de Yesilova et Yekmal, et d’autres éléments ont été déployés dans les régions kurdes iraquiennes de Zakhu et Silopi. La compagnie médicale a soigné environ 300 patients par jour, pour un total de 15 000 personnes traitées pendant son déploiement, du 19 avril au 8 juin 1991, date de son retour en Allemagne. Quarante et un autres membres du personnel ont participé au transport aérien et 13 ont servi au quartier général du groupe de forces interarmées multinationales.