Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) Opération TUNDRA

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

Information internationale

Nom de l'opération internationale : Force d’urgence des Nations Unies (FUNU)

Nom de la mission internationale : Force d’urgence des Nations Unies (FUNU)

Organisme responsable : Organisation des Nations Unies

Région géographique : Moyen-Orient

Date de début : 5 novembre 1956 - 17 juin 1967

Opération canadienne : Opération TUNDRA

date de la mission canadienne : janvier 1959

Notes sur la mission :

En 1956, la Force d’urgence des Nations Unies a été créée avec des contingents provenant de 10 pays. La Finlande et l’Indonésie ont fourni des troupes pour une période limitée, de sorte qu’elles se sont retirées en décembre et en septembre 1957 respectivement. En décembre 1958, la Colombie a retiré son contingent, ce qui a entraîné un manque de personnel pour effectuer les tâches requises. Les Nations Unies ont entrepris de trouver des troupes de remplacement et ont demandé au Canada de fournir une compagnie de fusiliers. Ce renfort fourni par le Canada à la FUNU a pris le nom d’opération Tundra.

Le 28 janvier 1958, une réunion présidée par le Directeur général - Plans et opérations, de l’Armée de terre, s’est tenue à Ottawa. Le Chef d’état-major général avait ordonné que la compagnie de fusiliers soit fournie par le 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (RCR). Le plan prévoyait l'affectation de 150 soldats sous réserve de l’approbation du Cabinet. En fin de compte, le Cabinet n’a pas approuvé la demande et aucun membre du 2 RCR n’a participé à un déploiement.