Renseignements/information pour l'opération des Forces canadiennes (FC) SANTA CLAUS

Les opérations internationale des FC ont le plus souvent fonctionné sous un mandat international. L'information internationale est présentée afin de fournir le contexte de l'opération canadienne (placée en second). Toutes les rotations liées à l'une opération canadienne particulière seront éventuellement mises en ligne.

SANTA CLAUS
El Arish, 115e Unité de transport aérien. Le Cpl Wally
Ketch sert d’aide au père Noël (Avc M.P. Crowe),
juché sur le plus populaire moyen de transport au
Moyen-Orient.

Information internationale

Nom de l'opération internationale: Opération SANTA CLAUS

Nom de la mission internationale: Opération SANTA CLAUS

Mandat de l'opération: Gouvernement du Canada

Région géographique: Amérique du Nord

Lieu: Canada et le monde

Date: 1 décembre 1950 - Présent

Renseignements de l'opération des FC (SANTA CLAUS)

Enoncé de mission de la Force opérationnelle canadienne: Acheminer par avion des fournitures et des cadeaux de Noël aux Canadiens postés dans des endroits isolés au Canada et ailleurs dans le monde.

Historique de la mission:

Dès décembre 1950, des appareils des Forces canadiennes ont commencé à livrer des fournitures et des cadeaux de Noël aux troupes canadiennes à l’étranger et dans les endroits isolés du Canada, sous le nom officieux d’opération Santa Claus. Dans les années 50, ce service était offert à des établissements militaires canadiens, aux postes de la GRC et aux stations du ministère des Transports et du US Weather Bureau situés dans le Grand Nord ainsi qu’à des localités civiles éloignées; les livraisons comprenaient des arbres de Noël, de la nourriture et du courrier. À l’étranger, on a ainsi livré des fournitures de Noël aux militaires canadiens stationnés en Europe et, par la suite, à ceux qui participaient aux missions de l’ONU, parfois dans le cadre de vols de ravitaillement normaux, mais toujours, étant donné le chargement supplémentaire, sous le nom d’opération Santa Claus.

Depuis 1993, année où les conjoint(e)s de militaires montréalais en mission ont rassemblé des paniers de Noël à leur intention, l’Agence de soutien du personnel des Forces canadiennes utilise également cette appellation et a élargi la formule inaugurée à Montréal en recueillant aussi des paniers de Noël donnés par des entreprises, des écoles et des citoyens canadiens, qui comprennent des friandises, des croustilles, du papier pour écrire et des cartes de vœux. L’appellation Santa Claus a aussi désigné une activité organisée en décembre 2003 sous le parrainage du 2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, lors de laquelle une unité a monté une tente à Winnipeg où les enfants pouvaient parler avec le Père Noël à la radio et lui indiquer les cadeaux souhaités.