Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) SPONGE

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération SPONGE

Nom de la mission internationale: Opération SPONGE

Organisme responsable: gouvernement du Canada

Région géographique: Moyen-Orient

Lieu: Iraq

Date: 11 février 1991 - 17 février 1991

Mandat:

Livrer l’équipement et le matériel nécessaires pour aider les organisations gouvernementales et privées à nettoyer le déversement de pétrole que la destruction des puits et des terminaux de pétrole par les Iraquiens avait causé pendant la guerre du Golfe.

Notes sur la mission:

La coalition alliée a commencé ses frappes aériennes contre les cibles iraquiennes le 17 janvier 1991. En réaction, l’Iraq s’est mis à dynamiter les puits de pétrole extracôtiers de la Kuwait Oil Company et, deux jours plus tard, à laisser le pétrole s’écouler des terminaux extracôtiers. De plus, des navires pétroliers pleins étaient prépositionnés pour laisser couler le pétrole sur les lignes d’approche anticipées des Marines des États-Unis. L’objectif était de mettre le feu au Golfe.

Il en a résulté un énorme déversement de pétrole, le plus important à ce jour. Ce déversement a mis en danger de précieux sanctuaires fauniques et des zones écologiques fragiles de la côte sur une distance de 300 kilomètres. Les usines de dessalement de l’eau, essentielles à la survie de la population dans l’Ouest du Golfe, étaient également menacées par la contamination. Les compagnies spécialisées dans le nettoyage des nappes d’hydrocarbures n’ont pas tardé à réagir, mais ce n’était pas suffisant.

Le 27 janvier, on a demandé au ministère de la Défense nationale de préparer une séance d’information sur le déversement de pétrole pour une réunion du Comité de planification gouvernementale. Le 2 février, un groupe de militaires et de civils est parti de Trenton pour se rendre en Arabie saoudite, d'où il est revenu le 13 février. Les membres du groupe ont recommandé au Canada de soutenir les initiatives de nettoyage du déversement entreprises par différents ministères et organismes privés. Le gouvernement a appuyé cette recommandation.

Une grande quantité de l'équipement et du matériel canadien a été transportée par des aéronefs des FC à partir de Trenton et de Lahr, à bord de vols réguliers. Entre le 11 et le 13 février, huit vols de CC-130 Hercules ont transporté de l’équipement gros et lourd de la Garde côtière canadienne. Durant la même période, la République fédérale d'Allemagne a demandé l’aide du Canada pour faire parvenir de grosses pièces d’équipement au Bahreïn. Par la suite, les Hercules des FC ont apporté 20 000 pieds de barrières flottantes et 2 récupérateurs GT-185 de 10 tonnes à Manama, au Bahreïn, les 16 et 17 février.

Le Canada envisageait de poursuivre son soutien à l'opération Sponge, mais finalement, à la fin de la guerre du Golfe, un plan de nettoyage international avait été fermement établi. L’intervention rapide avait atténué les dommages à la vie marine.